FIFA 20


(LuchoGonze du cul) #21

Merci, c’est de ça que je parlais, mais j’avais la flemme de retrouver le document :smiley:


#22

Dommage qu’ils n’aient pas gardé la première jaquette.
Neymar sur un fion rose… Euh, fond rose, c’était d’actu.


#23

Même en une demi-seconde d’une vidéo à l’envers, on à eu le temps de voir que les appuis au sol sont toujours aussi inexistants. Même moteur, mêmes animations, mêmes modélisations… Pour l’instant ça fait peur sérieux.


#24

#25

“Pas toi, pas aujourd’hui, pas après tout ce que tu as fais” - T.Gilardi. :sweat_smile:

Il y a 10 ans, on défonçait les gars qui se pointaient avec des réflexions de ce genre :laughing:

On a rien vu. 90% de chances que ce soit naze mais…on a rien vu.


#26

:joy: Il y a plein de choses qu’on a pas vu je te l’accorde, comme par exemple le gameplay (ce qui est conséquent comme part d’ignorance), mais on a vu : le même moteur de rendu et donc les mêmes types d’animations et les mêmes types de modélisations. Et donc pour l’instant ça fait peur oui.

Tu sais très bien que je déteste les jugements hâtifs autant que toi :kissing_heart:


#27

il ne faut pas s’attendre à une révolution à presque année de la next gen, que ce soit FIFA ou PES. EA rajoute chaque année une nouvelle feature histoire de justifier une nouvelle itération de son jeu annuel,.
Ajout à mon sens non indispensable, les joueurs dans leur majorité, ayant pris l’habitude d’acheter leur fifa annuel en septembre, même si on compte quelques infidèle cette année suite à fifa18


#28

N’empêche que imaginez ce mode street/salle en deviens pro online. Du 5 vs 5 online avec chacun contrôlant sont joueur… le gros coup que ça porterai a la concurrence.


#29

Ah bah je risque de l’acheter rien que pour ça… Ils peuvent faire un mauvais jeu de foot, mais peut-être un bon jeu de street foot.


#30

#31

Si ils avaient la bonne idée de mettre toutes leurs lubies arcades dans ce mode en plus di mode fut et de revenir a la simu sur le pré vert…


#32

#33

Lucide.


#34

Juste comme ça, la next gen c’est l’année prochaine, tu t’attendais quand même pas à un nouveau moteur et des nouveaux mécanismes pour cette année ?

Les derniers à l’avoir fait c’est Konami avec PES 2014 en intégrant un Fox Engine embryonnaire, on se rappelle du résultat sur PS360. (prometteur mais complètement cassé. Puis la seule vraie bonne idée du truc, le barycentre a été dégagé dès l’épisode suivant)

Il y a plein de choses à faire avec les outils actuels pour faire quelque chose de bien. Et comme d’habitude, ca semble être le cas actuellement jusqu’à ce moment fatidique ou ils vont tout casser pour accélérer le jeu et niquer tous les équilibrages.

La seule chose à espérer c’est qu’ils ne le fassent pas en fait.

Quant aux modélisations, on s’en fout non ? On s’en est toujours foutu non ? Ca a changé depuis que que tu joues à PES ? :stuck_out_tongue_closed_eyes: (Ceci est une petite taquinerie amicale sous forme d’attaque frontale).

Parce que tu m’enlèves tout le temps passé à modéliser des joueurs moyens sur PES pour optimiser la fluidité de ton FUMA ou faire en sorte que ton jeu te donne envie de le lancer et moi je dis OUI.

Je vais me faire l’avocat du diable jusqu’au bout cette année en connaissance de cause :joy:

J’aime pas FIFA 19, j’aime pas FIFA 18, j’aime pas FIFA 17, j’ai pas été satisfait depuis FIFA14 (soit une génération entière)…Mais j’aime bien le feeling global, j’adore le FUMA de FIFA et j’aime tout ce qu’il propose en termes de modes de jeu ainsi que leur profondeur. Pour ces raisons, je veux continuer à croire qu’un bon FIFA est possible même si c’est en vain.

De l’autre côté, le chantier est tellement énorme par rapport aux ressources qu’ils déploient (équipe restreinte, améliorations et avancées à un rythme de pachyderme, aucune réactivité pour les patchs,…) que je préfère me placer en observation, de loin en attente d’une surprise divine.

Je suis ni chaud ni froid pour les 2 en fait. Ni Pro-FIFA ou pro-PES, je suis PRO-Le jeu de foot qui va me faire bander. Mais je crois plus en EA car ils ont tous les moyens à disposition pour le faire en terme de nombre et de budget.

Et je sais bien que cette position me place de telle sorte à être fortement déçu tous les ans :rofl:

Je me leurre pas, ils seront nuls tous les 2, en vrai ca me fatigue. J’essaie de faire un effort :crazy_face:


#35

Visiblement, ils ont envie de parler du mode CLUB, c voudrait dire qu’il y a des choses à dire et donc, des nouveautés ?


#36

Nan je ne m’attendais à rien de nouveau sur les points que j’ai cité et que tu as éclairci. Comme tu dis, ça ne m’a jamais dérangé avant. J’ai kiffé FIFA durant des années (du 08 jusqu’au 14, même si la version PC du 17 était sympa car plus lourde et plus lente), C’est le fait d’avoir joué à PES, qui a été un révélateur pour moi.

Des mécaniques de gameplay, à la conception même du jeu dans ses animations, PES me flatte beaucoup mon kiki du réalisme (et oui les modélisations font bander, mais franchement dans l’absolu je m’en fou).

Quand je vois que rien a l’air d’avoir changé sur FIFA, que les joueurs ont toujours ce corps élastique avec un ballon attaché (beaucoup moins présent à mon goût dans les anciens opus) ce “feeling global” donc propre au moteur, me déplaît fortement en tout cas maintenant que je m’en suis rendu compte depuis que je joue à PES.

Je pense aussi que c’est une question de réglages généraux du jeu (vitesse, précision etc.), mais le problème réside aussi dans le manque de différences (techniques, athlétiques, style de jeu, compétences…) entre les joueurs que tu contrôles. Et ça ne peut être qu’un choix de leur part, car il fut un temps sur FIFA 12, où un des axes principaux de développement était de marquer les différences entre les joueurs.

Sur FIFA tu peux tout faire comme messi avec tout le monde. Ils ont tous le même corps, la même conduite de balle… Après sur PES tu as le même problème quand tu vas en Myclub où toutes les contraintes du jeu (équilibre, protection de balle, timings…) disparaissent pour laisser place à un jeu complètement débridé.

Pareil, j’ai aucun parti pris pour aucune des deux franchises hein, juste une préférence sur le produit fini. Mais après c’est vrai que je juge quasi exclusivement les deux jeux sur un ressenti (et moins sur le contenu), c’est-à-dire sur les sensations manette en main entre le ballon et mon stick, mais aussi sur la cohérence des animations, et de la ressemblance avec un match de football (rythme, tactiques et phases de jeu réalistes…)

Content qu’on puisse s’envoyer des faciales entre amis <3


#37

T’en fais pas c’est de bonne guerre :rofl:

Mais c’est la ou je n’arrive pas à suivre à titre personnel. Comment un FIFAiste pur et dur comme toi, voir même @LuchoGonze ou @Mad_13oR (même si lui, PES il a jamais arrété un peu comme moi) pouvez vous satisfaire de ce que propose PES en FUMA.

OK, PES tente un football moins rocambolesque, plus crédible et ca me plait tout autant que vous. Pour autant, il le fait très mal ! Le FUMA de PES est une catastrophe bordel, d’une rigidité incroyable, le jeu te fait serrer la manette comme pas permis.

N’y aurait il pas un juste milieu entre l’extrème souplesse de FIFA que je reconnais et la rigidité folle de PES ?

A choisir, je préfère la souplesse car elle permet au moins de ne pas se sentir bridé par un jeu qui ne veut pas de moi.


#38

Je ne trouve pas que PES soit trop rigide, par contre il est très opaque dans sa prise en main c’est vrai. C’est énormément d’astuces par le bouche à oreille après avoir retourné le jeu dans tous les sens notamment avec @stef2806 qu’on se rend compte qu’il y a une parade à tout ce qu’on pensait trop rigide jusque là… Moi c’est cette profondeur de gameplay aussi qui m’a séduit. Et j’ai l’impression de pouvoir faire ce que je veux du jeu au final comme quand je jouais à FIFA.

Les bugs ternissent gravement l’expérience c’est juste ça le problème, mais sinon les contraintes je les trouvent réalistes, et même d’ailleurs pas assez quand je vois encore des passes en se retournant, ou des transversales qui sont plus faciles que les passes à 2 mètres. Par contres elles ne sont pas forcément bien implémentées dans le gameplay, même si je trouve l’ensemble relativement intuitif.

PES en FUMA a une prise en main qui demande du temps et du QI football et c’est tout ce dont je pouvais rêver.

Mais ce qui est vrai entre joueurs qui voient le jeu comme un jeu de foot, ne l’est plus contre un joueur qui voit le jeu comme un jeu vidéo. Tu peux jouer de manière totalement incohérente footballistiquement parlant et gagner, le gameplay ne résiste jamais très longtemps à ceux qui recherchent l’efficacité.


(LuchoGonze du cul) #39

Moi perso, je joue au jeu qui m’offre la meilleure expérience possible en teamplay et ça comprend aussi la notion d’adversaire. Je me suis longtemps amusé en Club sur FIFA, malgré les branlées, malgré les nombreux soirs sans plaisir, malgré le fait qu’il faille oublier le résultat et se concentrer sur notre jeu. Mais à la fin, c’était juste plus possible, le déséquilibre FUMA-FUTO devenait insupportable.

Donc je suis passé sur PES, j’ai accepté tous ses défauts tant qu’ils me permettent de faire des 10v10 en FUMA à un rythme supportable. Avec le temps j’ai globalement le sentiment de pouvoir faire ce que je veux balle au pied, sans pour autant pousser la mécanique très loin parce que je trouve le gameplay imbitable (mais c’était la même chose sur FIFA, où je n’allais pas plus loin que les boutons principaux et dribbler en alternant les mouvements de sticks et les variations de vitesse, qui suffisaient largement pour faire chier l’adversaire).

Si demain FIFA propose un mode Club mieux équilibré, qui nous épargne les Pro à 90 au bout d’une semaine, je fonce l’acheter.


#40

C’est vrai qu’en fait j’ai complètement oublié de préciser, que sur PES est aussi satisfaisant dans un contexte bien particulier. Et d’ailleurs je n’y joue que pour une seule chose :

1- Le jeu en teamplay (10 humains contre 10)
2- Adversaires en FUMA
3- Equipes à l’overall limité (75 de gen)
4- Organisation communautaire, qui permet de palier (en partie) au manque de matchmaking…

Sans ça… mais là on s’éloigne trop du sujet du topic.