Les Détendus du Cast #2 : Speedrunnons avec Tanook et Louiskanak !


Deuxième épisode des Détendus du Cast avec pour thème principal, le Speedrun !
L’équipe s’est munie de deux passionnés de la discipline, Tanook Leduc et notre bon ami Louiskanak, fraîchement débarqué du lit en mode décalé US.

Voir l’article.

4 J'aimes

Ha c est cool hate d ecouter ca!

J ai tourve ca encore une fois super cool a ecouter, a m ecouter surtout putain quelle science! Sans plaisanter, j ai trouve le contenu riche, bien amene, bien rythme, plutot drole, plutot ludique sans trop de prise au serieux non plus, bref, dans la continuite des casts que vous pondez.

Ravi d avoir pu y participer, malgre les conditions matinales, j ai eu mal, mais pas longtemps, vraiment sympa de m avoir invite pour dire de la merde. Ravi aussi d avoir eu Tanook, tres sympathique, je viens de checker sa chaine Twitch et possiblement je passerais a l occasion surtout si Lucho fait des races sur Isaac a des heures indecentes. Merci egalement a vous 3 Lucho-carlo-Bocks, et a ton pote son, c est clairement audible a souhait, sympa du coup de main.

Seul remarque peut etre, les petits bruits de pet de skype lors de notifications, j espere que ca ne vient pas de moi :confused:

2 J'aimes

Et bien si :joy:

Mais j’ai pas pensé à te le dire avant, rien de bien grave.

Ha merde, desole pour la gêne occasionnée :sweat_smile:

93 écoutes, zéro retour, zéro conseil, zéro remarque :_emo:

C’est motivant :_arthur2:

idem pour les articles, quand je vois le boulot de certains sur les articles et le peu de dynamique que ca donne, je reste pantois.

Franchement, c’est désolant.

J’ai pas encore eu l’ocasion de l’écouter en entier, je te fais un retour dès que ce sera fait :stuck_out_tongue:

1 J'aime

Attends, j’ai pas fini non plus. Je dis tout le mal que j’en pense après.

:_eyeroll:

En tout cas, c’est cool d’entendre un peu de voix féminine au milieu de tous ces poilus en slip.

1 J'aime

Je t’emmerde, elle est tres virile ma voix.

4 J'aimes

C’était le but, je tenais vraiment à ce qu’on ait une femme dans l’émission, et pas seulement pour le timbre de voix mais surtout pour un point de vue et une expertise différentes.

Je te cible pas toi principalement, tu le sais bien, tu ne l’avais pas écouté encore et tu es encore la toi… Mais bel et bien tout le monde. Est il normal qu’après près de 100 écoutes et quasi 72h, il n’y en ai pas un (pas un seul…) qui vienne nous dire ce qu’il en pense, qu’importe l’avis en question ?

Une émission c’est environ 10h de boulot entre la préparation, l’enregistrement, le traitement et le montage, un article c’est entre 30mn et 1h selon le contenu, un post en retour pour donner son avis, un conseil, un sentiment…c’est 30 secondes à 2mn. Même négatif, même critique (ce que je j’aimerais aussi obtenir pour qu’on fasse mieux et qu’on sache s’améliorer), putain…

Ca m’emmerde de voir 4 ou 5 pauvres posts par jour, ca m’emmerde de voir des gens se pêter le tronc pour pondre des articles qui prennent du temps et de voir si peu de retours, idem pour les posts construits…Ca m’emmerde de voir que tout le travail réalisé il y a un an n’a servi à rien, et que même ceux qui soutenaient le projet DDP ne font aucun effort…

Une communauté qui ne soutient pas ceux qui se bougent, c’est pas une communauté. Et même si on est à peine 20, ces 20 la devraient faire un effort…

On a tous une vie, un boulot, une famille, des amis et pourtant…

Vraiment, ça me gonfle méchamment.

Ca pleure car le site crève mais que faites vous ?

Je chiale pas pour le podcast, j’ai pas d’ambition et on fait ça par plaisir et on va continuer d’ailleurs. Mais c’est juste le reflet de ce qui se passe depuis le WaP des derniers mois et ça me rend fou. Cette communauté est crevée mais tout va bien.

Bon, en fait, je n’en étais plus qu’à 15 minutes de la fin, que j’ai avalées entre le fromage et le dessert pour commenter, parce que je n’aime pas quand @carlopits est tout triste (edit: et énervé).

Podcast très sympa à écouter encore une fois. J’ai eu un peu peur au début du débat que vous ne laissiez pas parler les invités spécialistes du sujet, mais vous vous êtes bien rattrapés :wink:

Pour ma part, je suis vraiment un slowrunner. J’aime prendre mon temps et découvrir les choses par moi-même. Je n’aime pas trop savoir que d’autres on déjà vécu pareil que moi, plus vite, mieux. C’est pour ça que je n’aime pas trop que ma femme me parle de ses ex quand des speed runners me plient un jeu en deux avant même que j’ai eu le temps d’enlever le blister. Comme Bocks (je crois), je trouve ça un peu sale par moment.

Pour moi, le speedrun, c’est vraiment un truc qui vient après, pour prolonger le plaisir, découvrir un jeu sous un autre angles, échanger en communauté. Vous l’avez pas mal évoqué d’ailleurs.

2 J'aimes

Bah oui mais la ca me touche ce qui se passe ici…Je vois pas ce qu’on peut faire de plus pour tenter de faire vivre le site…Perso, je suis à 2 doigts de jeter l’éponge pour DDP. Merci pour ton retour en tout cas.

C’est pas une crise d’ego ou quoi que ce soit dans le genre. C’est juste que plus personne ne partage rien en fait…

Je prenais le podcast comme la dernière chance pour essayer de remettre un peu de pep’s dans le site, ca marche pas, voila tout.

Très très bon, encore une fois !

Je ne m’attendais pas à ce qu’un invité externe à la communauté fasse son apparition et ça donne un côté très professionnel à l’organisation de ce podcast. Bravo !

Pour venir aux critiques, peut-être que le format 1h+ est un peu rebutant pour beaucoup. Personnellement, j’ai dû attendre un trajet en avion pour prendre le temps de consommer ça. Je ne sais pas si ça vous paraît réalisable mais peut-être que 15-20 min est plus adaptée pour votre travail de préparation et les auditeurs.

1 J'aime

C’est marrant parce que ton post me semble confirmer la frontière entre habitués du speed run qui trouvent normal que tous les moyens soient bons pour faire le meilleur temps et ceux qui considèrent que c’est quand même sacrément dégueulasse par moments, pour qui le speed run est encore problématique dans certaines approches pour être apprécié. J’ai vraiment retrouvé cette fracture entre Carlo/Bocks et Louis/Tanook dans l’émission, on était bien incapable de répondre aux questions sur le côté esthétique amenées par les néophytes.

Pourtant, ce que je retiens c’est que les spécialistes étaient d’accord pour dire, comme tu viens de le faire, que c’est quand même la base avant tout de faire des jeux qui nous plaisent et de prendre le temps de les apprécier avant de songer à les speedrunner salement.

Format que se prête bien aux vidéos mais pour de l’audio c’est délicat. Il faut que l’ambiance prenne, que les sujets se lancent et qu’on puisse les développer à minima. Je me base aussi sur tous les contenus audio liés au JV que je peux écouter et le format 15-20mn n’existe pas en fait. Ce que je comprends car je ne vois pas comment on pourrait faire.

Puis je ne vais pas te mentir, c’est aussi une question de volonté.

@LuchoGonze:

Même sans les glitchs, regarder des speedruns peut vite m’écoeurer, parce que ça balaye d’un revers de la main toutes mes petites réussites personnelles et me renvoie à ma propre médiocrité sur le jeu. J’ai trouvé intéressant d’ailleurs l’échange sur le skill, où @louiskanak semblait minimiser l’importance du skill pur, parce que j’ai tendance à penser que c’est compliqué quand même de penser speedrun quand tu as déjà du mal à finir le jeu :cogne:

Après, il y a aussi une différence de mentalité. Je viens d’enquiller une trentaine d’heures sur Tumbleseed, qui est d’une difficulté assez violente. J’ai atteint trois fois la moitié du jeu. J’étais un peu frustré du coup de lire le message d’un type qui a réussi à finir le jeu au bout de 15h, et ensuite fait un speedrun de 7 minutes. Mais ce n’est pas qu’une différence de skill (même si elle existe): il expliquait aussi avoir tout de suite cherché et échangé sur les forums des astuces sur la meilleur façon de progresser, de battre les ennemis, etc. Moi, j’ai trop peur de perdre ce moment d’épiphanie où je comprends ou découvre un truc seul.

3 J'aimes

Je me retrouve assez dans ton sentiment.

Perso j’arrive à admirer une performance lorsqu’elle est “clean” mais j’avoue avoir plus de mal lorsque le joueur nique le jeu. Ce qui était top, c’était de réaliser au contraire à quel point Tanook et Louis étaient passionnés par ce genre de perf.

Admirer c est un grand mot, enfin certaines executions de glitch er autres set ups sont assez remarquables a observer, mais perso c est plus les runs a exe pure et connaissance parfaite du jeu qui me fascinent. Le fait que certains runners vont jusqu au bout du concept, obtenir le meilleur temps quitte a denaturer le jeu, c est effectivement difficile a adherer. Perso c est surtout l apprentissage d une route deja tracee ou encore mieux de faire une 1er speedrun (ouvrir une route) qui me botte.

Je comprends smiley qui peut avoir mal en decouvrant qu un jeu eat termine en 7mn aloes que t as mis 15h a le faire la 1 ere fois. Mais en general les gens le font d abord en aveugle puis une fois fini si se decide a runner, la tu te mets a redecouvrir le jeu sous un autre angle, encoee faut il que cet angle t interesse…

1 J'aime

C’est pas exactement ça, c’est plus que le mec a mis 15h avant de réussir le jeu en aveugle, alors que j’en suis loin après 30h d’essais. (On parle d’un roguelike dont les parties durent 10 min en genéral, et un run complet réussi entre 25 et 45 min)

Ce que je trouvais intéressant, c’est que ses runs à l’aveugle n’étaient pas si à l’aveugle que ça en fait, puisqu’il regardait déjà comment les autres jouaient sur Youtube, échangeait sur les stratégies sur les forums, etc. C’est déjà une approche un peu différente d’aborder le jeu en communauté, et vous expliquiez bien que par la suite c’est un élément super important du speedrun.

1 J'aime