Le Paris Saint-Germain

football

(Rojo Misaki) #564

Évite de m’insulter en disant supporter parisien stp…

2 fautes pour le Real avec des cartons jaunes à la clé gênant ces joueurs dans les futures interventions.

Pas mal de fautes de pute côté Real grossière et là aucun jaune…

Ronaldo qui met quelques taquets offensifs où il n’y a Rien… Alors que quand tu vois rabiot de l’autre côté mettre une tête au dessus d’un gars sans faute et là ça siffle…

Bref il y a eu un arbitrage favorable et le karma s’est occupé de la gueule de l’arbitre… Je suis pas le seul à penser ainsi mais bon chacun son opinion après…

Après ce ne sont pas de grosses erreurs mais une multitude de petites qui font que ça fait tâche même si au final Emery devra payer les pots cassés car il a fait un coaching de drogué

Au passage je suis Pour le losc alors vas y fous toi de ma gueule sur ça lol


#565

C’était le résumé du site de Be In, il était peut être un peu orienté.

Neymar faisait déjà ce genre d’action au Barça, surtout sur la fin. C’est le vrai défaut de ce joueur, faire le bon choix au bon moment.

Après 2-0 à la maison c’est pas infaisable non plus. Le Real reste friable cette année, si tout le monde se met au niveau ça peut le faire.

Par contre, j’aimais bien Emery à Seville et son coaching est critiquable. Il s’est chié dessus clairement sur ce match et à envoyé le mauvais signal avec ses remplacements.


#566

Complètement !
Il réussit, on crie au génie. Mais c’est pas le cas du tout. Il a certainement voulu garder le nul mais ça n’a pas fonctionné.


#567

Perso je reste optimiste.

Le PSG a été légèrement supérieur au Real mercredi avec :

  • une attaque pas dans le tempo
  • une sentinelle dépassée
  • un coaching en bois
  • un arbitrage défavorable
  • un manque de réussite (au contraire de son adversaire)

Du coup au retour je me dis que Neymar, Mbappe, Cavani ne peuvent que faire mieux, que Diarra sera enfin prêt pour muscler le jeu au milieu, et qu’Emery pourra pas faire pire niveau coaching et fera enfin entrer Di Maria.
Avec tout ça, et dans un parc en feu, y a moyen de gagner par 3 buts d’ecart voir plus.


#568

Paris avait largement le moyen de gagner ce match avec le même score ( 1-3) mais trop d’occasions vendangées! Un trio qui n’a pas sur combiner et se trouver.

Très étrange de ne pas faire entrer Di Maria qui est sur un nuage en ce moment, qui de surcroit à passé la MT à se faire insulter sur le bord du terrain quand il s’échauffait par des ingrats oubliant que c’est lui seul ou presque qui donne la LDC au Real avant son départ… Il serait rentré avec les crocs!!!

Modric c’était dieu le père sur la pelouse. Mode/code GOD, il pouvait tout faire : simuler, contrôler le ballon de la main, faire autant de fautes voulues. Je crois qu’il a même pas prit de jaune…

Pas se cacher derrière l’arbitrage, car Paris a perdu par manque d’efficacité devant le but comme écrit plus haut. Mais cela n’empêche pas de faire le constat que sur le 1er but si il y a faute sur Kroos, il en rajoute tellement que ça s’est déjà vu que l’arbitre ne siffle pas… Il est de surcroit HJ quand il prend la balle…

Le deuxième but, Ronaldo semble faire faute, mais c’est pas sur tant Kimpembe se relève très vite et en réclame rien ( attitude exemplaire dirons nous, mais avec de l’xp en étant plus roublard, un TS par exemple il se roule par terre et l’action n’existe pas).

Le 3 ème Marcelo est monstrueux!!! Mention spéciale à ce garçon qui tient ce club à bout de bras, le but est ultra chanceux mais récompense une grinta incroyable!!!

C’est mi-figue mi-raisin, de la satisfaction car pendant 80 min Paris a jouer et à au moins pu défendre sa chance ( à l’instar du match retour au Camp Nou et au match retour face à City…) mais le résultat est décevant dans le ratio occaz franche/ but.


#569

Ils n’avaient pas envie d’aller en 1/4 les parisiens. Aucune envie, aucune tactique chez les locaux. A croire qu’ils avaient oublié le score de l’aller.

Une lenteur dans le jeu, des passes latérales, de l’agressivité mal placée notamment Verrati qui a démontré qu’il s’en bat les c… du club.

J’ai lu ici et là que Paris allait mieux jouer sans Neymar :flushed: et Di Maria allait faire le travail. A part des pertes de balles et des mauvais choix, je n’ai rien vu chez Di Maria. Je ne parle même pas du milieu qui devait initier les attaques :zzz:
Neymar est le patron et son absence a été préjudiciable car même si il est égoïste, il reste le facteur X qui peut décider de l’issue d’un match.

J’etais spectateur neutre pour ces matchs mais ces manquements parisiens sur le match retour sont limite une faute professionnelle (Le coach y compris).


#570

Pas envie, pas d’idées…

Je n’étais pas neutre car tout le monde en a trop fait (Coeff UEFA ok, mais la L1 qui se mobilise via tweeter etc non!!).

Je rejoins RMC cet AM/soirée, tu peux en vouloir au coach, mais je pense que Nasser est coupable…

Quand tu vois la Juve “réagir/maitriser” en habitué ce soir (ok je suis partial les concernant), il manque un truc au PSG… En étant méchant une histoire, en étant critique faut revoir un staff ou encadrement.

Bon, ils vont gagner 3 trophées nationaux cette année et a l’année prochaine (ça va être agité je suppose à partir de Mai dans l’organigramme).

Je suis MDR avec tout le ramdam mais déçu qu’avec autant de moyens on se loupe autant depuis trois ans…


#571

Moi aussi je suis consterné par le match de Mardi pour lequel j’attendais une révolte qui n’a pas eu lieu.

Je suis en phase sur la nécessité de revoir l’organigramme et notamment Nasser.

Après je trouve le jugement un peu extrême. On a toujours tendance à en faire des caisses. Faut pas oublier qu’en face c’etait pas n’importe qui (d’ailleurs je pense qu’on aurait d’avantage du les respecter). C’est pas comme si non s’était fait éliminé par Porto ou Schalke. Sur les 6 participations de l’ère QSI on s’est fait sortir 3 fois par le Barca de Messi, 1 fois par le Réal de Ronaldo et par Chelsea et Manchester City qui ont par des équipes de bras cassés. Pour moi, excepté la remontada que je ne peux expliquer, c’est surtout contre les 2 derniers que j’ai des regrets. Les 2 autres sont encore dans une autre sphère et on a pas encore là maturité pour les sortir sur 2 matchs.

Bref tout ça pour dire qu’ok quand on aspire à gagner la LDC c’est forcément un échec mais de là à dire qu’il faut tout jeter … Il faut surtout un déclic psychologique pour être bon dans les moments clés (un peu à la maniere d’un tennisman).


#572

Ce souci de maturité, je le comprends pas. Tu as dans ton effectif des joueurs d’expérience tels que T.Silva, Dani Alves, T.Motta, Neymar, Cavani pour encadrer des jeunes très talentueux tels que Rabiot, Verratti, MBappé…

Dans ce lot il y a des joueurs confirmés qui commencent à prendre de la bouteille et de l’XP, je cite Marquinhos, Di Maria, Draxler, Pastore…qui sans être des vieux briscards, ont fait leurs preuves…

Pour moi le mélange expérience/jeunesse est idéal au PSG, je ne vois pas en quoi cet effectif pourrait avoir un souci.

Il y a d’autres soucis selon moi :

  • Les capacités de gestion d’Unay Emery, qui gère assez mal les egos de son vestiaire, ce qui était aussi le cas de Blanc.

  • La volonté de QSI/Nasser à sur-évènementialiser ces matchs charnières, ce qui met une pression pas possible sur les joueurs. Ils veulent forcer l’Europe à considérer le PSG comme un grand plutôt que de laisser faire les résultats de manière plus naturelle et moins anxiogène. Forcer aussi la France à faire union sacrée avec le PSG, ce qui est IMPOSSIBLE. Je suis désolé mais la comm’ du PSG à base de “ON VA LE FAIRE ENSEMBLE” a du mettre une pression pas possible. Le tout en oubliant presque que l’on avait en face, l’une des toutes meilleures équipes du monde…

  • Neymar est un problème aussi. Et finalement, peut être une erreur. Parce qu’en prenant Neymar, tu occultes ton effectif, tu mets dans l’ombre tout un tas de joueurs de talents pour te concentrer sur ce mercenaire qui n’a que l’argent et sa personne en ligne de mire…Putain mais comment reprocher à Di Maria son match pourri face à Madrid quand il se montre meilleur que jamais depuis des semaines sans jamais se voir récompenser de ses efforts. Putain mais recrutez des chiens rompus à ce genre d’évènements, moins shiny mais tellement plus valorisants. Des gars qui se fondent dans un effectif et dont le talent servira plus à la cause commune qu’aux exploits individuels. OK Neymar est magique, mais le PSG n’est pas taillé pour supporter le poids d’un Neymar. Eriksen, Kroos, Thiago Alcantara, Khedira, Rakitic, Salah,…Que des mecs de grands talents à l’ego moins prononcé que la star intergalactique Neymar et qui pourraient faire bien plus de bien au club.

  • Le niveau de notre championnat. Bah oui , distribuer des biffles sans serrer le cul de l’année, ca aide pas à se forger une mentalité de chien prêt au combat quand on se met à taper des grosses écuries, qui y sont bien plus habituées que le PSG. Alors oui, Madrid rencontre Eibar, Las Palmas ou Leganes…Mais il y a aussi le Barca, L’Atletico, Valence, Villareal, Seville…C’est autre chose que Monaco, Lyon et…et c’est tout…

  • Etre prêt à en foutre dehors quelques uns pour retailler un effectif rafraichi. Il est temps pour Motta d’arrêter, pour Verratti de partir, idem pour T.Silva. Pastore mais mec, va t’en de la, tu mérites mieux. Il faut une refonte. Amener de la fraîcheur dans les têtes, qu’on se sépare de ceux qui vivent avec le poids des échecs des années précédentes et qui suffoquent dès que les 1/8 se pointent.

Le PSG doit aussi apprendre à être prêt en Février et non pas démarrer sur les chapeaux de roues en Septembre, Octobre pour se retrouver grillé en début d’année civile. Ca concerne le club, sa gestion, son organisation globale.


#573

J’allais faire un post avec quasi les mêmes argus que toi mon @carlopits . Tu as tout dit ou presque.

Il a sa part de responsabilité, clairement, mais il n’a franchement pas été aidé depuis le début. Le problème que tu souligne plus bas c’est que les joueurs sont les vrais patrons au PSG. Forcément difficile de gérer un vestiaire en partant du postulat que si tu n’es pas gentil avec les joueurs tu sautes. Souvenez au début il a essayé de faire bouger la tactique, la façon de jouer. Les joueurs ont couiné et il était pas loin de se faire virer.
Aujourd’hui le PSG est incapable de changer de système et incapable de s’adapter. Emery est fautif mais le club aussi.

Je vais défendre le seul championnat que je suit assidûment même jouer Las Palmas et Eibar c’est pas simple. Oui le Barça et le Real roulent souvent sur leurs adversaires mais à la différence près que même le plus petit des clubs envoient parfois plus de jeu que Lyon où Marseille. La Liga a un niveau technique assez élevé, largement au dessus de championnat Français qui à d’autres qualités.


(LuchoGonze du cul) #574

Le problème des égos des vestiaires, c’est non seulement que les joueurs sont les patrons, comme le dit @bocks mais qu’en plus ils peuvent aller directement toquer à la porte du Président pour se plaindre plutôt que de passer par l’entraîneur. Et j’imagine bien que quand Nasser va acheter des mecs à plus de 100M, il te fait bien comprendre que tu dois les faire jouer quoiqu’il arrive. Et en plus de ça, tu rajoutes Neymar qui n’est même pas simplement au-dessus du coach, au-dessus du vestiaire ou au-dessus du Président mais carrément au-dessus du club, ça devient difficile pour un coach de travailler sereinement (enfin on se comprend, évidemment qu’être coach du PSG n’a pas à être un boulot “serein” mais ton Président devrait tout faire pour te mettre dans les meilleures conditions).

Et je reviens sur l’argument de @carlopits sur la faiblesse de la L1 (oui, je sais que c’est notre marotte de se friter là-dessus ^^). Ca m’énerve que ce soit juste l’année où Paris est le seul club français à passer les poules et se fait derrière éliminer en 8èmes que cet argument revienne comme par magie.
Bizarrement, on n’entendait pas grand monde s’en plaindre quand on a eu deux clubs en demi-finale des Coupe d’Europe l’année dernière. Aussi improbables soient ces résultats, c’est un fait. Et on a maintenant un Big 4 qui risque de tenir quelques années quand on voit le déroulement de cette saison.
Après, on peut en parler des confrontations directes. Cette année, le PSG a galéré sur les deux confrontations contre Lyon, dont une défaite à Décines, est passé à un coup-franc de perdre au Vélodrome après avoir pris le match par-dessus la jambe et a été loin d’être exceptionnel au match aller contre Monaco.
C’est quand même pas de la faute des autres clubs de L1 si le PSG est passé d’un seul coup dans une autre dimension. Faudrait en plus qu’ils s’excusent de ne pas être au niveau face à un club capable de recruter pour 400M en un été ? ^^


#575

Ca sort pas par magie, c’est un argument constant arrivé à un certain stade des coupes d’Europe.
Pour performer, il faut être bon, pour être bon et repousser les limites, il faut être challengé toutes les semaines. Ca n’est pas le cas du PSG semaine après semaine. En atteste leurs différence de buts, leurs nombre de points d’avance et les performances qu’ils ont eu en L1 ces 5 dernières années.

C’est pas parce que Paris a perdu à Lyon sur un but sorti de nulle part à la 90e que le championnat est soudainement devenu bon…

Regarde Marseille, on les considère actuellement comme la 2e meilleure équipe française en fonction des résultats du moment. 3-0, 3-0 en 1 semaine. Emballez c’est pesé. Et la encore, c’est pas parce que l’OM a sorti un courageux 2-2 l’espace d’une soirée magnifique au Vélodrome qu’ils pourraient ne serait ce que penser à se mettre à niveau.

Paris se ballade, Paris ronronne et il peut être compliqué pour les joueurs de sortir d’un rythme de champion incontesté à challenger un peu faible.

C’est comme les lobby de JV quoi…Tu vas être très bon dans des salons niv 20 à 30, te prendre pour un pro gamer sponsorisé puis dès que tu vas passer à des lobby plus élevés, tu te fais rouler dessus comme un mégot.

La ou tu interprètes, c’est quand tu dis directement que je blâme la L1 d’être ce qu’elle est. bah non, j’accepte que l’on ai un championnat très moyen. Mais je l’estime non bénéfique au rendement des parisiens sur la scène européenne. C’est comme ça. Les clubs ne sont pas responsables du rachat du PSG par QSI…Mais pour moi, investir à Paris pour en faire un champion, c’est plus dur que s’ils avaient mis les mêmes moyens au Celta Vigo, ou à Watford…

Il est pas forcément facile de step up comme ca sur demande et de s’adapter à la rigueur et au niveau européen, quand tu étrilles chaque week end tous les clubs de L1.

A un moment, c’est juste un fait quoi…On a plus que 2 places pour la LDC, nos représentants se font souvent sortir à des stades précoces…On a un championnat de fermiers mon ami, voila tout. Je l’aime bien, mais c’est pauvre.

Et comme tu l’as vu, je n’en fais pas l’unique raison de ma réflexion.

Quand aux bons résultats des équipes FR en Coupé d’Europe, ce sont des épiphénomènes irrationnels. des épopées. A part Lyon dans les années 2000, aucune équipe FR ne s’est installée durablement en ligue des champions ou Europa League ces dernières années avec des qualifications dans le dernier carré, voir même 1/4. Un coup par çi par la. Les équipes FR en Europe sont les Chambly de la coupe de France.

C’est sincèrement le fond de ma pensée.


(LuchoGonze du cul) #576

C’est évidemment difficile de te contredire, mais je maintiens que le PSG n’a pas vraiment démontré sur les gros matchs cette saison en L1 qu’il pouvait justement step up dans les moments importants. Le double 3-0 contre l’OM, il ne représente rien pour Paris, Marseille était en-dessous de tout, pour ce qui étaient il me semble ses 39 et 40èmes match de la saison (fin février) avec une rotation de 15 joueurs maximum. Une défaite en championnat était loin d’être un drame vu que Lyon lâche du lest derrière, puis l’équipe était juste incapable d’enchaîner trois jours après et à 2-0, Garcia a logiquement décidé de plier bagages en faisant souffler les titulaires les plus utilisés.

En fait le gros problème, c’est surtout que sur 38 journées, Paris est imprenable donc quand tu joues le podium, tu lâches volontiers ce match pour te concentrer sur tes autres rendez-vous, surtout quand tu es en plein dans une série de matchs tous les 3 jours depuis un mois. On n’en parle jamais assez mais la Ligue Europa actuelle est un charnier pour ses participants. Tu dois faire une phase de poule, qui débouche sur les 16ème de finale avec inclusion des repêchés des poules de C1, avec matchs aller-retour sur une semaine. Pendant ce temps-là, les qualifiés en 8ème de C1 jouent leur double confrontation sur 3 semaines, ce qui a donné une situation absurde où Marseille s’est retrouvé à jouer un match retour de C3 4 jours avant d’aller au Parc pendant que Paris a eu une semaine de repos. Enfin bref, on n’est pas là pour parler de Marseille, désolé pour la digression, c’était juste pour signaler que jouer sur tous les tableaux n’est possible que quand tu as une base de 20 joueurs au niveau. Et je reste persuadé qu’à terme, Lyon et Marseille peuvent ambitionner de gagner la C3, que Monaco et Paris peuvent ambitionner la C1 dans des circonstances favorables. Mais seul Paris a la capacité de le faire sans sacrifier une autre compétition à côté.

Et puis de toute façon, il faut bien comprendre que la C1 est un club fermé où au maximum 6 équipes peuvent dire au début de chaque saison “on joue pour la gagner”, les autres ne peuvent compter que sur un concours de circonstances pour aller loin. Paris fait aujourd’hui partie des équipes toutes proches de rentrer dans ce cercle fermé des possibles vainqueurs, mais pour ça il faut battre des gros et ils n’ont pas encore démontré cette capacité. Et je suis désolé mais l’implication qu’ont démontré les joueurs parisiens mardi soir, elle est difficilement imputable à la Ligue 1. Je veux bien admettre que le manque de gros matchs peut installer les joueurs dans un certain confort, mais si tu n’es pas capable de te transcender, ne serait-ce qu’un minimum, quand tu joues un match retour chez toi, face au Real, avec un déficit à remonter, dans une ambiance de gros matchs, c’est grave. On a l’impression qu’aucun joueur de l’effectif n’a été capable de dire “bon les gars, on est le PSG, on va montrer à l’Europe entière ce que ça signifie en terme de valeurs”. Pas même un Rabiot, gamin du club, n’a été capable de transmettre ce message à ses coéquipiers. Le gars a passé son match à pointer du doigt les madrilènes qui partaient dans son dos au lieu de se déchirer pour aller les chercher.


#577

Sans forcément parler de niveau, je parlerai plus d’intensité. Le Ligue 1 est un championnat assez fermé et plutôt physique mais avec un niveau d’intensité assez faible. Que ça soit en Espagne, en Allemagne et surtout en Angleterre le rythme de match est plus élevé comme le niveau technique.

Au delà de ce que tu décris @LuchoGonze, les joueurs du PSG ne sont pas où que très très rarement poussés a devoir fait des matchs de très haute intensité en Ligue 1. Même le 2-2 de l’OM au Vélodrome était certes d’un bon niveau mais le nombre d’erreur technique était assez fou. Et forcément quand tu es habitué à un rythme de jeu il est très dur de passé 2-3 vitesses au-dessus d’un seul coup. Je rajouterai aussi l’arbitrage qui en Ligue 1 hache pas mal le jeu, là où en CL ça a tendance a plus laisser jouer.

La Ligue 1 est loin d’être le principal responsable du foirage du PSG depuis 4-5 ans mais c’est un des paramètres, mais le seul sur lequel le PSG ne peut pas agir.


(LuchoGonze du cul) #578

Parlons-en de l’arbitrage. Les joueurs parisiens n’aiment pas être bousculés physiquement, pourtant c’est une façon comme une autre de surmonter l’adversité mentalement. Mais non, au lieu de ça, ils passent leur temps à courir après l’arbitre sur le terrain et Henrique en rajoute en envoyant des courriers à la Ligue pour se plaindre des fautes. Résultat, tu te retrouves à prendre un deuxième jaune pour contestation en Champion’s League. Leur statut de stars en L1 fait qu’ils peuvent contester encore et encore sans prendre de carton. Les coups qu’ils prennent, ils les encaissent en pensant au match du mois prochain qu’ils ont trop peur de louper sur blessure. Le soucis c’est qu’ils peuvent gagner en marchant en Ligue 1, effectivement. Mais rien ne les empêche d’arrêter de courir après l’arbitre et de répondre dans l’engagement physique pour se préparer à ce type d’adversité. D’ailleurs ça fait partie de l’ascendant psychologique à prendre sur tes adversaires. Je déteste la mentalité d’Ibra ou de Motta, mais ces mecs sont capables de mettre les petits coups crades en douce ou la petite pression vocale sur l’adversaire qui peut faire flancher les mecs en face ou provoquer une réaction chez tes coéquipiers. Mardi, il n’y avait rien.


#579

Le Bayern ou la juve (ces 3 dernières années ) survolent leur championnat pourtant en Europe c’est solide. Le problème est ailleurs … franchement avec de meilleurs tirages ils seriaent passe en demi le PSG (au moins ces 2~3 dernières années ) .


#580

On parle de 2 mastodontes européens qui n’ont plus la moindre preuve à fournir au niveau européen. Ce qui ne me semble pas encore être le cas de Paris.

Techniquement la Bundesliga c’est solide, et physiquement la Serie A, c’est encore au dessus.

Ces 2 sont effectivement au dessus, mais la encore, je vois pas vraiment de clubs français (hors Paris) capables de démonter Dortmund, Schalke, Naples, ou la Roma.

J’ai vraiment l’impression qu’on surestime le championnat de France…C’est certes vexant, mais la L1 c’est super triste les gars comparé aux 4 autres championnats majeurs.


(LuchoGonze du cul) #581

Les exemples allemands et italiens ont quand même un sens pour moi, si on se focalise uniquement sur le Bayern et la Juve. Economiquement parlant, les trois clubs peuvent s’offrir n’importe quel joueur. Mais c’est dans l’état d’esprit et le recrutement que la différence se fait, à mes yeux (même si je suis bien conscient qu’il y a tout un tas d’autres détails qui entrent en jeu).

La Juve a connu des tas d’affaires qui ont dégradé son image, pourtant le club est toujours soutenu à travers le monde. Ils sont allé acheter Higuain au Napoli pour une énorme somme, ça a beaucoup fait parler. Mais ils s’en foutent, les critiques glissent sur eux et peu importe que ce soit la Lazio, la Roma, le Napoli, l’Inter ou Milan, ils sont toujours là et toujours les seuls favoris au titre chaque année.
Le Bayern, c’est un peu la même chose, il y a eu l’affaire Hoeness, qui a fait de la taule, les achats en fin de contrat de Lewandowski et Götze à leur plus gros rival. Mais là encore, peu importe les critiques, ils sont toujours là pour gagner à la fin et le manque de concurrence leur importe peu. Même si à l’époque où le Borussia était très mal en point financièrement, ils les ont aidés en investissant dans le club.
Mais le point commun qu’on peut remarquer dans ces recrutements, c’est que ces deux clubs achètent local, soit des joueurs italiens/allemands, soit des valeurs sûres de leur championnat.

Pour ce qui est du PSG, on a cette constante impression qu’ils nourrissent un sentiment d’infériorité ou d’illégitimité. Si on regarde les deux dernières grosses performances du PSG en Ligue des Champions, on a la qualification à Chelsea, décrochée avec un Ibrahimovic expulsé et le 4-0 face au Barça, un chef d’oeuvre obtenu grâce à des performances remarquables de Kimpembe, Rabiot ou Di Maria. Une victoire qui est intervenue dans l’année de transition entre le départ d’Ibra et l’arrivée de Neymar.
Malgré tous ses succès, Paris semble inlassablement vouloir s’excuser d’être ce qu’il est, d’écraser le championnat. Pire encore, ils se placent en victime, victime des petites équipes qui taclent trop violemment, victime des arbitres qui ne les protègent pas, victime des grands clubs historiques qui ne veulent pas les voir réussir. Mais non bordel, assumez votre stratégie, soyez arrogants, écrasez tout, il faut que les joueurs, le groupe, aient cette idée en tête que personne ne doit jamais les battre, que les critiques importent peu tant que les titres sont là.

Et pour en revenir au recrutement, l’équipe de l’année dernière me semblait être une base très intéressante pour y adjoindre d’autres recrues, solidifier la base petit à petit. Sauf que Monaco a gagné le titre, il y a eu la remontada, Nasser s’est senti menacé et du coup, paf, Neymar, Mbappé, 400M. On n’est pas un grand club, il nous faut des stars, c’est la logique de Nasser depuis plusieurs années. Et c’est cette logique qui freine la progression du club, qui lui donne ce besoin de toujours devoir s’excuser d’être ce qu’ils sont. Ca fait 6 ans que les qataris sont là, 6 ans qu’ils refont la même connerie tous les 2 ans. Une Ligue des Champions, ça ne se gagne pas en un mercato, ça se gagne en faisant progresser un groupe et en repérant les points à améliorer. Cette année, il fallait un gardien, un défenseur central, un latéral gauche et un vrai 6. Ils ont donc mis 400 M sur deux ailiers. Logique.

Paris est coincé entre sa volonté d’être aimé, d’être une marque mondiale, de vendre des maillots, etc… et sa volonté de gagner la C1. Pour la première volonté, c’est gagné, y a rien à dire. Mais du coup ça les éloigne de l’ambition sportive suprême.


#582

Je suis d’accord avec ton post sauf là. Avec Aréola et Trapp tu es clairement fourni à ce poste, mais comme tu le dis dans ton post il faut du temps et de la patience encore plus pour ce rôle bien spécifique.
Surtout pour Aréola qui a le potentiel pour être un gardien de club qui joue la victoire en LDC, maintenant il faut l’installer, le mettre en confiance et le faire jouer. D’ailleurs sur le duel contre le Real, il a bien fait son taff le petit Alphonse.


(LuchoGonze du cul) #583

Le gardien, c’était un objectif de l’époque. La saison dernière c’était pas trop fixé entre Trapp et Areola mais sinon oui Areola a démontré cette année qu’il pouvait bien faire le job. Mais il y a quand même des rumeurs récurrentes, en particulier pour Oblak.