Andromeda : Nouvelle étoile dans la constellation Mass Effect ?

Oui alors là il ne faut pas oublier que Mass Effect 3 comme le 2 avant lui était vendu avec un code unique pour télécharger “surgi des cendres” le DLC avec le prothéen.

Donc ce chiffre de 40 % peut très bien être interprété comme : “sur nos X ventes 40 % ont téléchargé ce DLC”.

Après il est possible aussi que des gens aient acheté des DLC “à la con” genre skin d’armure ou autre boost pour le multi, ça ne me choquerait pas.

C’est ton avatar qui fait peur :disappointed_relieved:

Bon, après, je suis casse-couille parce que c’est des sujets qui me tiennent à coeur, mais je ne veux surtout par faire dévoyer le sujet sur Ubisoft, et encore moins défendre EA à tout prix (faut pas déconner non plus! :p)

On est de toute façon en droit d’attendre des jeux de qualité quoi qu’il arrive.

Mais on est exactement sur le point que je voulais évoquer: tu présentes systématiquement EA ou Ubi comme des “financeurs”. Or ce sont aussi des développeurs.

Titanfall est développé par Respawn et édité/financé par EA. Mais Mass Effect 2, Mass Effect 3 et Mass Effect Andromeda ont été développés par EA.

C’est le point qui me fait réagir depuis le début: à chaque fois qu’un jeu déçoit, on cherche un bouc émissaire, mais il faut aussi savoir accepter qu’une équipe de développement se foire et n’arrive pas à mener son projet au bout correctement. Et ce n’est pas toujours une rallonge de quelques millions de dollars et de quelques années de dev qui y changeront quelque chose.

C’est là que tu me perds totalement pour être honnête. Je ne sais pas quoi dire de plus à part t’inviter à boire une bière.

Blizzard a appartenu à Vivendi pendant plus de 10 ans, mais n’a jamais eu de comptes à rendre à personne. Mais Ubisoft est forcément la biatch de Vivendi parce ces derniers ont 20% des actions (mais pas de siège au conseil d’administration ni de soutien des autres actionnaires pour l’instant, donc une zéro influence).

Ou est la logique? :slight_smile:

C’est deux poids deux mesures comme dirait l’autre.

Je crois surtout que @Vernam ne connait pas ton cursus en fait. @SmileyB bosse à Ubisoft depuis plusieurs années.
Il est à la tête du projet Alexandra Ledermann 8 : Les Secrets du haras qu’a édité Ubi sous son insistance.
Le succès international du jeu a propoulsé notre bon ami sous la couette de ce bon vieux Yves, qui lui a proposé une galette/saucisses au pied levé.

4 J'aimes

Ah? J’ai du louper un épisode, je croyais qu’il était community manager de la série LEA !?

http://image.jeuxvideo.com/images/jaquettes/00033149/jaquette-lea-passion-journaliste-nintendo-ds-cover-avant-g.jpg

C’est ça. Il a gagné sa promotion grâce à son smileyleak qui a révélé au grand jour l’odieux mode “Hot poney” qu’un de ses collègues voulait implanter dans la série Alexandra Ledermann.

En exclu la photo de Smiley allant procéder à l’arrestation de son collègue :

1 J'aime

Oui, je m’occupe de la monétisation post-launch, c’est un régal. On vend des packs de customisation pour la selle de votre cheval: pour 50 crottins credits, tu peux avoir Altair sous ton cul!

Bon, maintenant que je suis démasqué, je peux tout révéler: ma tentative d’attribuer prioritairement les faiblesses de ME:A aux défaillances d’une équipe de developpement n’est qu’un écran de fumée pour masquer le role des actionnaires reptiliens qui tirent les ficelles des sociétés de jeu vidéo (sauf une…). Au passage, c’est d’ailleurs Andrew Wilson - un reptilien d’échelon 3 - qui a écrit les dialogues lui-même…

:_coleman:

Sinon, pour ceux qui sont plus intéressés par chercher à comprendre que par chercher un coupable, Jonathan Cooper (un Animateur qui a bossé pour Ubi et Bioware, et se trouve maintenant chez Naugpty Dog) s’est lancé dans une petite explication technique sur Twitter: https://twitter.com/GameAnim/status/844961601732018176

4 J'aimes

Héhé. Par contre, plus sérieusement, quel est ton rôle chez Ubi @SmileyB ? Je ne l’ai jamais su précisément. (Hors mis le fait que tu t’occupes du contenu WEB de R6 Siege)

Il me semble qu’il y a quelques années il était en charge d’un truc concernant les lapins crétins mais c’est vrai que depuis il entretient le flou comme tout illuminati reptilien qui se respecte.

Sinon rien à voir mais j’ai fini Mass Effect hier soir et lancé le 2 dans la foulée.

Putain mais le prologue du 2 est quand même ultra jouissif. Et je dois avouer que le porte-étendard avec sa charge biotique c’est quand bien sale comme il faut.

Foncer sur le mécha en l’explosant d’un coup grâce à ça ou bien lui shooter les bras pour qu’il puisse plus tirer et l’achever à coups de crosse de fusil à pompe c’est trop bon.

J’aime bien ma Shepard mi-gentille mi-totalement barrée.

Je suis désormais en charge des relations investisseurs.

:_aulas:

Bah explique nous ? Des chiffres, du Bolloré, du Yves, Est ce que Jade Raymond a laissé des sous vêtements dans son placard avant de partir ? Confirme nous que le prochain AC est bien Empire, qu’il sera en Egypte, qu’on incarnera un ancien esclave qui revient pour tout niquer ! Lache toi :heart_eyes:

Moi qui croyais que tu étais éleveur de lapins crétins de père en fils…

1 J'aime

Créons un topic alors, car j’aimerais que celui-ci reste (ou redevienne) celui où on traine EA dans la boue. :stuck_out_tongue:

J’ai entendu sous vêtements ? J’ai été notifié :_astique:

Merci les gars pour ces échanges sur les studios, les financiers, toussa, c’est très instructif lorsque c’est argumenté.

1 J'aime

Chiche !

J’ai joué une bonne heure et demi, j’ai pu finir toute la première phase du jeu.

J’y joue sur PC en 1440p / 60fps / Ultra avec une GTX 1080 (L’antialiasing sur FXAA, le 1440p nécessitant moins de besoins en AA, et les ombres en élevées au lieu de très élevées car traditionnellement extrêmement gourmandes)

  • L’optimisation est très correcte, en jeu j’oscille entre 55 (en de rares cas) et 60fps plutôt constants.
  • Le jeu est absolument magnifique et tourne à la perfection.
  • Les animations faciales sont effectivement souvent risibles mais dans le contexte du jeu, je dirais que ça passe. Mais le jeu est à la hauteur des GIF publiés à ce jour. Ca ne me fait pas sortir du jeu d’un point de vue de l’implication.
  • J’ai trouvé l’intro assez molle et peu inspirée, le contexte de départ ne m’a pas vraiment plu et son traitement non plus.
  • L’écriture semble assez niaise pour le moment, et les doublages assez moyens.
  • La maniabilité est digne de la série et les combats sont très dynamiques, c’est un excellent point.
  • Le principe de zones ouvertes me laisse encore un peu dubitatif, je m’étais finalement bien habitué à l’esprit plus dirigiste amené avec le 2 et je ne sais pas encore juger si le retour en monde ouvert est un bon choix, le temps y répondra.

Cette découverte s’avère pour le moment plaisante, mais avec un goût en bouche assez amer sur la narration et le déroulement scénaristique de ce gros prologue.

1 J'aime

J’ai jamais touché un Mass Effect de ma vie et je vais découvrir avec celui-là, après avoir saigné Horizon

J’ai peur

4h30 de jeu, 8 missions effectuées, quasiment que des missions secondaires.

J’ai en tête une quête liée à une femme dont le mari est emprisonné dans le Nexus (je ne précise pas ce qu’est le nexus pour éviter les spoils). Celle ci l’estime innocent et nous demande de l’aider.

Comme dans tout RPG, on va donc être envoyé çi et la pour mener l’enquête à son terme. Et tout cela ne se terminera pas dans le Nexus puisqu’il faudra aller un peu plus loin pour mettre un terme à cette quête.

Bref, classique (voir basique) pour ceux qui ont bouffé du Witcher 3 (qui proposait souvent des quêtes secondaires admirables d’écriture) and co mais toujours plaisant.

Le jeu commence à se dévoiler un peu et la planète Eos me prouve petit à petit que le retour du côté monde ouvert fait du bien. Je reste dubitatif sur l’écriture qui franchement, est complètement naze.

Il n’y a pas de mystères, tous les protagonistes qui feront l’aventure avec nous se présentent directement et se lachent de suite sur ce qu’ils sont, ce qu’il font,…Le tableau semble bien vite dessiné la ou dans les précédents, mêmes nos acolytes avaient une petite part de mystère. Il y avait un sens de la nuance et du rythme narratif bien plus maîtrisé et intelligent que dans Andromeda. Celui ci te met tout dans la gueule sans prendre le temps de laisser les personnages se dévoiler tranquillement, au fil de l’aventure.

L’écriture d’Andromeda est décevante pour le moment, vraiment…Surtout qu’il s’avère très bavard, comme ses aînés.

J’aimerais revenir sur le contexte. L’initiative Andromeda a été crée pour envoyer plusieurs milliers de colons sur l’arche Hyperion durant un voyage de 600 ans vers la galaxie d’Andromède, visiblement désignée et destinée à être le nouvel eldorado de l’humanité. Notre but est de trouver un système suffisamment accueillant et pérenne pour permettre la survie des espèces. Évidemment, tout ne se passe pas comme prévu et c’est même plutôt un beau bordel, vous le réaliserez très vite…

Et bien ce postulat de départ, qui me faisait un peu peur s’avère finalement vraiment sympa et le jeu, dans sa grande maladresse narrative, parvient tout de même à faire de cette mission, un objectif palpitant.

J’avais très peur de parcourir des planètes vides de vie, avec pour seul horizon, l’hostilité permanente. Cela ne semble pas être le cas, même si il faudra le confirmer au fil des heures. Les périodes d’accalmie représentent actuellement 70% de mon temps de jeu (renforcés par les quêtes secondaires, souvent basées sur les dialogues ou des affrontements expéditifs). Il y a donc toujours une dimension sociale et narrative. Andromeda n’est pas qu’un TPS…Ouf !

Il est juste très dommage que ces dialogues, échanges, discussions s’avèrent écrites avec les pieds pour la plupart et très mal doublées…Pas de quoi sortir complêtement du jeu, mais de quoi l’écorner tout de même sérieusement.

“Bonjour Pionnière” “Bonne chance pionnière” “je suis la pionnière suivez moi” “Votre rôle de pionnière incombe de grandes responsabilités” “Pionnière, pionnière, pionnière…” Franchement les mecs…

Pour autant, il serait très malhonnête de dire qu’il est mauvais, bâclé ou indigne…On sent qu’il y a un travail monstrueux derrière, qu’ils ont tout fait pour respecter les joueurs. On sent très vite que leur obsession était de passer au niveau supérieur avec Mass Effect mais cela est entaché de trop d’erreurs. Manque d’expérience de la part de Bioware Montréal, tout simplement.

Mais du boulot, il y en a eu et c’est pas de la merde…On sent juste que c’est un premier essai. L’erreur vient de ceux qui ont filé le 4ème épisode d’une série culte à une équipe expérimentée et qui n’avait surement pas les épaules pour proposer le Mass Effect ultime.

Ceux qui aiment la franchise, allez y les yeux fermés. beaucoup de moments vous frustreront très vite, seront assez décevants, mais le cœur de la franchise est respecté et dire qu’il n’y a pas de plaisir à le parcourir serait mentir.

je continuerais à vous donner mes impressions au fur et à mesure de mon avancée. je fais tout cela à chaud car si je réfléchis trop, je pourrais tout à fait être trop dans la nuance ou oublier certaines choses.

Et n’ayant pas 50h à sacrifier en quelques jours, cela prendra du temps :slight_smile:

1 J'aime

Pas tellement de valeur ajoutée pour la découverte du jeu, mais rien que pour l’image de MV en combi moulante :

Je te rejoins complètement.
J’aime l’univers Mass Effect et j’adhère donc sans problème à cette nouvelle ambiance. Bon, certes, très “feu de l’amour” dans les doublages ratés, les expressions des visages et on va dire “la mise en scène” globale - sans subtilité.
Mais le background a l"air passionnant. J’en suis également au Nexus et j’ai hâte de voir la suite. On sent qu’on va pouvoir lire encore dans ce jeu Bioware, reste à voir si ce sera cohérent avec l’ensemble mais le début est encourageant. Comme toi, j’avais décidé de donner une chance à ce jeu et je suis rassuré pour l’instant.
Je vais d’abord terminer Zelda (j’en suis à une 30aine d’heures) et j’attaquerai celui-ci ensuite … mais me reste le Horizon ! Trop de bons voire très bons jeux en ce moment.
J’aimerais bien avoir le retour de Goku également, c’est LE spécialiste de la série quand-même (je n’oublie pas non plus les Dragon Age, je te rassure).

1 J'aime

Alors oui, et non, effectivement ma façon de présenter les choses avec d’un coté les méchants investisseur, et de l’autre les gentils développeur laisse peut de place à l’échec des développeur, mais c’est quelque chose que je conçoit parfaitement.

En revanche, je base principalement mon opinion la dessus pour deux raison. Mon expérience personnel du dev en entreprise, et l’historiques des dites compagnies.

Quand tu travail sur une application, que tu a longue liste de fonctionnalité bugué, tu fais un point avec tes responsables, et pour chaque bug la première question est : “Combien ça va nos couté ?” ça met beaucoup en perspective le rôle de l’argent dans le résultat.

Donc, pour reprendre encore une fois l’exemple de Wildlands, si à l’issue de deux béta, et du feedback de millier d’utilisateur, j’aimerais savoir qui a annoncé “Ont publie, les 150 bug remonté par la communauté n’auront pas d’impact sur la qualité du jeux”

Quand à l’historique des compagnies … Leur politiques commercial parlent d’elles mêmes, on réduis de plus en plus le contenue au profit de DLC, et on des items achetable en €, pour le moment les boutique se limités à des éléments cosmétique, Ubisoft passe à un autre niveau avec For Honor, le premier jeux, à 60€, un season pass de 50€ et un cash shop… 110€ le Pay 2 Win, ça commence à faire mal.

Ubisoft et Activision sont/était les pros des sorties annuelle, il y a suffisamment de meme sur Internet des bugs des Assassin’s Creed pour en tirer quelques conclusion, ce qui en fait des machines à fric et rien d’autre. (Bien que j’ai fait plusieurs assasin’s creed, que la qualité de la plupart soit louable, mais j’ai jamais réussie à en finir un avant que le suivant ne sorte)

Donc oui, il est vraie que l’éditeur n’est pas toujours à mettre en cause, je pense qu’on atteints de niveau de complexité sur la réalisation de nos triple A, autant sur le budget que les dimensions de projet, j’ai toujours une admiration pour ces titres, et je trouve que ça ne rend pas honneur au taff qui est fournit de se focaliser sur les bugs qu’il reste.
Le problème c’est que c’est pas des studio amateurs qui sont censé être à l’origine de ces titres, que je refuse de croire qu’un bug que des milliers de joueurs subissent n’ai pas été identifié et corrigé avant la sortie.

Finir un jeux, une application, un site, ça représentera toujours 50%, prendre soins au détails, à l’interface, peaufiner le gameplay, améliorer la stabilité, l’optimiser, avoir le moins de bug possible, et surtout sur des titres compétitif, l’équilibrage, ça c’est les 50% restant. Très peux de compagnie arrive à ce stade la, j’ai pas souvenir qu’Ubisoft ai atteint ce stade sur un de leur titre.

Chiche ? :slight_smile:

A l’heure actuelle, Vivendi possède 25% des actions de l’entreprise, ce qui en fait l’actionnaire majoritaire. N’oublions pas que Vivendi a intégralement engloutie Gameloft, et que Michel Guillemot à été remplacé par un gars de chez Vivendi.

N’oublions pas qu’a 30% des actions Vivendi sera obligé de formuler une OPA, que les frère Guillemot se battent bec et ongle pour garder le contrôle de leur entreprise au point de racheter en urgence des parts de l’entreprise.
Effectivement Vivendi n’a pas de siège au conseil, mais il ont déjà plus de 20% des votes, valeur qui va doubler prochainement. Ubisoft est obligé de maintenir le cour de leur action jusqu’a septembre, date de la prochaine AG, sinon il est fort à parier que Vivendi n’hésitera pas à nominer quelqu’un de chez eux aux conseil, s’il ne font pas d’OPA d’ici la.

La pression reste tout de même importante sur la réussite financière de l’entreprise si les fragins veulent garder le contrôle, après si tu a des infos qui montre le contraire, n’hésite pas à partager ^^