Les Séries TV

Je viens de finir Daredevil et ca me fait chié que Disney aient rachetés les Marvels.
Tout comme The Punisher d’ailleurs.

On a essayé le Mandalorien finalement. Bébé Yoda il est trop mignon. Ca va faire fureur à Noël.

Putain on est baisés. On est baisés je vous dis!

On a commencé Le Bureau des Légendes avec Matthieu Kassovitz. Ca prend son temps, c’est pas avare en action. J’aime bien. Un petit côté Rubicon qui n’a malheureusement duré qu’une saison…

Je me suis fait cette semaine l’épisode 7 de la saison 4 de Mr Robot.
Quel chef d’oeuvre. J’ai kiffé !! Un épisode style théâtre dramatique, le jeux d’acteur est phénoménal.

1 J'aime

Pour ma part j’en suis au 6 eme épisode de watchmen et comme le dit télérama c’est la tv du futur, l’univers repris en main par lindelof, auquel il a fait des ajouts absolument géniaux, est vraiment réussi , en phase avec l’actualité américaine. Mention spéciale à la bande son, une des meilleures que j’ai pu entendre . Je recommande vivement

Dans un style différent, je suis en kiff devant his dark materials et pourtant je misais pas un kopek dessus, surtout à cause du film des années 2000 à la sauce hp et narnia . Ils ont réussi a rendre adulte une histoire enfantine/adolescente, les épisodes se suivent avec plaisir, le casting est génial, ruth wilson est parfaite , et la petite de logan à ce qu’il faut d’espieglerie et de sérieux pour ne pas ringardiser l’histoire . Les cgi sont corrects et satisfaisants, c’est pas les dragons de games of thrones mais ça fait le taf .

Pour finir succession saison 2 (tjrs sur ocs/hbo) fait passer les lannister pour les ingalls, la consanguinité en moins, une des meilleurs saisons de séries.

++

Fini les 4 saisons du Bureau des Légendes. La qualité est descrescendo et inversement avec le budget alloué paradoxalement. Plus de décors, un casting plus fourni mais une histoire et une cohérence globale moins maitrisée.
Matthieu Kassovitz j’aime, les seconds rôles aussi. Mais j’ai du mal avec certains rebondissements et facilités.

J’espère que la 5ème saison sera la dernière (pour le fil rouge Guillaume Debailly au moins). Mais le créateur de la série a annoncé son départ et souvent c’est mauvais signe. Déjà qu’il a dit ne pas être content des dernières saisons…

Saison 1 et 2 très bon. Saison 3 on commence à tirer la pelotte. Saison 4 c’est du recuit et on commence un peu à se faire chier.

2 J'aimes

J’ai un peu décroché au milieu de la saison 2. Je sais pas si les saisons suivantes étaient prévues ou dépendantes des audiences, mais je trouve souvent, et c’est le cas pour le BDL, que la première saison est très bonne et pourrait se suffire à elle-même. J’avais ressenti ça aussi pour Baron Noir.

Canal+ voulait un scénario qui puisse se terminer en 3 saisons.

Les deux premières saisons se suivent bien. L’histoire ne peut pas s’arrêter à la première en l’état. Les mécaniques du bureau, les relations entre les personnages et l’apport de nouveaux personnages est assez bien fait.

La Saison 4 veut s’inspirer (comme elle l’a toujours fait finalement) de la situation géopolitique de la France. Russie et cyber. Le coup de l’agent cyber français semi-autiste et enfermé dans sa caricature de geek offre quelques scènes de gêne.
J’ai trouvé l’écriture de cette saison au globale poussive et moins maitrisée.

La saison 3 ferme un arc d’une certaine manière mais pareil, j’ai trouvé ça un peu poussif.

Eric Rochant a déjà signé un contrat avec un channel américain pour le remake de la série (The Department). J’apprécie pas forcément sa vision de la création artistique, mais bon. Merci pour les deux premières saisons quand même.

Putain mais Watchmen quoi … si ça passait sur netflix tout le monde en parlerait:grimacing: . Comme dirait ma femme quand quelque chose est parfait « c est un film de cul « c est parfait de bout en bout .

La série commence fort mais à partir du 5 eme épisode on enchaine les épisodes qui sont à mes yeux déjà cultes .Surtout le 6eme qui sans spoiler revisite la notion de flash-back.

Souvent décrié depuis la fin de lost, lindelof s est un peu rattrapé avec leftovers mais la il donne une leçon de virtuosité de maitrise de prise de risque.

Voilà pkoi je prendrai certainement hbo Max quand ça arrivera chez nous . Il y aura moins de séries ça sera plus cher mais qualitativement pour des séries comme chernobyl ou Watchmen je mets quelque pièces en +

4 J'aimes

J’avais bien aimé Watchmen (film et comics) donc on a commencé la série. On a revu le film avant, j’ai expliqué avant à ma femme comment se termine le bouquin; fin sur laquelle se base la série.

Après deux épisodes on était un peu lassés. Autant le bouquin dépeint le New-York des années 80 avec l’aspect cosmopolite, l’ambiance de guerre froide, les conflits de l’époque, les rues malfamées. Pertinent pour son époque. Autant la série commence directement par la vieille cicatrice des Etats-Unis : le racisme (anti-noir); et ne semble rien offrir d’autre au moins jusqu’au deuxième épisode.

La musique electro peut paraître non pertinente ou forcée. Ça passe plutôt bien mais le thême de l’héroine/enquête en deux épisodes se répète pas mal et ça fait vite overdose.
La réalisation, la photographie, sont pas folles. Les costumes sont bien. Les acteurs bien.

On va continuer la série histoire de. Je suis pas particulièrement curieux de la suite. Ma femme pas trop emballée non plus. Je pense avoir compris le personnage de Jeremy Irons, et une partie du but caché derrière ce nouveau complot.
On verra bien…


On a binge-watché les 6 premiers épisodes de His Dark Materials. Pas vu le film, ma femme oui.
Elle a plutôt bien aimé mais on est d’accord sur le côté enfantin de la série. J’espère que la série est un one-shot (il reste deux épisodes). Ça se laisse suivre mais j’y vois pas d’intérêt outre-mesure.


On a, pour terminer, fini la saison 2 de Mindhunter. BTK est un leurre tout du long. L’enquête à Atlanta est sympa à suivre mais j’ai pas retrouvé le côté psychologie vraiment appuyé. Les entretiens sont un peu expédiés.
Moins aimé que la première saison. Holden est encore plus tête à claques dans celle-ci. Et j’arrive toujours pas à m’empêcher de voir Macron ou de l’entendre crier “NOTRE PROJET!!!”.

The Grand Tour de retour avec un épisode spécial (nouvelle formule) au Cambodge. C’était sympa mais sans plus; pas leur meilleur trip.

Vu les épisodes 3 à 8 de Watchmen. Les deux premiers ont dû être tournés en une fois pour former le pilote, ce qui peut expliquer la ressemblance dans la réalisation, le rythme.
À partir de l’épisode 3 on commence à voir des personnages familiers, l’intrigue se développe. Jusqu’à l’épisode 7 j’ai plutôt bien aimé. Ça s’enchaîne, c’est cohérent (même si je n’aime pas la voie choisie post-Watchmen comics).
La première partie de l’épisode 8 est très bien. Après on a le droit de voir Dr. Manhatan maquillé par la même équipe que Fantomas. Ca m’a sorti complétement de l’épisode. Ca en devient comique. S’en suit une scène ou le Doc va voir Willie et avance une chaise par la force. Enfin, la force du piston dans le mur qui n’est pas caché du tout. Piston toujours pas caché sur le plan d’après. Et rebelotte sur le Doc avec ses sourcils à moitié maquillés.

Globalement je n’aime pas la direction prise par les scénaristes. La série met au moins deux ou trois épisodes à se lancer. Je retiens juste l’épisode 6 en hommage (ou pas) au Birdman d’Inarritu avec ses faux plan-séquence sous fond de jazz. Mais là l’épisode 8 c’est un accident industriel.

Reste plus qu’un.

For All Mankind. Bonne surprise les 4 premiers épisodes.

? Et si les Soviétiques avaient été les premiers à poser le pied sur la Lune ?

Tout est du point de vue américain. La phrase prononcée par l’astronaute soviétique au début de l’épisode 1 relève plutôt du réflèxe pavlovien anti-communiste de la part des états-uniens. Mais bon c’est une uchronie, alors qui sait ?
L’essentiel c’est que la série tient la route. Chaque fin d’épisode amène plus d’incertitude sur la suite. Les relations entre les différents personnages sont intéressantes et évoluent rapidement. J’en dit pas plus.

“C’est un petit pas pour un Homme. Un pas de géant pour l’humanité.”

Watchmen fin de saison

Un final grandiose qui clôt une des meilleures série de l année à mes yeux à égalité avec chernobyl .

J espère qu il ne feront pas de suite, cette saison se suffit à elle même et lindelof s est refait une virginité.

Vu à l’instant aussi.

Je reste sur mon sentiment initial, le dernier épisode n’apporte rien de plus. C’est ultra convenu d’une certaine manière.
La réalisation a des tics de sur-explications. Répéter des scènes, des mots. C’est fait de manière appuyée. Beaucoup de manichéisme aussi.
L’actrice principale, au-delà du jeu, n’apporte rien au récit finalement de par son importance de spectatrice. Décevant. Les acteurs en général, peu de tension ou d’emphase.
La suite choisie par les scénaristes et donnée aux héros originaux ne me satisfait pas. Pour moi ça ne correspond pas à la psychologie des personnages. La thématique même du trauma, de la peur, des gardes-fou, ne me saute pas aux yeux.

Globalement déçu, attiré par le nom de marque.
Je retiens vraiment que l’épisode 6, qui est bien réalisé et qui apporte sa pierre à l’oeuvre originale.

Dans le genre adaptation de comics cette année on a eu le droit à The Boys, ou la saison 4 de Preacher. Surtout The Boys qui a bien marché et je pense que c’est mérité.

Je trouve que le perso de regina king apporte tout, surtout au niveau du liant avec le passé le présent et le futur . Je suis d’accord sur le coté manichéen ils auraient pu aller plus loin mais ce qui est proposé me va parfaitement c’est pas sur une série de neuf épisodes que tu peux explorer de coté la.

Concernant la psychologie le contre exemple a ce que tu dis c’est l’épisode 5 sur looking glass .

Et puisque tu en parles, oui l’épisode 6 est le meilleur épisode de la série ( même un des tout meilleurs épisode de series ), il donne un coup de pied au cul a la mythologie du super héros , la fluidité entre les scènes, l’importance du " temps " … un film de cul pour citer ma femme .

Je trouve justement que ça boxe pas dans la même catégorie que the boys que j’ai trouvé interessant dans l’idée mais qui s’enferme dans des clichés a deux sous. Preacher je ne peux en parler j’avais regardé uniquement la saison 1 et j’ai abandonner, je suis pas le public pour ça je pense.

Le Portugais ?

3 J'aimes

L’intro de Looking Glass est top ué. L’acteur est bien aussi, même si l’importance du personnage s’arrête à représenter le trauma et participer à un ressort humoristique un peu hors-sujet.

quand il assome Veidt avec une clé anglaise.

Regina King ce qui m’a gêné c’est que le point culminant de son personnage arrive avec la scène où on comprend qu’elle a été l’initiatrice d’un effet papillon “à rebours dans le temps” (fin épisode 8). J’ai pas trouvé sa réaction à proprement parlé très bien jouée, mais surtout après ça elle ne sert plus à rien. L’épisode 9 elle arrive dans la cachette que parce que le scénario en a besoin : un dernier adieu.

Et le maquillage de Dr. Manhattan j’y arrive vraiment pas. Le film est encore frais dans ma tête et la comparaison fait mal.
Je comprends dans un sens pourquoi il garde sa forme humaine. Mais cette troisième romance me parait obscure. Il y avait des choses intéressantes à faire avec Laurie. Des flashbacks de sa première femme. C’est un peu sorti du chapeau cette histoire.

Enfin voilà. C’était sympa à suivre mais j’ai tiqué sur trop de choses pour en avoir un souvenir mémorable.


Preacher c’est mon bonbon. J’ai toujours pas lu le comics mais la série est très bonne. Blasphématoire, irrévérencieuse, gore. Les personnages sont charismatiques. Herr Starr à partir de la Saison 2 je crois. Un méchant passif-agressif adepte du sado-masochisme. Dieu qui fait de la moto en costume de dalmatien en cuir.

Et dans le genre anti-héros il y a eu aussi Doom Patrol. Sur DC Universe. Une très bonne surprise aussi.

C’est des séries légères qui se prennent pas trop au sérieux.

Non le citoyen du monde

Non mec le bricoleur des vatos locos

image https://www.filmspourenfants.net/wp-content/uploads/2018/06/manny-et-ses-outils-a-349x500.jpg