The Witcher 3 : Wild Hunt

Il y a effectivement un jeu dédié au gwynt qui va sortir sur ps4, xbox one et pc.

Il est d’ailleurs possible de s’inscrire à la bêta pour pc et/ou xbox one ici : https://www.playgwent.com/en

Par contre elle était prévue pour septembre mais ils viennent d’envoyer un mail pour dire que c’était repoussé à octobre car ils veulent être sûrs de la qualité de leur titre.

Étant donné la qualité de Witcher 3 je pense qu’on peut s’attendre à quelque chose de plutôt correct.

Voilà j’ai terminé l’histoire principale, un peu plus d’une centaine d’heures de jeu, 125 heures me dit Gog. Une expérience vidéoludique magnifique, je le mets assez facilement dans mon top 10 des jeux vidéo, dans mon top 3 même: C’est tellement sublime qu’on regrette un peu que ce soit la fin, j’en voulais plus.

Bien sur maintenant il me reste la partie + et les deux DLCs, restent à savoir ce que j’ai envie de lancer en premier et je pense que ça sera les DLCs mais j’enchainerais surement ensuite dans une nouvelle partie, parce que je pense que ça ne me suffira pas, j’aurais encore envie de prendre de le controle du sorceleur et de refaire son aventure.

Au niveau du Gwynt j’ai beaucoup progressé, j’ai un jeu de plus en plus complet, je ferai toutes les parties et tenterai d’avoir toute les cartes dans ma future partie +.

Une petite édition rapide pour signaler que GoG fait des promos sur sa série The Witcher. Le 2 est à un peu plus de 2,50€ et le 3 à 25€.

J’ai ressenti exactement la même chose en terminant le 2… Tellement à fond dedans et là pan, après 23h, c’est fini :frowning:

Terminé witcher 2 en 23h ? T’as fait ça en speedrun ou quoi ? :smile:

Sinon j’ai terminé la première extension “Heart of stone”

[spoiler]Et franchement elle est excellente. J’ai adoré l’histoire d’Olgierd qui aime sa femme et qui par amour conclue un pacte avec maître miroir.

Cette tristesse que j’ai éprouvée pour lui qui a tout perdu dans ce jeu de dupe dont il a été clairement plus victime que coupable même s’il n’est pas totalement innocent.

Les quêtes liées à l’histoire sont super sympa avec une préférence pour le mariage possédé qui permet ensuite de conclure avec Shani :heart_eyes: ainsi que pour la troisième quête à la recherche de la rose. L’ambiance dans le manoir est glauque à souhait j’ai adoré.

Pour la fin j’ai choisi de sauver Olgierd et de duper Ganter de Mauré car je trouve que c’est n bel enculé quand même, charismatique mais un enculé tout de même :smile:

Du coup j’ai récupéré l’épée d’Olgierd qui peut recommencer une nouvelle vie.[/spoiler]

Et j’ai entamé la seconde qui me semble encore plus prometteuse. Déjà parce que Toussaint est une zone magnifique et surtout parce que j’ai l’impression qu’ils se sont lâchés en quêtes farfelues et en clins d’œils divers et variés.

Rien que le début :

Quand on rencontre les chevaliers de Toussaint dans le village des tailleurs de pierre. Le chevalier qui use d’un langage fleuri et gentillet pour sermonner les bandits tandis que Geralt est derrière les bras croisés prêt à tuer c’est magnifique. :smile:

Bref pour ceux qui n’ont pas fait les DLC allez-y les yeux bandés car une qualité pareille pour ce prix c’est cadeau.

J’ai également finit le premier DLC, Heart of Stones qui comprends sa bonne dizaine d’heures de jeu si on fait tout (y compris les quêtes secondaires, ce que j’ai fait). J’ai fait le même choix que Goku au final mais contrairement à lui, j’ai trouvé la partie sur le mariage chiante, il me tardait de la finir, la seconde et la troisième partie par contre sont excellentes.

Je reste toujours autant envouté par ce jeu, je vais attaquer dans peu de temps, aujourd’hui ou demain, le dernier DLC, Blood and Wine qui parait-il est aussi long que le jeu principal. Une fois fini, si j’en ai pas marre je repars en partie +. :heart:

Et je reviens pour vous dire que j’ai fini le dernier DLC, Blood and Wine et il n’y a pas grand chose à dire d’autre que j’au encore une fois adoré, tout adoré de cette histoire, magnifique du début à la fin. J’avais dit que je ferai un autre article, finalement je ne le ferais pas, pas parce que le DLC ne le mérite pas, loin de là mais il aurait en fait fallut en faire un sur l’ensemble du jeu, le prendre comme un tout.

Je l’aime ce jeu, il fait vraiment partie des très très rares jeux actuels à être un AAA et à être tout près, tout proche de l’excellence. Rien n’est jamais parfait, on peut toujours trouver des défauts, des quêtes un peu similaires comme les contrats de sorceleurs, certaines de Blood and Wine mais qui se font au final assez vite, une certaine raideur dans les sauts pas toujours très précis, 2 ou 3 bugs de collisions, quelques bugs qui trainent. Mais pour tout le reste c’est un sans faute du début à la fin.

Ce DLC, Blood and Wine, je vous le dis, un bon paquet d’éditeurs (coucou Ubisoft et ses séries) nous auraient sortis avec le même contenus, un jeu complet, parce que y’a pas à dire, y’a tout ce qu’il faut : du contenus, des heures de jeu, des graphismes à couper le souffle avec des paysages jusque sublimes, je pense pas qu’i il y ait plus beau à ce niveau dans un autre jeu, une histoire magnifiquement écrite avec un final que je vous laisse découvrir, qu’on sent venir petit à petit, au fur et à mesure que l’histoire progresse.

On s’attache une nouvelle fois aux personnages, aux décors, à ce Toussaint et sa capitale Beauclair, ces couleurs chaudes que l’on a pas l’habitude de croiser dans le jeu d’origine, A tout en fait, ce DLC, c’est vraiment un cadeau fait par les développeur de CD Projekt. On nous vend du DLC à base de couleur de chaussures, de pneus, de flingues, de je sais pas quoi d’autres de visuels et d’inutiles, là on a un vrai contenu, je sais pas si j’ai déjà fait un DLC aussi soigné, je pense pas, vraiment. Comme ça en DLC marquant je parlerai de Blood Money de New Vegas, celui de Fallout 4 a aussi son pesant d’heures de jeu mais l’écriture est beaucoup moins soignée, le seul comparatif que je pourrais faire s’appelle Brotherhood dans la “trilogie” de Assassin’s Creed 2 mais on ne parle pas là d’un DLC.

J’ai qu’un conseil, bien sur, foncez, ce jeu, ce The Witcher 3 est rare à tout point de vue, un bijou, chef d’oeuvre absolu du jeu vidéo. Une claque monumentale, j’ai kiffé ce jeu comme j’en ai rarement kiffé d’autre et j’ai qu’une envie, le relancer. Refaire une partie malgré mes presque 200h de jeu dessus. Y’a pas grand chose à dire dessus, si vous le faites pas, vous passez à côté du meilleur jeu, pour moi, de cette décennie.

3 J'aimes

Vivement que je me retape un PC décent !!

Je suis entièrement d’accord avec Waka.

J’ai également fini Blood and Wine hier après 217h de jeu (selon le jeu car c’est plutôt 282h en comptant les morts et le reste selon le compteur de la one).

Franchement c’est un quasi-sans faute du début à la fin et Blood and wine est exceptionnel. Il pourrait constituer un jeu à part et être vendu comme tel qu’on ne pourrait décemment pas crier au vol ou au scandale.

Cette qualité d’écriture, ces décors chatoyants, ces moments d’émotion qu’il procure que ce soit de la joie, de la peine ou de l’effroi.

Franchement ce jeu n’a volé aucune de ses récompenses et je pense qu’il fera de l’ombre à de nombreux jeux de rôles ou d’aventure qui vont sortir tant il a mis la barre haut en terme de qualité d’écriture.

Mes respects éternels à cd projekt pour ce bonheur qu’ils m’ont fait vivre à travers les aventures de Geralt.

2 J'aimes

C est légèrement magnifique!

Je me suis fait offrir la version GOTY, je suis prêt à replonger dedans :heart_eyes:

1 J'aime

Faut que je le refasse, surement en 2017. Ce jeu est magique :heart:

Oui ce jeu est sublime. Le seul point que je lui reproche est l’environnement nocturne…La nuit éclairé gache l’immersion…J’ai bien essayé de modifier l’ATH, mais rien n 'y fait.

Salut les gars,
j’ai enfin terminé le jeu, et il me laisse un goût amer. Je me sens contraint d’en parler dans l’espoir de conjurer la frustration que me laissent plus de 200h de jeu. Je pousse volontairement à la controverse, car le jeu a été encensé à juste titre sur de nombreux aspects. Il y a un TL;DR tout en bas.

Pour moi, ce sont surtout les nombreux personnages ultra mémorables et très bien écrits, et l’univers fanfastique de The Witcher, qui en font un jeu incroyable. Techniquement, aussi, le jeu est irréprochable et bien pensé pour la manette. Enfin, CD Projekt Red ne se fout vraiment pas de la gueule de ses clients, avec du contenu de qualité, des ajouts ajoutées gratuits après la sortie du jeu, et deux DLC gigantesques.

Citons aussi la musique, et la dynamique des combats. Bref, une belle aventure épique.

Maintenant, les qualités on les connaît, alors je me permets de m’attarder sur ses gros défauts : l’exposition, l’écriture inégale, et l’alliance d’une difficulté mal jaugée couplée à des mécaniques de jeu assez faibles.

L’exposition n’est pas toujours bien faite. Si on n’est pas au courant des deux premiers jeux, nombreuses seront les fois où l’on sera perdu. J’ai arrêté ma partie de Witcher 3 pour regarder des playthroughs de Witcher 1 et 2 parce que j’avais l’impression de rater trop de références.

Ensuite, l’écriture est d’un niveau extrêmement inégal, tantôt extraordinaire (l’histoire du Baron m’a quasi fait pleurer, j’ai aussi adoré la Keira Metz de Velen), tantôt médiocre (certains contrats sont trop génériques; la fin de la quête principale est im-par-don-nable; quant au DLC Hearts of Stone, l’essentiel de l’histoire s’est déroulée avant que Geralt intervienne, et les motivations de von Everec restent floues jusqu’au bout).

Mais pour moi, la lassitude s’installe aussi et surtout par la faiblesse des mécaniques de jeu. Dans la première zone du jeu, White Orchard, en difficulté maximum “Death March”, l’exploration est à la fois terriblement dangereuse et absolument nécessaire si l’on veut survivre même aux premiers monstres. Ca crée une dynamique extraordinaire, et participe au sentiment d’être dans un univers dangereux, bref c’est génial !
Mais, à environ la moitié du jeu, le monde s’ouvre énormément; parallèlement, le perso devient tellement puissant que rares seront les cas où il faudra être inventif pour battre les adversaires. J’allais chercher le combat contre des ennemis largement au-dessus de mon niveau, parce que je trouvais que c’était les seuls moments où je m’amusais vraiment.
On se retrouve donc avec une immense carte à explorer, mais sans réel challenge ni récompense. Le pire du pire restant les loots sous-marins dans les îles de Skellige, qui sont d’un ennui mortel, et qui n’apportent rien d’intéressant à Geralt. Le monde est plein de choses à faire et à voir, de petits points d’interrogation sur la carte qu’il faut lever, mais tout ceci n’apporte quasi rien au joueur, ce qui est frustrant. Si je plonge au fond d’une ruine infestée de spectres et de gargouilles supposément puissants, j’espère en ressortir avec une pièce d’équipement ou un artefact digne de ce nom ! Eh bien, là, non.

Dans la même veine, je trouve qu’à la difficulté maximum, le boss final ne devrait pas être si facile à battre… Une plaie des jeux contemporains ?

En résumé : le jeu m’a accroché dans sa première zone et un peu la deuxième, mais j’ai passé les 200h suivantes à rechercher cet amusement initial, et à ne le retrouver qu’épisodiquement. D’où une certaine frustration. On reste pour les personnages, véritablement attachants, et cet univers merveilleux et dangereux qui me fait rêver comme un môme.

5 J'aimes

Oui le jeu perd en difficulté et dynamisme dans les combats. Je rajoute que j ai toujours regrette que la nuit ne soit pas beaucoup plus sombre, car le jeu y aurait gagné en immersion dans ce monde rempli de creature

Allez on ressort les livres , c’est la rentrée !
https://livre.fnac.com/a10308923/Sorceleur-Tome-1-Le-dernier-voeu-Andrzej-Sapkowski?omnsearchpos=8

On va commencer à s’immerger dans l’univers sombre de Geralt de Riv et me préparer à découvrir en novembre le chef d’œuvre : The Witcher 3.

Pas trop tôt !

Je n’ai pas vu de spoiler dedans, a vérifier, vidéo sympa.

Je suis en pleine lecture du Sorceleur , et pas étonnant que Netflix veuille adapter une série de la saga.
C’est vraiment excellent ! Grosse saveur.

3 J'aimes

Excellent ça ! Je navais pas lu leur changement d’avis là dessus ! Même si j’ai fini le jeu et toutes les quêtes je vais enfin pouvoir faire la carte de Skellige a 100% en 4K.

Le patch PS4 Pro est sorti et même si le jeu tourne toujours en 30 fps, il vient de passer en 4K upscalée et visiblement ca casse la gueule.

Des captures directes via PS4 Pro.

4 J'aimes