Zelda: Breath of the Wild

#Fiche technique


Genre : Zelda en monde ouvert
Date de sortie : 3 mars 2017
Editeur : Nintendo
Développeur : Nintendo
Plateformes: Nintendo Wii U, Nintendo Switch
Site Internet: Zelda.com [Officiel]

#Synopsis


Link… Link… Réveille-toi!

###Trailer


#Metacritic : 98/100


#Dans la presse
JeuxVideo.com

GameKult

Gameblog


#Rappel Spoilers

Une grande partie du jeu repose sur le plaisir de la découverte (et cela ne s’applique pas uniquement au scénario), alors usez et abusez de la balise spoiler dans vos avis au besoin, en indiquant à quel partie du jeu à peu près vous allez faire référence.

Vous pouvez utiliser le code suivant:

[details=Spoiler (Zone de départ)]Link se réveille dans une grotte.[/details]

Qui s’affichera ainsi:

Spoiler (Zone de départ)

Link se réveille dans une grotte.

Nomdediou, ya déjà des speedruns! :fearful:

Oui parceque le jeu a ete pense pour etre torche en 1h. Tu peux appremment directement aller au chateau final, avec ta bite et ton baton.

Tout comme tu peux lire le 4e de couverture du Temps Retrouvé et considérer que t’as fini Proust. :stuck_out_tongue:

C’est normal que des mecs tentent effectivement d’aller au boss direct, vu que c’est possible, mais la beauté du jeu n’est bien sûr pas là.

:_coffe:

Mon Louis, toi qui est ma référence sur le sujet,j’aurais une question un peu hors sujet.

est-ce qu’il y a réellement un intérêt de speedrun pour ce zelda? Si on prend la discipline au mot: oui.
Mais, J’admire les mecs qui finissent des jeux hardcore en un temps record, utilisent des failles pour gagner du temps ou encore des gars au skill exceptionnel.
s’il existe un chemin tout droit, accessible “aisément”, est-ce un exploit en soi?

Je ne sais pas si il y a un interet a le speedrunner quand une route est aussi ouverte, des la sortie du jeu. Ce qu il faut comprendre c est que desormais chaque jeu est analyse des sa sortie par la communaute du speedrun. Et je vous le donne en 1000, l plus grosse et influente communaute vient d un jeu Zelda, sur Ocarina Of Time. De ce speedrun sont sortis les speedrunneurs les plus notoires (dont le fameux Cosmowright). Les joueurs sont partis d un jeu finissable en plusieurs heures a des chronos vertigineux d une 30 aine de minutes. Mais cela a demande enormement de temps, d analyse en mode TAS et de tests pour trouver des bugs et des skips vraiment incroyables, et surtout aucunement prevus par les developpeurs. La hype autour de ce speedrun d Ocarina a ete phenomenale, et je pese mes mots, parceque le jeu avait une route originelle pour finir le jeu qui ne pouvait pas etre contournee, du moins en theorie.

Donc sur ce BOTW, si d entree, au bout d une semaine de commercialisation, les mecs arrivent a torcher un jeu en moins d 1h alors que la duree de vie estimee en suivant la route initiale est plus autour de 20-30h, c est certain que la communaute va rapidement se desinteresser du jeu. Les speedrunneurs sont plus attires par la difficulte de trouver des glitchs et autre set ups, si tu maches le travail en offrant une route toute tracee, y a quasiment plus aucun interet.

Neanmoins, je suis certain qu il y aura des categories de speedrun crees sur ce jeu pour y trouver un autre interet a le speedrun. Par exemple une categorie pour finir le jeu le plus vite en collectant tous les objets du jeu (categorie 100%).

Mais a n en pas douter le jeu aura tout de meme enormement de speedrunneurs sur le dos, parceque Zelda quoi.

1 J'aime

Merci l’expert :heart_eyes:

Vidéo très intéressante , mais inquiétante.
Elle répond a pas mal de questions. ( enfin pour moi )

La PS4 Pro avec la technologie embarquée ne devrait elle pas être plus performante que la dernière Switch de Nintendo ?

Qu’est qu’un jeu nextgen aujourd’hui ? Une belle coquille vide avec un moteur de jeu au gameplay sans consistance , ni cohérence , et dénué d’intérêt ?

Les devellopeurs mettent ils tout dans les graphismes au détriment de la physique et du gameplay qui constitue selon moi la base principale du jeu vidéo ?

La bonne nouvelle , c’est qu’il reste encore des personnes au savoir-faire certain et surtout unique. Une Switch X Zelda dans le panier.

2 J'aimes

Depuis que j’ai posté le sujet il y a une semaine, je me demande comment vous partager au mieux mon avis sur le jeu. Parce que pour ma part, je me suis lancé dedans sans avoir regardé plus de deux vidéo et sans avoir lu de preview, de test ou autre compte-rendu.

Et le jeu repose tellement sur le plaisir de la découverte, même du moindre détail, que je veux laisser à tout le monde le plaisir d’y jouer vierge de toute préconception. D’autant qu’en lançant Facebook tout à l’heure, je me suis fait spoiler deux trucs déjà, certes mineurs, mais je veux tout découvrir tout seul.

Pour ma part, ces dernières années, je me demandais régulièrement si j’aurais encore la chance de ressentir à nouveau l’émerveillement que je pouvais ressentir gamin avec certains jeux, ceux dont le seul écran de titre mettais des étoiles dans les yeux (comme Secret of Mana pour moi). Ou est-ce que j’étais devenu trop blasé après plus de 30 ans de jeux video, dont un tiers à bosser dans l’industrie, pour ne plus voir que les ficelles même sur les bons jeux? Trop émoussé par la surabondance de jeux? Par les débats master race incessants des Internets?

C’est l’une des raisons pour lesquelles j’étais attiré par la Switch, dans l’espoir de retrouver cela dans l’esprit Nintendo, mais ce Zelda depasse toutes mes espérances. Je suis comme un gosse devant ce jeu, il vient toucher des cordes sensibles que bien peu d’oeuvres arrivent à toucher, à part peut-être les dessins animés de Miyazaki. Il n’y a pas une session de jeu qui se passe sans que mes yeux s’ouvrent en grand à un moment ou un autre.

Pour commencer, la direction artistique est magique. C’est l’équilibre parfait entre le côté un peu trop cartoon d’un Wind Waker et celui plus réaliste d’un Twilight Princess. Surtout, c’est associé à des animations ultra précises et variées de Link, des PNJs et de la faune, ce qui crée un véritable enchantement. Certes, le jeu n’affiche pas des centaines de PNJs, d’ennemis ou d’animaux à l’écran de façon simultanée, mais chacun semble véritablement habité d’une vie propre. C’est un régal de s’arrêter regarder certains animaux s’animer.

Le deuxième point est celui présenté dans la vidéo de @GuillaumeXIII (que je conseille d’ailleurs de ne pas forcément regarder si vous avez déjà l’intention de jouer au jeu): quand tu demandes à des développeurs/créateurs de génie de Nintendo de jouer avec un moteur physique avancé, et un cycle jour/nuit et météo, tu obtiens le jeu au monde le plus cohérent qui ait probablement jamais été créé. Là encore, le sens du détail est juste hallucinant et cela crée un environnement dans lequel il est fascinant d’évoluer. C’est là que j’ai envie de prendre une mouse avec quelqu’un qui a déjà 200 heures de jeu derrière lui pour échanger sur les petits détails qu’on a découvert ou manquer. Je pense que chaque expérience est unique.

Enfin, la liberté d’aborder le monde et l’histoire n’est pas un leurre. C’est même réducteur de résumer cela par le fait qu’on puisse aller directement au boss. Certes, on peut rapidement partir dans la direction que l’on veut, et faire l’expérience de la tension à se promener dans un territoire un peu trop risqué pour soi, mais c’est surtout que le jeu prend peu par la main. Après une vingtaine d’heures de jeu, je n’ai qu’une poignée de quêtes principales et secondaires dans mon livre de quête, mais une floppée d’activités à faire que j’ai notées par ailleurs. Le jeu réalise à merveille les deux points qui m’ont toujours le plus fasciné dans les jeux:

  • suggérer plutôt que dire, pour donner à chacun le sentiment d’avoir découvert par soi-même
  • récompenser l’exploration, de sorte qu’il n’y a jamais de mauvaise raison de sortir des sentiers battus

Bref, vous l’aurez compris, ce jeu est pour moi un véritable enchantement et une belle leçon de design de jeux vidéos. On a beaucoup dit que le jeu empruntait des mécaniques à de nombreux autres jeux, dont les open world occidentaux de Far Cry à Skyrim, et c’est vrai, mais j’espère aussi qu’à l’avenir de nombreux jeux s’inspireront de ce Zelda pour la manière élégante de les intégrer.

Je mets ci-dessous un exemple sur la façon d’engager le joueur sur une quête qui m’a frappée. C’est tiré de la première zone du Plateau et peut être lu sans crainte pour ceux qui ont déjà quitté cette zone.

Spoiler (Zone de départ du plateau)

Parmi les sanctuaires qu’il faut visiter, l’un d’eux se trouve dans une montagne trop froide pour les habits de départ de Link, et c’est l’un des premiers défis que le joueur doit résoudre.

Sur la table du vieil homme, il y a un livre de cuisine qui mentionne la recette d’un plat “pikpik” qui tient chaud, mais dont le vieil homme a oublié le troisième ingrédient. Du piment, de la viande, et…? L’homme dit qu’il donnera son “doublet” chaud à celui qui lui rappelera cet ingrédient manquant. La quête ne s’inscrit pas dans un livre de quête, malgré la récompense à la clef, car c’est un indice sur la façon de faire plus qu’une véritable quête.

De fait, le livre a révélé d’un coup qu’il y a deux façons de lutter contre le froid: la nourriture et les habits. Forcément, je me mets en quête de l’ingrédient manquant, et je crée plein de plats qui réchauffent, mais aucun qui plaît au vieil homme. A ce moment, j’ai assez de plats pour atteindre le sanctuaire sans problème, mais je suis un peu frustré de ne pas réussir malgré mes essais. Je me dis que j’ai dû louper un truc et je retourne lire le livre (j’avais pris des screenshots, mais pas de toutes les pages).

Forcément, j’avais lu un peu vite et je n’avais pas fait attention qu’il faut un une recette “pikpik terre-mer”. Ce qui faut donne évidemment un indice important. J’avais déjà fait le sanctuaire, mais j’ai eu mon doublet, ce qui m’a permis de visiter la zone librement.

J’ai adoré la façon dont cette non-quête totalement facultative m’a entraîné dans une longue quête de l’ingrédient manquant, tout en m’apprenant en passant des mécaniques essentielles du jeu, et qu’il faut apprendre à lire connard.

5 J'aimes

Oh un post trollesque de MM13… Comme c’est étonnant :confused:

Je pensais pas voir ce genre de posts ici…

Coucou ray, je ne l’ai pas pris comme tel personnellement, peux-tu développer?

Bah déjà l’article cité est typiquement le genre d’article à troll. Zelda “met à l’amende” horizon.

On a deux bons jeux sur 2 consoles différentes mais il faut chercher à les comparer pour descendre l’autre jeu. C’est du niveau de la cour de récré pour moi. On dirait les discussions d’enfants de jv.com sur les joueurs console/joueurs pc ou la fameuse guéguerre xbox/playstation… Gueguerre à laquelle MM13 avait déjà activement participé sur wap (ah et celle pes/fifa aussi :smile: ).

Et quand après tu lis que horizon est réduit à “une belle coquille vide avec un moteur de jeu au gameplay sans consistance , ni cohérence , et dénué d’intérêt” alors que le mec n’a même pas touché au jeu (ni à zelda a priori)…

Perso je trouve que les gens sont plutôt matures ici mais là ce type de post ne colle pas du tout avec l’état d’esprit du forum. Heureusement que le post de @SmileyB remonte le niveau juste après :slight_smile:

2 J'aimes

Hello Rayallen ,

Je t’assure sincèrement que l’intention n’est pas de troller.
J’ai pas la PS4 pro actuellement ( ni la switch ) , mais Horizon m’intéresse fortement.

C’est juste un constat de la génération actuelle de jeux qui nous bassine avec la résolution et le framerate pour le plus grand plaisir de nos rétines.
Seulement , j’estime que le moteur du jeu et le gameplay doivent former un mariage harmonieux pour prendre du plaisir au pad.

Je suis sincèrement désolé, je comprends ta réaction vu que tu est a fond dans Horizon. Je suis certains que s’est un excellent jeu qui mérite le détour et je compte bien m’y essayer prochainement.

Bon jeu a tout le monde !

2 J'aimes

Ok désolé si j’ai mal interprêté ton message. Mais je déteste ce genre d’articles comparatif à 2 balles.

Pour le reste de ton message, concernant la course aux graphismes je suis complètement d’accord. D’ailleurs je n’ai pas la ps4 pro et je ne suis justement pas du genre à être regardant sur les graphismes. Mais l’exemple de horizon est vraiment très mal choisi car ce n’est pas uniquement pour ses graphismes qu’il est bon, mais surtout pour son gameplay jouissif et son originalité.

1 J'aime

A quand une vidéo comparative FIFA/Rainbow Six.
Pourquoi je peux pas dribbler avec le ballon sur Favela ?

4 J'aimes

Je ne l ai pas pris mal non plus, juste une comparaison un peu hasardeuse entre les 2 grqnds jeux du moment. Y a pas a dire, on est extrememet gates en JV en ce debut d annee. Un grand merci a la cloture des exercices fiscaux :ok_hand:t3:

2 J'aimes

@rayallen C’est bien beau tout ça, mais est-ce qu’on peut speedrun HDZ? Hein? Hein?

1 J'aime

en tout cas cela donne envie. Il est vrai que je ne retrouve personnellement plus la magie des jeux nintendo chez sony. Je suis passé de la N64 à la console de sony pour jouer à PES…

Je trouve le comparatif vidéo entre Zelda et HZD tellement idiot…

Le fait de pouvoir couper trois brindilles d’herbes ou tronçonner un arbre avec une épée (ce qui n’est pas très réaliste déjà) est totalement absurde pour un jeu comme HZD qui se veut être un minima sérieux sur son univers, alors que Zelda est un univers beaucoup plus onirique, ce qui permet d’intégrer beaucoup plus de détails de ce type.

Bref c’est comme si on comparé la conduite de GTA à la conduite de Gran Turismo. Ce sont deux jeux totalement différents.

3 J'aimes

Histoire de titiller la petite bête…