The Witcher 3 : Wild Hunt


The Witcher arrive donc au troisième volume de sa saga, une saga débutée par une nouvelle de l’écrivain polonais Andrzej Sapkowski, puis reprise en jeu vidéo par CD Projeckt en 2007 avec The Witcher premier du nom. Le troisième opus est sortis il y a maintenant quelques mois, je voulais vous présenter ce jeu qui, en ce moment, accapare mon temps en matière de jeu vidéo.

Voir l’article.

5 J'aimes

Excellent article, merci pour le partage ! :heart_eyes:

J’ai à de multiples reprises été tenté pas The Witcher en particulier le 2 par ses critiques positives et son prix durant les soldes Steam. Mais je me suis à chaque fois arrêté aux screenshots qui semblaient présenter un jeu un peu trop fantasy à mon goût (personnage, environnement, design).

Est-ce que le 3 s’inscrit dans un univers un peu différent du 2 ?

Merci :relaxed:

Oui c’est sensiblement la même chose en plus beau, après je pense que vu le prix auquel on peut trouver le 2, il ne faut vraiment pas se priver et se laissé tenter, c’est un excellent jeu. Le second apporte déjà son lot d’heures de jeu et de découvertes. Essayes de lire le premier livre si t’aime lire, tu sauras tout de suite si l’univers te plait ou non.

+10

Jeu fini de long en large sur PS4 puis par la suite sur PC, actuellement sur le second DLC Blood & Wine.

Je confirme, ce jeu est tout simplement épique, univers, gameplay, musique, scenario, tout est réuni pour que le joueur se sente Sorceleur, immersion totale.

Beau résumé de ce chef d’œuvre :wink:

1 J'aime

Aaaah The Witcher…Le jeu que j’ai eu gratuit et que j’ai installé pour voir ce que mon PC avait dans le ventre.

J’ai vite réalisé que non seulement mon PC était puissant mais que ce jeu était surtout absolument magnifique.

je ne me rappelle pas avoir vu plus beau que The Witcher 3…puis beau sans être creux, elle est surtout la la prouesse (pas beau dans le genre The Order quoi…)

Je fais Blanchefleur et je trouve ça vraiment cool, la quête du fantôme du puits que je trouve vraiment bien narrée, l’ambiance bucolique et le combo Direction artistique/bande originale qui me met sur le cul mais une chose m’emmerde…C’est très fantasy, mais vraiment très beaucoup !

Comment lui en vouloir à ce jeu, il est ce qu’il est et l’est même plutôt très bien mais déja je sens que je ne tiendrais peut être pas très longtemps parce que ce n’est pas le genre d’univers qui me fait rêver.

Puis j’arrive à Velen, changement d’ambiance…Il fait noir, tout est dévasté, des gens sont pendus partout, l’ambiance est oppressante, je me fais tarter par des ours et des espèces de trucs dégueulasses qui te sautent dessus.

En gros…J’ai peur. Et quand j’ai peur, j’arrête, parce que je suis un enfant. :innocent:

1 J'aime

Excellent article mon cher Waka.

J’étais hésitant à lancer ce sujet car je me disais que le jeu était quand même ancien mais finalement tu l’as créé et c’est une bonne chose.

The witcher 3 est véritablement un jeu exceptionnel. Les développeurs de CD projekt red ont réussi à donner vie au personnage du loup blanc.

Petite parenthèse : je recommande la lecture des livres à ceux qui ont aimé le jeu mais n’ont pas encore lu la série c’est aussi bon et très simple à lire.

@Guiwy : le jeu est un pur jeu de fantasy mais en bien plus sombre et mature. Dans witcher 2 le pays dans lequel tu joues va entrer en guerre et ça se ressent dans l’ambiance que ce soit au niveau des tensions raciales entre humains et elfes/nains autres ou au niveau des déclarations des différents PNJ.

Dans witcher 3 la guerre est déclarée et ça passe un cran au dessus en terme de noirceur de mon point de vue.

Comme le souligne Waka on peut jouer le trois sans avoir fait le deux : il y a une section personnages avec des résumés de personnages importants de l’univers mais je préconise quand même de jouer le deux d’abord quitte à le jouer en difficulté basse pour vraiment s’imprégner de ce monde.

En ce qui concerne le bestiaire c’est fantasy aussi mais ça change du bestiaire à la Tolkien avec les gobelins/elfes/orques.

Tu trouveras du bestiaire plutôt classique (trolls, élémentaires, golems, fantômes, ours, chiens sauvages, loups, loups-garou,…) et du plus original (nekkers, fiellon, leshen, foenard,…) avec une mention pour les brumelins au niveau de l’adversaire hyper casse-couilles. :smile:

Concernant les graphismes autant le 2 a pris un coup de vieux (il reste toutefois suffisamment joli pour ne pas agresser la rétine) autant le 3 est splendide même sur console. Les effets de lumière, l’orage qui fait bouger les arbres, les environnements variés sont autant d’éléments qui régalent les yeux.

Mais surtout ce qu’on en retient c’est - comme le souligne Waka - une qualité d’écriture rare pour un jeu de cette envergure.

Les quêtes sont superbement écrites et on sent que même la plus petite quête annexe a bénéficié du travail du développeur. Il n’y a pas de quête genre “ramène moi dix peaux de vache parce que j’en ai besoin”. Le pnj qui t’envoie chercher un truc le fera en t’expliquant pourquoi il en a besoin et c’est souvent primordial.

Les quêtes que j’ai préférées dans ce jeu sont les contrats de sorceleur : à chaque fois que j’effectuais une de ces quêtes je me sentais encore plus dans la peau du personnage, j’étais vraiment le tueur de monstre qui suit sa piste et traque sa proie.

Seul petit bémol à ce niveau : les caches de contrebandiers sur Skellige : si vous voulez toutes les vider je trouve que ça fait beaucoup (plus de 60 de mémoire). A ce niveau ça fait un peu trop remplissage mais le reste y’a rien à jeter.

Niveau gameplay c’est propre et ça répond bien comme il faut quasiment tout le temps. Je place un bémol sur les phases de combat à mains nues que je trouve moins réussies que le reste et pour les courses de chevaux qui peuvent être galères si on désactive la carte comme je l’ai fait.

Mais sinon c’est un régal : alterner bombes, arbalètes, signes, esquive, contre-attaque et combat à l’épée se fait aisément et l’activation des coups de grâce automatiques (dans les options) donne un côté ballet mortel à chaque combat.

Cd projekt a réussi à vraiment retranscrire les capacités du Geralt du livre dans ce jeu. On sent bien (encore plus à haut niveau) que le personnage est vraiment un mutant aux capacités extraordinaires.

Dans son article Waka omet également un aspect “important” du jeu : le gwynt. :heart::heart::heart: Ce jeu de cartes mélange de magic et de la bataille est simplement un passe temps ultra chronophage. C’est simple je ne m’étais pas autant amusé sur un mini-jeu de rpg depuis le triple triad de FF8 :heart::heart::heart:

Pour finir (parce que Waka a quand même super bien résumé ce jeu) : j’apporterai juste quelques corrections dans ce qu’à écrit notre ami.

Ce n’est pas Yennefer qui est poursuivie par la chasse sauvage mais bien Ciri. Au départ du jeu Geralt ne cherche pas Ciri mais Yennefer ce n’est qu’une fois retrouvée qu’il apprend le sort de Ciri et qu’il se lance à sa recherche.

Pour la lecture des livres cela dépend de l’édition qu’il choisit : s’il tape dans la réédition milady

les deux premiers tomes sont des recueils de nouvelles. L’histoire de Geralt ne commence véritablement qu’au troisième tome intitulé “le sang des elfes”.

Je recommande toutefois de commencer par les deux premiers tomes car ça donne un aperçu assez sympa de l’univers et des différents personnages.

Pour ma part j’ai effectué deux parties complètes de witcher 2 (plus de 150 heures de jeu) et là j’entame les dlc de witcher 3 (déjà 170h de jeu)

En résumé : witcher 2 et 3 c’est du très bon, mangez-en. :smile:

4 J'aimes

Merci pour vos messages :relaxed:

En fait à la base je souhaitais faire un topic étant complètement plongé dans le jeu et puis je me suis dis que faire un article, mon premier, permettrait plus de faire découvrir ce jeu à ceux qui ne l’ont pas encore fait.

@Goku82 c’est volontaire de ne pas avoir mentionné Ciri dés le départ, j’ai mis le tout départ de l’histoire pour ne pas spoiler et laisser découvrir au maximum ceux qui seront intéressés par le jeu. C’est vrai aussi qu’on l’apprend assez rapidement :slight_smile:

Le gwynt j’en parle pas parce que j’y joue pas, j’ai fait une ou deux parties, pas bien saisie les règles et abandonné :smile:

Merci pour ce super article Waka!

Je suis totalement d’accord avec ton ressenti sur ce jeu. Même si je n’ai du y consacrer qu’une 30aine d’heures, je plussoye les nombreux arguments que tu as mis en avant. C’est vraiment l’ensemble de tout ça qui donne ce chef d’oeuvre bien fini!

J’avais fait le 2 à l’époque (en me forçant un peu sous les bons conseils de Kalexo), et il m’avait déjà mis une sacré claque. Mais ici avec le 3, CD Projekt a vraiment franchi un cap. Foncez!

Je viens de terminer Blood and wine, le dernier gros DLC de witcher 3. Ils ne se foutent vraiment pas la gueule de leur client, franchement il y a du contenu, une histoire plutôt prenante dans une nouvelle région avec un nouveau bestiaire et des personnages travaillés. Il ne me reste que quelques trésors à trouver, une seule quête secondaire qui bug… j’aurai vraiment fait le jeu en long et en large à dos d’ablette.
Ce jeu est de loin le meilleur RPG auquel j’ai joué et je suis un peu triste d’être arrivé au bout de l’aventure… Vous savez si un nouveau DLC est prévu ?

@waka : pour le gwynt c’est relativement simple.

Ça se joue en deux manches gagnantes.

Tu as ton deck de cartes duquel tu en reçois 10 au début (faut en remplacer deux parmi celles piochées avant de commencer).

Le but de la manche est simple : faire plus de points que ton adversaire.

Pour cela tu as quatre factions :

Les royaumes du nord (ton deck de départ) : la caractéristique de ce deck c’est que quand tu gagnes une manche tu récupères une carte de ton jeu à ajouter à ta main.

Le Nilfgard : en cas d’égalité à la fin d’une manche c’est toi qui la remporte.

Les Scoiatel : ce deck te permet de décider si tu joues en premier ou non.

Les monstres : à la fin de chaque manche une carte monstre aléatoire déjà jouée reste en place pour le tour suivant.

Ton plateau se constitue de trois rangées. Il y a :

  • Les combattants de corps à corps : symbolisés par un petit symbole d’épée ce sont ceux qui se placent sur la ligne la plus proche de l’adversaire.

  • Les combattants à distance : représentés par un arc ils se placent sur la ligne du milieu.

  • Les engins de siège : représentés par la catapulte ils se placent sur la ligne du fond.

Le but c’est d’arriver à faire plus de points que ton adversaire en jouant tes cartes à bon escient.

Pour cela tu as les cartes standard comme Cyn (nommée Ves en anglais)

Cette carte est une carte de corps à corps avec 5 en puissance.

Mais heureusement il y a plusieurs cartes à pouvoirs car sinon ça se contenterai d’empiler des cartes à gros scores.

Tu as :

Les espions :

Ces cartes avec un œil se placent sur le plateau de l’adversaire lui accordant sa puissance mais te permettant dans le même temps d’ajouter deux cartes à ta main.

Les cartes “union” :

Si tu as plusieurs exemplaires de ces cartes en main (avec le symbole de la main) et que tu les joues ils gagnent en puissance.

Par exemple pour le commando des stries bleues si tu joues une fois la carte elle vaut 4 en puissance, si tu en joues 2 elle vaudra 8 et 12 si tu joues les trois du jeu.

Les cartes “alliés” :

Les cartes avec ce petit symbole accordent un bonus de +1 aux autres cartes situées sur la même ligne.

Les cartes “secouristes” :

Ces cartes te permettent de rejouer une carte qui est dans ta pile de défausse (soit parce qu’elle a été détruite soit parce qu’elle a été jouée à la manche précédente).

Les cartes agiles :

Cette carte peut être jouée au choix soit sur la carte des unités de corps à corps soit sur celle des unités à distance.

Les cartes renforts :

Si tu joues une carte avec ce symbole elle appelle automatiquement les autres cartes portant le même nom (ici le Nekker) sur le plateau. Du coup si tu as les trois cartes nekker tu peux les jouer en un coup.

Parmi les cartes neutres tu as les cartes météo :

Le blizzard réduit la force des unités de première ligne à 1 mais attention ça touche les deux joueurs.

Le brouillard impénétrable a le même effet pour les unités à distance.

La pluie torrentielle : c’est la même chose pour les unités de siège.

La carte “temps dégagé” te permet de supprimer une carte météo qui a été jouée.

Tu peux aussi avoir la carte “Villentretenmerth”

Cette carte (dont l’illustration n’est pas identique sur la version française) qui fait référence à un personnage que Geralt croise dans une des nouvelles du tome 1 ou 2 de la saga du sorceleur te permet d’éliminer l’adversaire au corps à corps dont la valeur est la plus élevée SI le score sur cette ligne dépasse 10.

Par exemple si ton adversaire joue deux cartes “commandos des stries bleues” il aura 16 points pour les deux cartes. Tu joue celle là et ça te permet d’éliminer les deux cartes en un coup. :smile:

La carte “corne du commandant”

permet de doubler les points de toutes les cartes situées sur la ligne ou tu la place.

Tu as des archers qui valent 25 points sur ta ligne ? Tu places ça et bim ça passe à 50. :sunglasses:

Tu as également les cartes “leurre” :

Cette carte te permet de reprendre en main une carte que tu viens de jouer. Elle est idéale pour récupérer une carte d’espion que ton adversaire vient de jouer ou pour reprendre “Villentretermeth” en main et la rejouer si besoin. :sunglasses:

Enfin la carte “terre brûlée”

permet d’éliminer l’unité la plus puissante sur le champ de bataille sans distinction de camp (attention peut se retourner contre soi si jamais tu ne fais pas attention)

Voilà pour les cartes de bases après tu as aussi les cartes des héros :

Ces cartes ont généralement une valeur très élevée dans un soleil doré mais il faut prendre en compte que les effets spéciaux des autres cartes ne s’appliquent pas à celles-ci.

Par exemple si tu as Geralt, Ciri et Vernon Roche sur ta ligne de corps à corps tu auras une valeur de 40 points (15 pour Geralt, 15 pour Ciri et 10 pour Vernon Roche) : si tu joues la carte “corne du commandant” le score ne bougera pas. Si un adversaire joue une carte comme Villentremeth elle n’aura pas d’autre effet que sa valeur si ta ligne est composée de héros (mais cramera une unité normale si tu as en as une sur la ligne).

Après la difficulté c’est d’arriver à trouver l’équilibre entre gagner une manche et ne pas trop jouer de cartes pour la gagner.

Car tu n’as que 10 cartes en main et pas plus (sauf si tu utilises les cartes espions) pour gagner trois manches.

Quelques conseils :

  • Dès que tu le peux rajoute des cartes héros dans ton jeu pour en augmenter la puissance.

  • Ne pas hésiter à avoir un deck moins fourni mais plus puissant en supprimant des unités assez faibles et sans pouvoir.

  • Toujours avoir des cartes espions/leurre pour pouvoir récupérer des cartes.

  • Au début tant que ton deck n’est pas très puissant ne pas hésiter avoir plusieurs cartes “temps dégagé” pour pouvoir lutter contre les autres cartes météo ; par la suite une seule suffit.

  • Si tu utilise une carte secouriste pour récupérer une carte de la pile de défausse ça peut faire combo si tu en as une autre dans la pile de défausse (pratique pour gagner des cartes bonus).

  • Laisser l’adversaire commencer simplifie la tâche : il est plus simple de s’adapter à son jeu que d’essayer de le faire.

  • Ne pas hésiter à lâcher une manche si tu sens qu’elle est perdue. Il vaut mieux garder ses cartes pour les autres manches alors que les gaspiller.

  • Enfin ne pas hésiter à régler la difficulté dans les options en commençant au niveau facile et en l’augmentant par la suite après avoir mieux compris les rouages du jeu.

@cobra

D’après ce que j’en ai lu Blood and Wine est le dernier DLC d’annoncé et il n’y en aura normalement pas d’autre.

EDIT : désolé pour le pavé mais j’ai vraiment adoré le Gwynt. D’ailleurs c’est tellement un succès qu’ils vont en faire un jeu dérivé auquel je me suis inscrit pour tester la bêta.

5 J'aimes

@Goku82 merci je vais étudier tout ça lors de ma prochaine rencontre avec un marchand :wink:

De rien.

N’hésite pas si tu as besoin de conseil ou autre astuce.

De toute façon une fois une fois que tu as constitué un deck un peu costaud y’a peu d’adversaires qui te résistent. :slight_smile:

Non, malheureusement ça sera bien le dernier, un total de deux DLC payants puis de petits DLC gratuits en pagaille.

Je te conseille de fouiller un peu sur le net, certains fans crées des mods assez intéressants et très impressionnants.

Bien évidement ça ne rallongera surement pas ta durée de vie niveau gameplay mais tu peux redécouvrir le jeu différemment, l’envie de gambader dans l’herbe réapparaitra peut être :wink:

Réponse de Goku vu trop tard à la fin de son pavé Gwynt en folie :yum:

Merci Waka, je plussoie en tous points les différents avis postés ici : grand jeu, belle narration, très joli même sur console.
Je suis en plein DLC Heart Of Stones, j’y joue par périodes, en dégustant le boulot de CD Projeckt.

Et merci Goku pour le tuto Gwynt, jusqu’à présent j’avais eu la même sensation que lorsque des potes avaient voulu m’enrôler dans les cartes Magic, en 6ème : passe-temps de geek qui fait fuir les meufs, non merci :unamused:
Finalement je vais m’y pencher !

Le gwynt c’est le premier truc que je fais quand j’arrive dans un nouveau village.

Je vais chez les marchands voir s’ils ont des cartes puis je les affronte.

D’ailleurs si vous vous penchez sur le gwynt il y a des quêtes associées qui vous demandent d’affronter des joueurs spécifiques pour gagner des cartes rares.

Toutes ces parties peuvent être relancées si elles sont perdues à une exception près.

Celle qui concerne le tournoi du Passiflore à Novigrad. Là il faut sauvegarder avant chaque partie sinon la quête échoue. (4 parties il me semble).

C’est simple à comprendre le Gwynt :slight_smile:

Ça me semble beaucoup moins complexe que les jeux de cartes de Kalexo :cogne:

Sinon très bel article @waka et très beaux posts @Goku82 , tu m’as presque donné envie de relancer le jeu (mais en fait non, No Man Sky m’attend ! :smiley: )

J’étais comme Guiwy, pas trop emballé par l’univers trop Fantasy, mais j’avais craqué sur le jeu car aucun autre jeu ne m’attirait à ce moment là et je ne l’ai pas regretté ! Bon je l’ai pas fini car il faut avoir des dizaines ou centaines d’heures pour le finir complètement (que je n’ai pas ! ) mais sur ce que j’ai fait (je dois être vers la fin de Novigrad) j’ai vraiment beaucoup aimé ! Bien plus que Skyrim que j’avais tenté quelques années avant et avec lequel j’avais beaucoup moins accroché…

J’ai encore progressé dans le jeu, je le mets très clairement parmi les meilleurs jeux auquel j’ai pu jouer, l’histoire principale est juste :heart:, exceptionnelle. Je le lâche plus. Et grâce au tuto de @Goku82 je me suis également mit au Gwynt, c’est pas si compliqué en fait et assez sympa. Non mais ce jeu j’en suis amoureux, si vous l’avez pas fait…faites-le c’est un ordre :yum: Faut vraiment pas passer à côté et puis il a bien baissé depuis sa sortie, même sur console.

1 J'aime

Bon j’avais revendu le jeu-plus le temps d’y jouer à l’époque- mais là vous me redonnez envie d’y je sens que je vais replonger !

Est que l’édition “game of the year” incluant les DLC apportera aussi du coup les améliorations apportées notamment à l’interface-parce la navigation dans l’inventaire du jeu de base était franchement pénible, et j’ai cru comprendre que ça a avait été corrigé via les DLC ?

L’interface est toujours un peu bordélique mais ça a été amélioré tout de même notamment avec un meilleur compartimentage des objets et diverses possibilités autres (comme l’aperçu de l’inventaire)

Et oui l’édition game of the year inclura forcément les changements que ce soit sur le jeu directement (possible) ou bien en téléchargeant les patchs après avoir installé le jeu (plus probable).

Mais tu verras l’interface est plus réactive. Sauf l’onglet des ingrédients d’alchimie/artisanat chez moi mais j’ai un stock d’objets assez conséquent.

Merci Waka pour ton compte-rendu, ça m’a donné envie de m’y remettre :slight_smile: Et à Groku pour l’explication du gwynt même si j’ai difficile à y accrocher
J’avais vu je ne sais plus où qu’ils comptaient sortir un jeu dédié spécifiquement au gwynt (ah si, à l’E3)