Thimbleweed Park : Tu cliques ou tu pointes ?


Surfant sur la vague toujours plus puissante du retrogaming, les papas de Monkey Island et Day of the tentacle offrent un retour en force au Point’n’Click. Le pari est gagné mais Thimbleweed Park peut-il capter un public plus large que celui des amoureux du genre ?

Voir l’article.

5 J'aimes

Superbe article Lucho!
Ce jeu a fait pas mal parler de lui dans une actualite pourtant chargée, et c est sur que le style Ron Gilbert y est pour beaucoup. Je ne suis pas amateur de point and click, mais reste admiratif devant l’humour dejanté de ces histoires animées. Ca manque de gameplay et souvent les enigmes sont trop acadabrantesques comme le soulignait Kalexo et Carlo dans le dernier podcast des Détendus du Cast . Tu passes souvent plus de temps a chercher la logique alors que c’est l’illogique qui prime, le genre d’enigmes a casser la manette (je joue au point and click a la manette quoi qu’est ce qu’y?). Du coup interessé par ce jeu, si Lucho souligne que les enigmes font un peu plus appel au bon sens et a la logique.

1 J'aime

Merci pour cet article @LuchoGonze :slight_smile:

Comme nous le disions, et comme l’a relevé @louiskanak, ces jeux sont très tentants et celui la ne fait pas exception, mais si il faut se calquer sur un esprit fou pour résoudre les énigmes, ca ne passera pas. J’ai failli le prendre mais finalement, je vais attendre un peu et aller voir quelques walkthrough quitte à me spoiler la première heure. Simplement pour voir si le jeu est plutôt cartésien ou s’il reste perché dans la pure tradition Gilbert.

Merci pour le compte-rendu. Très bon article :slight_smile:

Je comprends la frustration que vous pouvez avoir pour les énigmes, mais pour moi ça faisait aussi partie du charme: c’est une part de l’humour de finir par assembler trois objets qui n’ont rien à voir et qu’un truc se passe.

Et puis ça donnait des discussions intéressantes à table avec le frangin…

  • “J’ai tout essayé là, je vois pas”
  • “T’es sûr que t’as tout fait?”
  • “Ben je crois…”
  • “T’as essayé le hamster dans le micro-ondes?”

J’avais aussi beaucoup plus la patience de rester bloqué comme un con à l’époque…

En tout cas, je le mets sur ma watch list :slight_smile:

Merci pour les retours les gars, j’ai vraiment pris plaisir à l’écrire celui-là. Et encore, j’aurais pu en dire bien plus mais l’idée était de donner une idée du truc et sans spoiler, c’est chaud.

Merci à @louiskanak et @mqxou d’avoir relevé les coquilles !

Je l’ai commencé, et j’avoue etre charmé, a defaut d’etre très patient.
Pour moi, reprocher le coté capilotracté des jeux de Gilbert, c’est un peu comme critiquer l’humour des Monty python ou le surréalisme de Magritte, ca n’a pas de sens, c’est ce qui en fait la richesse.

1 J'aime

Eh bah pour moi, reprocher le…euh…enfin, la capillotractation du…'fin, bah en fait, au niveau de tout ce qui est…bah…Pfff tu m’emmerdes !

:persevere:

4 J'aimes

Je l’ai terminé hier, après une petite pause d’une semaine pour savourer le dernier chapitre. La fin est plutôt inattendu pour ma part et en plus elle justifie bien les nombreuses références méta présentes tout au long de l’histoire.

Bravo la luche pour ce joli article. J’ai pas pointé et cliqué depuis des décennies et j’ai eu plaisir à lire ta prose.