Les Détendus du Cast #2 : Speedrunnons avec Tanook et Louiskanak !

Bon podcast, même si le “speedrun” c’est pas ma passion, ça s’est laissé écoutay et l’idée d’un(e) invité(e) passionné(e) par un sujet me plait bien.

C’est effectivement pas toujours évident d’écouter d’une traite le “podcast”, après je comprend qu’aborder correctement un sujet et traiter d’autres infos sur le côté ça prend du temps.

Ça sonne toujours pro pour des amateurs :+1:

Faut continuer, Rome ne s’est pas fait en un jour :slight_smile:

Il y a toujours moyen de rendre le tout plus attrayant en incluant quizz, touche d’humour, retrospectives JV et consoles, etc…

1 J'aime

J’ai trouvé ça très bien.
Je préfère ce format d’une heure qui permet de dérouler un sujet. Ma copine m’a fait remarquer qu’elle ne savait pas très bien qui parlait à chaque fois, peut-être l’occasion pour nommer plus souvent la personne qui a la parole.

Le sujet était intéressant même si je suis pas un grand fan de speedrunning dans la pratique, pour une question d’intérêt principalement. En 2010 j’étais au chômage et j’ai passé mes journées sur Forza Motorsport 3. Je faisais du Time Attack et je pouvais passer plus de 3 heures sur le même circuit pour grapiller 1 centième; ce que je faisais. Aujourd’hui c’est juste impossible pour moi, tout simplement parce que j’ai d’autres priorités.
Pour mon cas la recherche de performance est l’objectif le plus recherché. Ce que vous avez bien retranscris.
Par contre c’est dommage d’être passé à côté de la notion d’art, même si quelqu’un a tenté une percée en disant que le speedrunning touchait à l’art. A l’instar de l’art contemporain on pouvait parler de l’appropriation de l’oeuvre par le spectateur. On est en plein dedans. C’est une mouvance qui est largement héritée par Internet : une diffusion globale et gratuite, malgré les différents copyright. On accède et on modifie plus facilement grâce à l’outil informatique également. Le développement des émulateurs, la mise à disposition des ROMs, etc. L’esprit “hacking”.
D’emblée je pense aux TAS surtout. Ca résonne comme une compilation de “satisfying video” chez moi. On rend un jeu plus ou moins ardu, parsemé d’obstacles, d’ennemis, de pièges, en une ligne droite sans difficulté. On change complétement le but du jeu, c’est-à-dire le challenge. C’est encore plus satisfaisant quand le jeu n’a pas été pensé pour le speedrun, ce que je déplore sur la plupart des titres récents. Pour que ça reste un art déconstructiviste, une volonté créative de modifier le jeu, de repousser ses limites, il faut arrêter de créer des jeux (de plateforme souvent) comme des hommages au speedrunning. Ca en devient ridicule.

Pour rester dans l’art, le terme performance vaut aussi bien pour l’acte artistique que le record personnel. Le speedrunner choisit une route, une manière anormale et créative et finir le jeu.

On pourrait aussi parler de l’aspect spoilant des speedrunnings. Fut-un temps je regardais beaucoup de vidéos pour me spoiler tout simplement un jeu que je ne ferai jamais. Tout comme certains regardent des films ou des séries en vitesse x2, je regardais les jeux en vitesses x10. Et à ce petit jeu je préférais du coup les Any% qui n’abusaient pas d’OoB. On voit très rapidement l’histoire, les personnages, les décors, etc.

Bocks parlait d’un speedrun sur un jeu de foot. Je pense pas que la question soit dénuée de sens. Je pense très sincèrement qu’un speedrun d’un jeu de foot peut être intéressant. Les seuls défauts seraient dans les intros, séquences non skippables, la durée d’une saison. Il y a de quoi faire avec un jeu de foot, marquer que des lucarnes, qu’avec un seul joueur, etc. Le seul point selon moi qui fait que ce genre de speedrun n’attire pas foule, c’est parce que les jeux de foot ne font pas partie de la culture populaire; contrairement à des jeux de plateforme.

5 J'aimes

Oui, je me suis complètement fait la remarque. Alors peut être pas à chaque prise de parole mais plus régulièrement effectivement. De la même manière que je vais demander à @LuchoGonze de cibler quelqu’un, au hasard ou non, lors de chaque question. Ca permet de garder le rythme et de ne pas créer un blanc le temps que quelqu’un prenne la parole de sa propre initiative. Ca fait clairement partie des choses à peaufiner. Car la, j’ai eu énormément de montage à faire et de découpes.

A ce sujet, j’en profite pour vous poser la question. L’editing est il suffisamment discret pour ne pas se sentir à l’écoute ?

Le format de 1h me parait effectivement le meilleur, il nous oblige à être concis, ne pas nous perdre dans des interventions interminables et ne pas lasser l’auditeur.

Concernant le sujet, on a préféré assumer avec Bocks notre ignorance parfaite du sujet et nous poser un peu en “adversaires”’ car c’est effectivement quelque chose que nous n’apprécions pas trop à sa valeur. D’ou le 2v2 avec Louis et Tanook qui était super intéressant.

Je pense aussi que pour apprécier un Speedrun, il faut connaitre le jeu. Moi qui ne joue pas à Isaac, je les ai laissé s’extasier car je n’avais aucune référence à ce jeu. Par contre je suis allé jeter un oeil au record de Portal 2, et ca m’a époustouflé effectivement.

Merci beaucoup @Zefab, c’est bien noté :slight_smile:

Merci @valsou pour ton soutien, ils se sont tous moqués de moi :cry:

:_emocry:

1 J'aime

Pour les quizz, blind test et autres choses qui pourraient apporter plus de vie, les concepts sont bien pris en note, on n’a juste pas encore réussi à les placer mais ça viendra, t’en fais pas @Zefab :slight_smile:

Une heure, ça peut malheureusement paraître très long à écouter, mais ça passe très vite au micro, ce serait très délicat de faire plus court même si on a encore des progrès à faire dans l’approfondissement des sujets, à mon avis. J’aurais effectivement aimé qu’on aborde un peu la dimension abordée par @valsou mais je trouvais que la discussion était fluide (c’est la première fois que je ressentais ça dans l’émission) et je préférais du coup la laisser dériver instinctivement, plutôt que de lancer une nouvelle question qui aurait pu prendre un peu tout le monde de court et couper l’élan. La frontière entre spontanéité des échanges et multiplicité des thèmes abordés est très ténue, on apprend un peu plus à chaque enregistrement. J’ai toujours une liste de directions à aborder si jamais la discussion s’enlise mais je n’ai pas eu à en faire usage sur ce podcast-ci.

Pour tout les Détendus qui ont exprimé leur difficulté à écouter le podcast pendant une heure pleine, n’oubliez pas que vous pouvez le télécharger et l’écouter hors-ligne où vous voulez sur votre mobile. Le fait que les émissions soient séparés en plusieurs rubriques me semble faciliter une écoute en plusieurs fois, vous pouvez en général compter 20 minutes pour le sommaire + jeux du mois, 30 minutes pour le thème du mois et 10 minutes pour les recommandations culturelles :slight_smile:

J’ai du mal à voir quand même le concept de speedrun d’un jeu de foot. Une fois que tu t’assures de gagner tous tes matchs dans le temps réglementaire, il ne reste que les temps morts sur lesquels jouer, avec une bonne partie au bon vouloir de l’ordi.

Le second point, c’est que le speedrun, c’est aussi très souvent l’intrusion d’un aspect compétitif dans un jeu solo. Les jeux qui sont axés multi-compétitif se speedrunnent peu. On peu très bien speedrunner le mode arcade de Street Fighter, mais ça n’intéresse pas grand monde.

Ça ne veut pas dire que ces jeux ne peuvent pas avoir leurs propres défis qui déconstruisent aussi le jeu, comme les compétitions de combo des jeux de fighting. Cela relève sans doute de la même mentalité que le speedrun, sans en être.

Je suis assez intéressé par la question de @valsou cela dit: est-ce qu’un jeu comme Splasher, labélisé “fait avec des speedrunner”, est vraiment intéressant pour le speedrun?

Monsieur @louiskanak, vous avez deux heures.

Un TAS sur ISS Deluxe

A 4:25 une séquence très drôle avec un enchaînement de passes improbables qui feraient rager plus d’un FUTO.

J’ai pas eu le temps d’aborder le truc, mais je voulais aussi ajouter durant l’émission qu’effectivement de plus en plus de jeux sont pensés pour le speed run. Entre les jeux indés fait pour ça, ceux qui sont développés avec l’apport de speedrunners et ceux qui offrent la possibilité de recommencer le jeu une fois fini avec tout le stuff possédé, on sent que c’est un domaine qui est de plus en plus pris en compte par les développeurs.

Lol merci Valsou j allais parler de ce TAS, probablement l un des plus droles a regarder. Pour la question du speedrun de jeu de foot, on en fait tous les ans a la sortie de fifa et pes. On achete le jeu, y joue 2-3 mois puis on arrete d y jouer. C est une forme de speedrun.
Mais apres j ai envie de vous dire que tout est speedrunnable, encore faut il y trouver un interet. En speedrun de jeux de foot, il me semble qu il y a du speedrun du mode histoire de fifa 17, du speedrun des modes entraînement (completer tous les defis en mode or/platine). J avais songe a une epoque a faire du speedrun du mode challenge des pes 5 ou 6, c eut pu etre drole a faire.
Mais de maniere generale les jeux de sport ne se pretent que tres peu a ce genre de pratiques, parceque une partie de sport se fait dans un temps reglemente, y a rarement de mode histoire…

Pour la discussion sur des jeux crees par ou mis en avant pour les speedrunneurs, effectivement comme splasher, Speedrunners ou encore l excellent Furi, oui il y a un interet plus grand des speedrunneurs. Les jeux integrent de facto un chronometre, des niveaux ou la partie aleatoire est la plus reduite possible (l aleatoire etant deteste par le speedrun en general, ex: le boss Larry dans super meat boy). L aleatoire est deteste parceque ca cree une source d inequite entre ceux qui se tirent la bourre.
Apres ce n est pas forcement parceque tu t interesses au speedrun que le jeu va te plaire hein. La plupart de ces jeux estampilles speedrunnables sont simplement des jeux de plateforme basique auxquels on ajoute cette etiquette, un argument marketing comme un autre.
Par contre ce qui est interessant c est que certains jeux inclut desormais un mode speedrun. Je pense notamment a Duck Tales Remastered, Volgarr the Viking, Super Meat Boy (une nouvelle version en cours)… ils font ca tout simplement parceque le speedrun dans une certaine mesure peut attirer des joueurs potentiels, creer une communauté forte autour d un jeu, communaute qui peut des lors participer a populariser le jeu, et donc le vendre mieux.

Pour la question de l’Art, je ne suis pas assez philosophe mais je pense qu effectivement on touche a l Art a partir du moment ou on s approprie quelquechose pour en sortir autre chose de personnel.
A partir du moment ou tu t appropries un jeu, un gameplay, que tu le personnalises en apportant tes techniques, ta vision du jeu, que tu optimises chaque element, que tu t investies pour au final sortir une video (parcequ un speedrun fini c est en general une video hein), alors oui on peut se masturber en assimilant ca a de l art.

Ou a une perte de temps a essayer d en gagner, c est a voir.

Dans les jeux récents, il y a évidemment Hollow Knight dont on avait parlé tous les deux. Les speedruns se font en mode re-run, avec la version hardcore du jeu où la mort du perso signifie le Game Over, là où dans le scénario classique, on peut mourir autant de fois qu’on veut.

Du coup, le speedrun du jeu implique une optimisation des capacités disponibles : superdash, sceaux permettant d’obtenir un boost de dégat quand on est plus qu’à un point de vie, etc… Le jeu a vraiment été pensé pour le speedrun et le plus intéressant, c’est que le speedrun utilise des strats qu’on évite totalement dans le scénario classique, comme par exemple les sceaux spéciaux qui se brisent quand tu meurs et que tu dois aller faire réparer à un certain endroit de la map. Ici, on n’a aucune hésitation à les utiliser puisque la mort n’est plus une option.

Ah ouais, forcément, si on passe du speedrun au superplay et au TAS playaround, y a plus de jeu qui résiste.

On a plus qu’à dire que tout est art, et hop! plus de débat! :cogne:

Même si je me suis bien marré à regarder cette vidéo d’ISS.

Merci pour les retours sur les jeux pensés pour le speedrun. Autant je comprends que certains jeux ajoutent des modes dédiés speedrun, autant je pensais qu’à trop penser un jeu pour le speedrun on pouvait finir par taper à côter.

J’avoue que pour ma part, quand je lis ou que j’entends qu’un jeu est pensé pour le speedrun, j’ai plutôt tendance à m’en détourner, alors qu’en général j’en aime le genre.

Oula Carlo il est remonté :fearful:

J’aurai bien aimé émettre des avis mais crois pas avoir écouté en entier un des podcast jusque là. Je suis pas spécialement fan du truc à la base, mais la curiosité m’a poussé à faire le pas (j’étais curieux d’entendre la voix d’enc…suave de Lucho ailleurs que dans mon casque. J’espérais aussi entendre en arrière plan ses pétarades impromptues en HQ, mais bravo à la régie qui coupe tout ça en post-prod)

Sinon sur la qualité, y’a pas grand chose à redire. Hormis la musique d’intro qui m’horripile, vous maîtrisez le truc il me semble.

Malgré tout, j’arrive jamais à tenir sur la distance. Et encore moins quand les sujets comme le speedrun m’intéressent pas.

Peut être qu’un jour j’arriverai à tout écouter et pourrai juger justement, mais je préfère m’octroyer un droit de réserve dans mon jugement vu que j’écoute pas tout.

PS : 8 minutes pour poster ça Carlo :relaxed:

Ps: 8 minutes depuis le dernier message du 26 avril.

Mais Carlo a raison, je compatis totalement sur le fait que les gens ne participent plus du tout, sauf si on force a quemander un avis. On peut mettre ca sur Discord mais seuls ceux qui sont sur Discord postent un peu sur ce site. Moi meme je ne suis pas en reste, je postais énormément sur wap a un moment avant de me décourager, le sentiment de poster seul, sans retour (meme un like), c est sincerement pas motivant pour continuer.

Et moi non plus j ecoutais pas de podcast avant d ecouter celui des detendus, et franchement ca s exoute facilement en 1 ou plusieurs fois. C est juste une question de volonte et de s interesser un peu a ce que font les autres. Et ca malheureusement ca fait longtemps que la communaute en a perdu l interet.

Vivement pes2018 et un retour sur wap avec Thomasgoal et Kaiwaii.

4 J'aimes

Ca va être top pes2018 :smiley:

Je n’ai pas encore pris le temps de finir cet épisode (il me manque 20 min encore) mais ce que j’en ai entendu m’a suffit pour me faire mon avis : c’est un excellent épisode, le meilleur jusqu’ici!

La présence d’un invité surprise, extérieur à la communauté est vraiment une très bonne idée. Ca apporte un point de vue différent, nouveau et très intéressant. Pour ma part, ça ne m’aurait pas dérangé d’écouter ces 2 passionnés de speedrun en raconter plus sur ce milieu que je connais peu.

Les échanges en eux-mêmes sont très pros, et les petits moments où plusieurs se mettent à parler en même temps donnent un aspect très vivant et spontané. Surtout qu’à chaque fois, très rapidement, tout le monde s’en rend compte et laisse la parole à nouveau à une seule personne.

Peut-être que mon avis changera totalement après les 20 dernières minutes, mais en tout cas, là pour l’ instant, j’ai vraiment pas beaucoup de critiques intéressantes. Sauf peut-être une… Cette musique du générique!
Je vais essayer de proposer quelque chose, il y a bien un de mes potes faisant du son qui aura quelque chose (de mieux) en stock ^^

Pour terminer, je ne peux que vous féliciter pour le boulot abattu, et pour la qualité atteinte après seulement 2,5 épisodes! Bravo à vous, et merci!

Je comprends bien votre frustration sur le manque de retours, et plus globalement sur le manque d’activité sur DDP alors que le contenu de qualité est là. Il n’y a pas de solution simple et rapide à ça. Je pense qu’il faudrait se mettre sérieusement à travailler la notoriété, et se faire connaître sur d’autres sites/forums, et c’est un travail de fond (que certains font déjà) qui prend vite du temps.
On devrait peut-être reprendre cette discussion sur un topic dédié, et réfléchir à ce qu’on peut concrètement faire tous ensemble.

3 J'aimes

Je suis toute ouîe ^^ Si un son cool pointe le bout de son nez, le générique changera aussitôt :slight_smile:

Je me suis lancé et abonné au podcast des détendus. J’ai commencé directement par le dernier épisode, le sujet m’intéressait mais j’avoue que mes connaissances sont limitées, je lis de temps en temps les élucubrations de LouisKanak à ce sujet, mais pour moi le monde du speedrun restait bien mystérieux.

Première remarque au lancement du cast, le générique est long, bien trop long, je pense que vous y gagnerez à la raccourcir un chouïlla :blush:Deuxième remarque, ça fait plaisir de ré-entendre des voix du Xbox live ! Le bon accent au pastis de « BOCKSEUUUU » m’avait manqué notamment, de même que ce sagouin de Louis :insérericismileyDSK :

Concernant le fond, j’ai trouvé les participants intéressants et pédagogues, ça m’a donné envie de continuer à vous suivre, vous apportez un autre éclairage que les podcasts « pro » tels celui de Gameblog (oui je sais, vous ne les aimez pas trop mais pour ma part, je suis régulièrement leurs casts que je trouve très instructifs, et encore plus depuis que Julien Chieze est parti… bref)

Petite remarque, à ne pas prendre trop personnellement, mais je trouve que l’émission gagnerait en dynamisme en installant Carlo en lieu et place de Lucho aux manettes, au poste de MC. Lucho a une voix bien trop monocorde et léthargique et je trouve que ça « plombe » un peu le rythme, a contrario de Carlo, bien plus « vivant » et enthousiaste. Sorry Lucho, je t’aime bien quand même hein, ne te méprends pas, c’était juste mes « 2 cents » :slight_smile:

Voilà donc keep up the good work, je compte sur vous pour nous faire un bon cast pour l’E3 !

3 J'aimes

Le générique est un sujet que je note bien car vous êtes plusieurs à le notifier.

Pour le moment, il va falloir faire avec encore quelques temps mais ca ne veut pas dire que je n’en tiens pas compte rassurez vous. Simplement que j’ai plusieurs priorités liées au podcast qui sont plus axées sur la qualité du son plutot que la dessus et c’est déja du boulot à réaliser en plus du montage et de la post prod. Je n’ai malheureusement pas un emploi du temps extensible.

Je n’oublie pas non plus @Akhena qui m’a promis un son hein ^^. Mais ca bougera au niveau de l’intro, je vous le promets.

Concernant l’animation de l’émission, sujet délicat. C’est un rôle dans lequel j’ai conforté lucho mais ce sont des remarques que nous nous faisons en privé assez souvent dans le but de nous améliorer. @LuchoGonze est parfaitement conscient qu’il doit améliorer cela mais il ne pourra pas le faire si on change l’animateur après 3 émissions. Ca prend un peu de temps. On fera un point en fin d’année très surement. Personnellement, je trouve qu’il dirige très bien les échanges et réussit à rebondir intelligemment, ces qualités sont précieuses pour l’émission et il faut améliorer maintenant ce manque de patate, nous y travaillons.

S’il se sent incapable, à terme, d’apporter plus d’énergie, alors nous en discuterons. Mais il faut tout de même réaliser que c’est un exercice extrêmement compliqué que d’animer une émission.

Merci pour ce retour franc et complet, c’est exactement ce qu’il nous faut.

1 J'aime

Franc et un peu dur je trouve sur Lucho. Il a un timbre de voix certes particulier mais je ne trouve en rien que ca nuit a la qualite du podcast. Apres ton impression la dessus tient peut etre de cet episode en particulier, ou peut eyre suis je habitue a la voix adulescente de notre etron adoré.

Je trouve encore une fois le trio tres complet et harmonieux dans la tonalite du podcast, entre celle de Lucho, le timbre assuré de Carlo et l autre cagole de Bocks.

Hate d ecouter le prochain sur l E3 avec en invite special DSK :slight_smile:

1 J'aime

Y a pas de problème sur la remarque de @Vincef j’ai effectivement une voie monocorde et j’y travaille depuis trèèèèès longtemps ^^

2 J'aimes

non mais déjà tu as fait d’énormes progrès depuis l’époque de la 360, où tu me donnais à chaque dois l’impression que tu avais la tête dans le cul quand tu parlais :joy: (“tête dans le cul” je suis sûr que ça va t’inspirer :smile:)
Après effectivement, j’imagine que c’est loin d’être évident d’animer une émission, et là en plus c’est le tout début, mais ça va le faire :slight_smile: