PES : Mode BAL - Vers une légende


(PSN : Jer_58) #1

Racontez nous ici votre vie fictive de footballeur professionnel.


Pour ma part, je viens de lancer le mode et avant de faire le moindre match je suis déjà déçu de signer (certes non loin de chez moi), à Angers :_emo:


Pro Evolution Soccer 2017
a scindé ce sujet #2

16 messages ont été intégrés dans un sujet existant : Teamplay mode - 11vs11 Full manual


#3

Numéro qu’on a bien voulut me donner…
Poste de milieu defensif au SM Caen.

Premières deceptions:
-on ne peut plus importer sa photo pour faire sa tronche comme auparavant ( deja disparu dans le 16?)

  • on ne peut simuler jusqu’a son entrée en jeu.

#4

Tu peux faire une demande de numero si celui ci n’est pas déjà pris par un autre joueur de l’effectif.

Auparavant ? C’est fini depuis pas mal de temps si je ne me trompe pas, ça me semble assez vieux ça…


#5

Demande effectué mais comme numero deja prit et que biensur en debut de carrière à mon plus grand plaisir on est un “noname” la demande a été rejetée, d’où le " qu’on a bien voulut me donner":grin:


#6

Bon à savoir qu’on ne signe pas tous au même club.

J’ai signé à Bastia, je suis MO


#8

MAJ topic :wink:


#9

Pas testé encore, mais j’espère qu’ils vont revenir à l’ancienne et pas la merde qu’ils nous ont fait. Pas de choix de club ou signer, plus de match d’entrainement pour le recrutement et pas de matchs d’entrainement pour gagner sa place.


#10

Clair que ça vaut pas de machin de FIFA que j’ai testé aujourd’hui…

Mais je ne crois pas aux changements malheureusement… je trouvais même mieux celui d’ISS sur N64! :smiley:


#11

Je viens d’essayé vite fait et malheureusement à ce niveau pas de changement, hop on se retrouve dans le vestiaire avec un club déjà choisi.

Le kiffe serait de mettre l’entrainement, enfin l’atelier pour varier et progressé. Vraiment de ce point de vue ils ont fait régressé le mode BAL, il me semble par contre qu’ils ont amélioré l’IA à voir avec l’enchaînement de matchs.


#12

Tout le monde l’attendait et il a fallu attendre la 61ème minute pour que le coach aveugle de Valenciennes FC fasse entrer la pépite de 17 ans du centre de formation, Spritecoca.
Alors que le Fioulcharbondebois Ajaccio menait 2-1 Spritecoca est entré en jeu surmotivé et s’échauffait d’abord à la 64ème avec une frappe surpuissante s’écrasant sur la barre tranversale du but adverse qui en trembla pendant 2 bonnes minutes, à en faire couler l’île de beauté.
15 minutes de football professionnel c’est tout ce qu’il fallait au nouveau prodige pour planter son premier but d’une belle frappe ne laissant aucune chance au gardien d’ Ajaccio et ainsi permettre à son équipe de recoller au score, 2-2.
Les tocards de défenseurs Valenciennois ne sachant garder un bon résultat, ils encaissèrent un but à la 90ème mettant en feu le stade Ange-Casanova.
Mais on a le talent ou on ne l’a pas, à la 93ème Spritecoca, ne lâchant rien, déposa une offrande sur le pied droit de Guezoui qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond du but et ainsi faire taire les mauvaises langues qui disaient de lui : “Guezoui ? Il est guez lui, non ?”.
Le public en restait bouche bée, éclaboussé du talent de ce jeune homme façon bukkake.
Les valenciennois repartent donc avec des coups de soleil et un point en poche.
A la journaliste lui demandant son sentiment après ces débuts professionnels excellents, Spritecoca lui répondit : “Si une performance comme celle ci me permet de me casser au plus vite de ce club pourri alors c’est tout bénef pour moi.”, il a tout compris ce petit.

https://youtu.be/-iyVBdHZLFg


(teusch) #13

Ah ouais. Vas y fais de ton joueur un gros connard. :joy:


#14

Au bout de combien de matchs etes vous devenu titulaire dans votre club? en jouant quel poste?


#15

Ça dépend du niveau de difficulté je pense.


#16

Et de la concurrence au poste. Mon joueur légende est un DD a 67 et a mon poste l’autre DD a 63 (Sochaux).
Titularise au bout de 3/4 matchs et depuis jsuis toujours titulaire avec un niveau de confiance d environ 70%.

Parcontre un truc que je trouve vraiment naze pour le coup c est le systeme de notation… en fait les criteres pour avoir une bonne note sont identiques peu importe le poste . Si tu marque ou passe-dé t auras une bonne note peu importe si t as ete degueulasse dans ton positionnement. Si t es DC et que t as pas eu grand chose a faire parceque en face cela attaquait pas t auras 5.5… meme si t as respecte ton placement et relance propre.


#17

Début prometteur du jeune Vince Romalix pour L’ESTAC.

Le jeune milieu de terrain Français formé à US Villejuif, transféré cette été pour 100 000 €, réalise des débuts plus qu’encouragent avec le club Troyen.

Auteur du but de la victoire pour le match d’ouverture de cette Ligue 1 Conforama 2017 / 2018.
Le jeune franciliens à récidivé lors du 3ème match en entrant en jeu a la mi-temps.
Romalix, à 2 but et 1 passe décisive en 5 match, démontre une certaine maturité pour sont jeune âge.
Un casse tête pour le techniciens troyen qui doit maintenant faire un choix entre le jeune Romalix et l’experimenté Benjamin Nivet.
Les 2 joueurs pourraient néanmoins cohabiter sur le terrain, Jean-Louis Garcia ayant rentré le minos en milieu droit a 3 reprises, et ses essais ayant été concluant.
Romalix est un milieu relayeur de formation, montrant un certain gout pour le dernier geste, pourrait peut être s’installer sur l’aile droite troyenne.


Vers la confirmation ?

3 but lors de ses 3 dernières sortie, notamment le hold up 1-0 au parc des princes.
Romalix confirme les espoirs placés en lui et ce place sur ces 3 match comme le partisans des 2 victoires.

Avec une entrée fracassante au stade Malherbe de Caen, un doublé en temps que milieu droit, Romalix ravi les supportait Caennais et rafle le titre d’homme du match.

Mais cela ne s’arrête pas la puisque le jeune né dans la petite couronne parisienne, marque contre le club de son coeur et donne les 3 points de la victoire à son équipe contre l’ogre parisien.

Une belle entrée contre Marseille aura permit au Troyen d’égaliser a la 70 ème minute.

On demande a en voir encore mais ne brûlons pas les étapes.


#18

Deuxième match pour le jeune spritecoca, le coach le titularise ailier droit.
Valenciennes reçoit Orléans et ça démarre mal, Orléans ouvre le score à la 5ème minute.
Mais 3 minutes plus tard Diarra égalise.
Encore 3 minutes plus tard Orléans reprend l’avantage, 1-2.
Il s’écoule seulement 4 minutes avant que Valenciennes n’égalise de nouveau.
Début de match complètement fou, 2-2 au bout de 15min !
A la 20ème minute c’est spritecoca qui donne l’avantage au VAFC, 3-2 !

En début de 2ème mi-temps, Guezoui permet à Valenciennes de creuser l’écart, 4-2.
Le coach décide de faire sortir spritecoca à la 65ème, un but, pas mal de duels perdus mais un potentiel énorme, il sort sous les applaudissements du public.
En fin de match Orléans marque un 3ème but, forcément puisque spritecoca est sorti.
Score final 4-3 pour Valenciennes.


#19

3ème match du jeune spritecoca :
Victoire 3-0 à Reims.
Un doublé de spritecoca pour les 2 premiers buts de son équipe. (18ème et 64ème.)
Des performances qui lui permettent de figurer dans l’équipe type du mois d’août.

Sujet de quelques moqueries sur les réseaux sociaux, en effet spritecoca lors de sa célébration pointa du doigt un sponsor sur son maillot et non le logo du club qui se trouve au milieu de la poitrine.
Il nous expliquera qu’il montrait bien le logo de la société Spefinox où travaille son père à qui il dédiait son but et qu’il montrera le logo du VAFC seulement quand les supporters l’auront mérité en mettant un peu plus d’ambiance.


#20

Excellent !!!

:smile:


#21

La difficulté a été augmentée en professionnel car il semblait trop facile de planter des buts

1er match de coupe de France à Chateauroux.

Au bout d’un peu moins de 20min les berrichonnes mettent en place leur tactique de salopards et taclent Spritecoca, qui est obligé d’être soigné hors du terrain.

Chateauroux en profite à 11 contre 10 pour ouvrir le score. Tactique parfaite.

Le soigneur allait indiquer au banc de touche que Spritecoca devait être remplacé mais ce dernier, en montrant la bombe de spray froid, dit au soigneur “Toi tu soignes, moi je joue.” Et il retourna prendre sa place sur le terrain.

1-0 pour Chateauroux à la mi-temps, Spritecoca insiste auprès du coach qu’il peut continuer le match.
Le coach de Valenciennes finit par céder et ne le remplace pas.

Le destin n’attends pas et c’est en début de 2ème mi-temps que Spritecoca égalise pour Valenciennes.
Romil marque même le 2ème but du VAFC à la 75ème minute.

A là 84ème suite à un beau tir de Spritecoca que le gardien de Chateauroux détourne en corner, Spritecoca place une tête précise pour le 1-3.

Qualification assurée et prochain math en CDF contre le PSG !

Mais malheureusement Spritecoca est blessé pour 10 semaines !

Spritecoca a tenu à défendre son coach auprès des journalistes :

“C’est moi qui ai demandé à ne pas être sorti à la mi-temps, laissez le coach tranquille, j’ai remis l’équipe sur les bons rails en deuxième, je ne pouvais pas sortir comme ça sur une blessure. Je n’ai que 17 ans, je reviendrai aussi fort en Décembre, le talent ça ne se perd pas. En attendant vous pouvez re-regarder mes 6 buts en 4 matches.”