Red Dead Redemption 2

action
aventure
ps4
xone

(Le Tortionnaire de Communauté) #385

Plus j’avance dans l’histoire, plus je me rends compte que certains passages du premier épisode me reviennent puis prennent tout leur sens grâce à cet opus.

Ce sont des magiciens chez Rockstar Games.

:astonished::heart:


#386

Il y a une sacré tripoté de truand par ici, ça pourrai donner de bonne soirées à chiquer du tabac et envoyer quelques tatane dans la trogne après une soirée arrosé au trinqué du coin.

Vivement le online.

Je prévois un clan avec des potes, si ca vous intéresse et si ca ce fait je vous en reparlerai.


(Je suis #Shojin) #387

L’histoire est grandiose. Vraiment.

Bonne rédemption a tous.


#388

t’es vegan toi ?


#389

Hummmm Charal


(louiskanak) #390

Red Dead 2 par William Audureau du Monde, cc @carlopits


#391

Ha ha, très bon oui ! Il est indiqué un temps de lecture de 41 minutes alors que l’interview ne fait même pas 10000 signes. Quel œil, ce louiskanak !

Et sinon, histoire de pas passer ici pour rien, voici une autre interview, de l’excellent Mathieu Triclot, sur les mondes ouverts en général et sur RDR en particulier, notamment :


(Le Tortionnaire de Communauté) #392

Ce jeu me rend légèrement givré…

A chaque début de partie je pars avec une seule idée en tète, toucher un peu aux missions principales.

Mais, 3 minutes plus tard je me retrouve à chasser du perdreaux gris multiplumés en mode rebeu des bois, avec une collation à base de mille feuilles à la coriandre mentholée pour le 16H.

J’y arrive pas… à chaque chemin pris pour une nouvelle mission, je bifurque puis je fini par enculer tout les chevreuils du secteur… Chasse et pèche rédemption II

Toujours la même chose…

Oops I Did It Again !

britney_oops%5B1%5D

Mais j’avoue que je kiff trop sa race ! 7 animaux légendaires dans la poche :cowboy_hat_face:


#393

J’espère que le monde ouvert n’est pas à bout de souffle…Parce que quand je vois comment je me suis fait chier sur le dernier Tomb Raider, je me rends compte que je n’imagine plus un jeu d’aventure sans monde ouvert…Me sentir libre est devenu le sentiment le plus important pour moi.

Je suis tellement en désaccord avec ce Mr Triclot sur bien des sujets :

S’il n’y avait pas cette capacité marketing immense ni le nom de Rockstar Games pour soutenir le titre, l’attente ne serait sans doute pas la même. La promesse me paraît nettement inférieure par rapport au premier.

Déja la communication concrète a commencé très tardivement, c’est dans les derniers mois que la machine est entrée en branle. Puis quand tu vois le nombre d’intéractions possibles par rapport au premier et le travail gargantuesque lié à la narration sans même parler du pouvoir extraordinaire point de vue “immersion”, je ne pense pas que la promesse soit inférieure. Il s’agirait de dire que l’effet de surprise n’est pas la alors que je trouve qu’à l’échelle vidéoludique, le jeu est assez révolutionnaire. Il peut être convenu dans certaines phases de jeu, ce qui est immuable. Pour autant, qu’on me trouve un jeu tout aussi jusqu’au boutiste dans sa démarche avec une qualité visuelle, technique et narrative aussi poussée…Ca n’existe pas pour le moment.

*C’est vrai, il y a quelque chose de cet ordre. L’éditeur prend aussi un risque d’ Assassin’s Creedation.

Rockstar : 2010-2018 RDR1 et RDR2, 2 jeux pour la même franchise. Ajoutons GTA5, Max Payne3 et LA Noire.

2010-2018 : Ubi Soft sort Brotherhood, Revelations, AC3, Black Flag, Unity, Syndicate, Rogue Origins, Odyssey…Ca fait 9 AC majeurs sans même mentionner les Chronicles et autres…Je n’ajoute pas les autres jeux…

Il déconne le gars la !

On lit aussi que Rockstar ne parvient pas à se renouveler…Et la je tombe de ma chaise…Alors je suis surement embrumé par mon admiration pour ce jeu mais quand même, replonge un peu dans RDR1 et lance le 2…Tu sens une stagnation ???

Nombre d’animations, qualité de ces dernières, activités, missions annexes, background, écriture, éléments d’intéractions, développement du lien avec son cheval, le camp, les trésors, les os de dinosaures, les animaux légendaires, les primes locales ou régionales, la variété de la map, l’intégration plus poussée dans une société en plein boom (St Denis)…J’arrête la mais ya encore à dire.

Rockstar fait du Rockstar, on y reconnait tous les codes mais c’est à chaque fois sublimé…Si je préférais le sérieux de GTA4 au côté parfois foufou du 5, il a quand même amené la balance avec 3 protagonistes, habilement mené d’un point de vue scénaristique et dans les transitions de gameplay. RDR2 reprend les bases de son ainé en levant le niveau dans tout ce qu’il fait et en proposant plus que jamais des dizaines de choses à faire, sans jamais (ou presque) nous pousser à suivre la trame principale…

Pour moi, Rockstar réussit à innover, à pousser les propres codes d’un genre qu’il domine allègrement depuis presque 20 ans.

Ca passe à chaque jeu par des prouesses techniques. GTA3 était une claque technique en 2001, Vice City capitalisait sur l’ambiance, San Andreas dans son immensité de l’époque et la variété des environnements, GTA4 a amené le scénario et la crédibilité, GTA 5 a combiné tout cela dans un seul et même jeu)

Alors, on adhère ou pas, mais dire que Rockstar stagne…Putain c’est osé :grin:

Le gars élargit la discussion sur des thèmes un peu plus larges pour justifier un point de vue, c’est une autre approche que je peux respecter mais si je me base sur le produit JV qu’est le jeu, l’analyse est à côté de la plaque selon moi. Ca donne donc…du vent.

"Le monde ouvert est devenu la chasse gardée, voire la niche dorée des triple A. À l’instar du jeu de sport, il s’agit de la dernière forme restant impossible à atteindre pour des éditeurs indé. » Mathieu Triclot

Quelle analyse dis donc…Bah oui, un mode ouvert, ca demande du temps, du budget et donc…un soutien que seuls les éditeurs avec des fonds peuvent apporter…Ca valait la peine de la mettre en valeur cette phrase…Le moindre joueur légèrement averti en a conscience depuis des années.

Hello Games avait cette ambition au départ de No Man’s Sky et ils ont du passer par un partenariat Sony, ca n’était pas gérable…Et même avec du budget, on se rappelle du jeu à sa sortie en 2016.

Sachant que je trouve cela à moitié vrai qui plus est…Prenons un jeu d’action linéaire sans monde ouvert…Est il possible pour un indépendant de sortir un jeu de la qualité de Gears of War, Spec Ops The Line, Tomb Raider (zones ouvertes, n’est pas monde ouvert), Uncharted ? Visiblement non plus…Ca reste trop ambitieux…Donc non, le monde ouvert n’est pas le seul genre avec le sport qui soit à la portée d’un indépendant. A moins que cet indépendant ait eu un énorme succès, et alors il y aura 90% de chances pour qu’il se soit fait racheter entre deux.

C’est biaisé…


#394

Il n’a pas totalement tort sur ça, c’est un peu comme Apple et son Iphone si je puis me permettre.


#395

Non il a complètement tort ^^

Là où Apple vend du vent tout les ans, Rockstar mise sur la qualité et la finition de ses produits. Si il reste bien un seul éditeur au monde qui s’en branle de la date de sortie de son jeu c’est bien eux. Ils savent que ce qu’il fait leur succès c’est tout autant la rareté de leur licence mais surtout la qualité. Ils ne sortent pas des jeux parfaits, mais ils sortent quand même des jeux largement plus finis et bossé que les autres. Rockstar est surement un des derniers gros éditeurs à avoir des fans de jeux vidéos à leur tête au lieu d’avoir des financiers qui ne résonnent que business (ceci n’est pas une critique ^^).

Après forcément vu la hype RDR2 ça fait bien de critiqué, ça fait mec qui se place au dessus de la mêlée, mais si c’est juste une posture c’est débile et pour moi le mec est dans la posture pas dans la critique.


#396

Je ne parlais pas du contenus, mais uniquement le passage sur l’importance de la “marque”… C’est pour ça que j’ai donné l’exemple de Apple, qu’il y ait que du vent ou pas c’est une autre histoire.


#397

Que le marketing fasse son taff et appuie sur le côté unique de Rockstar c’est le jeu. Que les gens soient uniquement hypé par le fait que ça soit Rockstar ça existe aussi. Maintenant, je trouve qu’il mérite la place qu’ils ont, leurs jeux sont quand même souvent des chef d’oeuvre et leur communication plutôt unique. Ils ne vendent pas uniquement sur leur nom mais beaucoup sur la qualité et c’est aussi pour ça que je trouve chaud de comparer avec Apple mais c’est un autre débat ^^


#398

Non mais…

La proposition de Red Dead Redemption à l’époque était claire et rompait avec ce qui se faisait.

Ah bon…Utiliser les fondements de GTA pour créer un univers dans le far west afin de bénéficier d’un autre type de GTA like pouvant plaire à ceux qui souhaitaient un peu de changement…Red Dead c’est GTA au Far West, de la “à rompre avec ce qui se faisait”…

Mais bon, le mec sort des références donc forcément il est intelligent. C’est pédant et ca pue effectivement la posture. Je n’aime vraiment pas ce genre de lecture. C’est d’ailleurs ce que je reproche à Audureau aussi dans un sens. Se la jouer intello du jeu vidéo alors que le fond de son texte est pas différent de JV.com.

Bref, passons. A dire vrai, je n’ai rien contre la critique de RDR2, je la comprends, mais la le gars dit vraiment de la merde sur des points capitaux.


#399

Apple vend des Iphone à des gens qui ne jurent que par iPhone, c’est devenu un mode de vie plus qu’un produit à part entière. C’est comme aller se chercher un café chez Starbucks alors que ya Régis en face qui en fait un meilleur.

La, on achète pas Rockstar pour Rockstar. Sinon Max Payne 3 se serait vendu comme des petits pains et ca n’a pas été le cas, idem pour L.A Noire.

Il y a surtout un historique de jeux de qualité, qui ne déçoivent pas et qui prennent le temps de sortir. Un jeu Rockstar c’est avant tout des années et des années d’attente sur 2 licences qui ont marque lé jeu vidéo au fer blanc.

Si les GTA étaient mauvais, ils ne se vendraient pas. Si Red Dead 1 avait été mauvais, il n’y aura surement pas eu de deuxième.

Alors la dessus, ils créent toute une mythologie c’est certain, et celle ci est bien alimentée par les médias qui traitent le sujet.

Mais il ne faut pas se leurrer non plus, on est quand même avant toute chose, fàace à des grands jeux, qui marquent l’industrie.

A chaque fois et je me répète.

GTA 3 : 1er monde ouvert 3D avec une ambiance mafia, ultra immersive. Jeu qui a fait son histoire grace au bouche à oreille d’ailleurs. Sorti à 39€ dans l’anonymat le plus complet.
Vice City : On reprend la recette, mais on y ajoute une ambiance de folie et bien plus de personnalité.
San Andreas : on crée un état complet avec 3 villes, des campagnes, des champs, des montagnes, une personnalisation du joueur. On crée la variété dans l’open world 3D et non plus une simple ville.
GTA 4 : On bonifie la recette avec cette fois ci, une grosse qualité d’écriture et une ambiance plus froide, créant la première tentative de Rockstar d’aller caresser le côté hollywood, quitte à retrouver une seule ville, mais ultra détaillée.
GTA 5 : On prend tout ce qui a été fait auparavant et on en fait un seul et même jeu, créant ainsi un univers gigantesque et un mode online révolutionnaire.

Voila quoi, ils ajoutent pas juste des emojis dynamiques et 1Go de RAM quoi :grin:


La vraie question selon moi qui pourrait remettre en cause RDR 2 est celle ci :

Le parti pris de l’ultra réalisme ne nuit il pas au plaisir de jeu ?

Pour ma part non, car je suis très friand de cela. Le jeu est role-play par essence et je rêve de ça personnellement. Par contre, je lis le retour de @Platine par exemple et je peux parfaitement le comprendre.

Après, qu’on ne vienne pas nous casser les couilles avec Rockstar qui “tourne en rond” quand ils sortent 4 jeux maximum par décennie (et que ceux ci sont remplis à ras bord d’innovations diverses) pendant que d’autres font d’une ou 2 nouvelles features, un nouveau jeu, chaque année ou presque.


#400

J’ai jamais vraiment accroché à GTA (sauf en mode bac à sable, les missions m’ennuyaient rapidement !) … et adoré le monde ouvert du dernier Zelda (où tu commençais un pseudo quête pour finir par te balader des heures en prenant en photos des renards :sweat_smile: )

Vos commentaires et retour m’ont bien donné envie :blush:
L’univers n’est bien sur pas le même !
j’hésite à franchir le pas et perdre mes dernières heures de liberté en soirée/nuit


#401

Tu t’y retrouveras, dans Red Dead, on fait tout et n’importe quoi pendant 3h puis on finit par se dire, tiens faudrait peut être que j’avance.

Personnellement, j’ai trouvé la trame dramatique très très longue à se mettre en place, le jeu prend un temps fou à vous donner la sensation de faire parti d’un clan, d’une famille. Ca passe donc par une phase pseudo tutorielle pouvant durer très longtemps (Chapitre 1 et Chapitre 2).

Je viens à bout du chapitre 2 après 16h de jeu. Et ca commence à bouger. D’ailleurs le fait que le jeu ait été si insistant dans le fait de vouloir nous attacher aux personnages rend les premières secousses scénaristiques très impactantes pour le joueur.

On se dit en même temps : “Enfin ca bouge un peu” mais dans le fond, on a pas tant envie que ça de voir le drama prendre place tellement on se sentait bien dans la quiétude du groupe après les premières heures.


(Je suis #Shojin) #402

Petit conseil d’ami, que je me suis pas appliqué à moi-même… Faites une sauvegarde de secours au début du Chapitre 4. :wink: Ca pourra servir si vous cherchez le 100%.


(Jesus Shuttlesworth) #403

C’est beau quand t’écris avec passion @carlopits :heart_eyes:

Je crois que je suis d’accord avec tout ce que t’as sorti depuis le début de la journée ! :smiley:

Pour @Platine : les trucs chiants dont tu parles (qui perso me font justement kiffer le jeu, mais les goûts et les couleurs…) n’ont rien d’obligatoire pour faire et terminer le jeu. Tu peux ne pas te raser ni te laver si ça te barbe (quel beau jeu de mot). C’est aussi ça la force de ce jeu, chacun peut y jouer à sa façon. J’ai vu par exemple que @stef2806 l’avait déjà fini (ou était à l’épilogue du chapitre 6 y a 2 jours donc j’imagine que c’est le cas maintenant) en le rushant bien, sûrement parce que lui c’est comme ça qu’il apprécie ce jeu.

Je ne comprends pas comment quelque chose de totalement non-indispensable peut être vu comme un défaut du jeu ? C’est un peu comme si tu ne faisais aucun AC parce que ça te saoule les missions Fed-Ex alors que tu peux terminer le jeu sans les faire justement (ce que je fais perso, car là pour le coup je les trouve chiante les missions annexes dans les AC, du moins jusqu’à Unity, j’ai pas trop joué à celui en Egypte et pas fait les autres).

@carlopits j’ai mon cheval qu’est mort moi aussi ! :sweat: J’ai voulu gagner du temps pour traverser la rivière vers West Elizabeth en prenant le pont du train mais juste avant d’arriver au bout y en a un qui est arrivé… :face_with_symbols_over_mouth: Par contre, étrangement, mon application s’est fermée juste à ce moment là et j’ai du relancer ma sauvegarde auto faite 5 minutes avant :ninja:

Tu pourras faire pareil mais dans des décors absolument magnifiques et réalistes, pas du cartoon pour enfant :cogne:

Résumé

Attention TROLL inside


(Le Tortionnaire de Communauté) #404

Encore un legendaire.

Je me régale comme jamais.

Le côté minutieux de la chasse aux légendaires me plait énormément.

L’obligation d’avoir une approche complètement differentes pour chaque espece animale poussent le réalisme à son apogée.

Pfffiou… ces especes de combats epiques.