Le Cinéma des Détendus 🎬

Ton bouledogue s’est mis au karaté ?

On a vu One Child Nation (2019). Un documentaire sur la politique de l’enfant unique en Chine qui a duré de 1979 à 2015. C’est du point de vue de la réalisatrice, une émigrée chinoise aux Etats-Unis qui vient d’avoir un enfant et se remémore sa jeunesse à être une des seules à avoir un frère. Ca raconte des histoires dans son village, sa propre famille, la Chine en général. A voir pour se mettre au point sur le sujet.

On a vu Demolition Man (1993) avec Sylvester Stallone et Wesley Snipes. En VF avec le doubleur de Stallone miam.
En 1996 John Spartan arrive à choper l’ignoble Simon Pheonix. Sauf qu’il a laissé exploser une trentaine d’otages… Du coup ils envoient les deux en prison cryogénique.
Dans les années 2030 les deux sortent de leur stase. Dans un monde complétement différent. Un monde sans violence où les flics ne savent plus comment faire régner la loi : “On est des policiers, on est pas censé faire face à ce genre de violence”. On se croirait en banlieue. :rofl:
Un action-movie classique des années 90 que j’aime bien me refaire.

On a aussi revu Double Impact avec Jean-Claude Van-Damme et son frère jumeau. Superbe scène de 10 minutes où JCVD bad-guy s’imagine JCVD good-guy baiser avec sa copine avec des gros plans sur des nibards. Le mec en peut plus, il siffle toute les bouteilles de Jack Daniel tellement ça l’enerve. Ca alterne des plans de cul, de tise, de nibards, JCVD good-guy qui regarde dans le vide parce que bien sûr il n’a rien fait; mais il en pensait pas moins ! Et bien sûr ça finit en baston.

Personne n’a vu la reine des neiges 2?

Ta gueule !!! :innocent:

J’ai surtout lu un titre d’article à son sujet. Elsa est-elle lesbienne ?

Après avoir vu le premier, c’est effectivement une question qui se pose. Le film était une allégorie de l’abstinence.

Je vais demander à Google.

Oh merde c’est pire ce que je pensais :grin:

Y sont graves :blush:

Z’en pensez quoi amis wapiens ? Lesbienne ou pas, la reine des neiges ?
J’irais même plus loin.
Est-ce que Disney, dans sa quête du “pognon de tout public” ira pondre un héros transgenre dans les années à venir ?

Je pense surtout qu’elle est frigide.

Je l ai vu samedi dernier. Pas génial pas affreux ça colle bien au premier . Ma fille a apprécié mais pas autant que d autres Disney .

Sinon oui libéré délivré c est un coming out.

2 J'aimes

Que bel homme. Rdv mercredi :heart_eyes:

J’espère que ça fera une bonne der’ pour Daniel Craig. La bande-annonce donne envie, la nouvelle agent 00y agace bien (comme voulu), les décors et “l’image” ont l’air d’être au poil.
Spectre m’avait déçu. Pas très rythmé, Waltz qui en fait des tonnes, Craig un peu fatigué. Là on récupère Waltz, Seydoux, mais faudra envoyer le pâté et arrêter les romances à deux balles (même si j’ai bien aimé la manière) et les gimmicks des méchants très méchants à la tête d’une organisation omnisciente.
Le hacker dépressif il est sympathique mais je sens la revanche du mec victime d’un dégât collatéral du MI6 avec une petite bombe chimique à la fin, histoire de.

Sinon j’ai vu la bande-annonce du dernier Star Wars et le coup des poneys sur l’étoile de la mort (ou équivalent) fallait oser. J’ai l’impression que c’est une thématique récurrente dans le divertissement américain (même si je cale à trouver d’autres exemples); eux qui marchent (marchaient?) littéralement sur la gueule du monde, aiment avoir le frisson de se voir en outsider et vaincre par l’intélligence, le courage et l’amitié (ou l’amour, au choix). Magnifique exemple du porte-avion USS Missouri dans Battleship, 100% mazout contre des disqueuses alien de 10m de haut.

1 J'aime

Vu Once Upon a Time in Hollywood. Beaucoup aimé. C’est une image en suspens de l’année 69 a Hollywood. La fin de l’innocence des hippies et du cinéma classique américain. Le duo DiCaprio/Pitt fonctionne bien. Margot Robbie (Sharon Tate) n’est pas beaucoup à l’ecran et plus là pour faire plaisir à Tarantino (montrer son cul et ses pieds; son fétichisme). Pas vu passé les 2 heures et demi de film.

Un film-hommage qui me donne envie de le revoir pour y déceler plus de références et qui se classe immanquablement dans mes préférés de Tarantino.

Ah celui là est dans ma liste de films à voir :star_struck:

Ouate ze fuque

The Mustang (2019) avec Matthias Shoenaerts.

L’histoire d’un prisonnier qui cherche la rédemption (ou du moins à canaliser sa colère) en participant à un atelier de dressage hippique. Avec des vrais morceaux de prisonniers.

C’est bien mais court. Très court. C’est un instantanné alors que j’attendais peut-être plus.

3 larmes/10
C’est dire la promesse non tenue.

Vu irishman de Scorsese.

Pas fini parce que pas là force . Un film de vieux pour montrer que les vieux sont encore dans le Game .
Scorsese veut encore montré sa carte ce qu il sait faire, plan séquence, travelling etc etc

Par contre le rajeunissement numérique c est foiré, de Niro avec un visage rajeuni ça ne cache pas son corps de vieux lorsqu il course ou éclate la gueule à un épicier

Ribéry cay toa mon poulay ?

1 J'aime

Ce soir, c’est rogue one !