Olympique de Marseille

football

#21

1er point : Je cite Shojin, “Cela serait bien”, personne a dit que les derniers parcours européens de l’OM étaient glorieux, mais pour le football français en général beaucoup seront ravis de voir Marseille à sa place.

2ème point : De bons matchs amicaux ne garanties pas forcement une bonne saison, l’année dernière Marseille s’en sort très bien lors des matchs de présaison, le résultat ? On le connaît tous, puis c’est réciproque pour énormément de club.

Dernier point : T’aime pas l’Om, c’est une chose. Et ça fait parti de tes droits, mais c’est quoi un effectif pour toi ? Avoir le luxe d’avoir un joueur a 40 millions d’euros sur le banc ? Je pense qu’ils jouerons mieux que le maintien…


#22

Je cite Rennes comme j’aurais pu citer Bordeaux, c’est le genre de club qui se qualifie pour L’uefa mais qui la joue pas à fond. Limite ils font jouer l’équipe réserve.

Crois pas que je suis supporter Marseillais non plus ^^ mais cela serait sympa d’avoir un peu plus de concurrence à l’ogre Parisien.

Actuellement c’est 1er Paris 2 ème Lyon et les autres.

Avec Passi comme entraîneur tu peux pas partir serein quand même.


#23

Le début de saison conditionnera beaucoup la suite. Si l’OM commence avec 3-4 sans victoires, le rachat qui s’éternise ça peut vite partir en bouillabaisse voir en Dominos Pizza. Avec un effectif jeune, un entraîneur qui est toujours qu’adjoint et beaucoup de joueur prêté la dynamique va faire beaucoup.

Par contre, à l’inverse si il commence bien ça peut surfer sur la vague et finir en combat pour une place en EL ce qui serait déjà magnifique.

Bref, c’est un peu du madame Irma tout ça mais sur le papier c’est un effectif de milieu de tableau. Le contexte et la dynamique peuvent faire pencher le truc dans un sens où dans l’autre.


#24

Je suis d’accord avec toi pour le “milieu de tableau”.


(corsicanstriker) #25

Tu fais un faceswap, ça fait Pape Diouf. Annonce subliminale d’un come back? :slight_smile:


(Jesus Shuttlesworth) #26

Je sais pas si je dois être content que tu nous compares à Bordeaux, qui est un club bien plus prestigieux que le Stade Rennais, ou mécontent de cette image que tu nous colles alors qu’on a du jouer 3 fois la coupe UEFA en 30 ans.

Les clubs qui font du mal à l’indice français ce sont plutôt les Lille ou Sainté :stuck_out_tongue:


#27

Tous hormis le PSG ces dernières années.

En dehors du quart de Monaco, le reste plombe l’indice.


(wakabayashi) #28

Pour moi c’est un des effectifs les plus faible du championnat, y’a Gomis qui marquera ses 10/15 buts qui devraient suffire à maintenir le club au dessus de la zone de relégation, parce que avoir un buteur avec ce genre de stats suffit en Ligue 1 mais le reste c’est faible. Pour les matchs amicaux, perdre c’est jamais bon que ce soit en compétition ou non. Bref pour moi, Frank Passi + l’effectif + le stade vide, vous allez jouer le maintien cette année.

Pour répondre, non je considère pas qu’un bon effectif pour la Ligue 1 c’est une équipe qui a un joueur à 40M€ sur le banc, pour moi, j’enlève Monaco, Lyon et Paris qui sont à part, Rennes, Lille, Bordeaux, St Etienne par exemple ont ce que j’appelle un effectif correct pour la Ligue 1. Pas de joueurs à 40 M€ dans ces clubs là…


#29

Si Marseille fait une bonne saison,je tirerai mon chapeau.

Dans le pire des cas,nous lui écrirons une jolie histoire sur nos consoles :smiley:
Ça fera un beau challenge en carrière/ml :ninja:


(barca23) #30

L’OM s’impose 1-2 face au GironaFC

:soccer:️ 15’ Hubocan (CSC)
:soccer:️ 39’ Khaoui
:soccer:️ 80’ @lopezmaxime1


(Morgan13) #31

Début de match (10min) un peu mieux que les précédentes prestations (hormis contre l’Ajax) mais après… no comment.


(barca23) #32

Gérone 1-2 OM : une victoire pour avancer

https://pbs.twimg.com/media/Co9pvF4WYAAYaFd.jpg

Pour son avant-dernier match de préparation l’OM a ramené un succès bon pour le moral de Gérone en Espagne (1-2).
Comme face à Bielefeld, l’OM s’est procuré des occasions, mais en a également concédé. En revanche contrairement à son dernier match en Allemagne, il a su marquer, d’abord pour égaliser, puis pour l’emporter. Sans briller, les Olympiens ont montré des choses rassurantes et d’autres encore inabouties, à un peu plus d’une semaine de la reprise du championnat, face à Toulouse, mais l’essentiel était de l’emporter pour commencer à engranger de la confiance.
Face à Gérone, Franck Passi a effectué de nombreux changements dans son onze de départ en rapport aux autres matches de préparation de son équipe depuis la reprise.

Dans leur système de jeu habituel, le 4-2-3-1, mais avec la première apparition de Diaby cette saison, lequel a repris l’entraînement collectif en début de semaine, et une charnière inédite, formée par Hubocan et Doria, les Olympiens ont attaqué fort la rencontre. Un pressing très haut, des latéraux disponibles, un jeu rapide en une ou deux touches de balle et un bloc compact, l’OM a parfaitement mis en place ce qu’il travaille depuis début juillet pendant tout le premier quart d’heure. Il a même eu plusieurs fois l’occasion d’ouvrir le score par Gomis. Néanmoins, le but contre son camp d’Hubocan, masqué à la retombée d’un coup franc adverse, lui a coupé les jambes.
Moins actifs, plus indisciplinés, les Olympiens ont plus subi, notamment sur les contres adverses, et se sont montrés moins tranchants offensivement. Il a fallu le très bon coup d’œil et la passe parfaite de Cabella pour Khaoui, lequel a ensuite utilisé sa bonne patte gauche pour tromper Bounou, pour remettre l’équipe dans le match en fin de première période.

Au retour des vestiaires, l’OM a repris le contrôle du jeu, mais s’est encore fait peur, notamment sur les appels des attaquants adverses dans le dos de sa défense. A l’heure de jeu, les deux entraîneurs ont tout changé ou presque. Deux formations totalement différentes de celles du début de la rencontre se sont alors affrontées. Le rythme du match est dès lors monté d’un cran avec des éléments plus frais. Si Leya Iseka s’est rapidement offert une belle balle de but, à la suite d’un superbe crochet pour se mettre en position de frappe, c’est finalement Maxime Lopez qui a enfilé les le costume du buteur pour donner la victoire à l’OM, au terme d’un joli numéro de soliste ponctué d’une frappe imparable et pleine de sang-froid.
Si la fin de match a été tendue, avec plusieurs échauffourées, les Olympiens ont su conserver leurs nerfs et l’avantage avec maîtrise jusqu’au coup de sifflet final, pour s’offrir leur deuxième victoire de la préparation, lors de leur avant-dernière répétition avant la reprise de la Ligue 1.
Si tout n’a pas été parfait, les joueurs de Franck Passi ont montré l’envie et la détermination nécessaire pour avancer. Aussi, cette victoire récompense leur lourd et bon travail depuis bientôt 5 semaines. Au cœur d’une période intense physiquement, l’équipe, même si elle n’est pas encore au complet, commence à se dessiner et lors du dernier test, samedi à Palerme en Italie, elle ne devrait plus être très loin de celle qui débutera la saison au stade Vélodrome.

Le résumé en video

OM


(wakabayashi) #33


(★PSN╠══♛══►MisterSOSA ) #34

Le domicile de Günter Jacob, nouveau directeur sportif de l’OM, a été cambriolé dans la nuit de jeudi à vendredi.

Quel bel accueil :two_hearts:


#35

Tellement une bonne pub pour quand tu dois vendre ton club !


(corsicanstriker) #36

Ça fait partie du bizutage. :grin:


#37

Ça fait surtout partie des grosses tares de ce club. Le fameux contexte marseillais qui fait que tout les mondes se sert sur le dos du club.

Et encore Labrune malgré toutes ses conneries, il a récupéré les abos.


(barca23) #38

Déjà décevant, l’OM a été tenu en échec par Toulouse

Score nul et vierge entre l’OM et Toulouse. Le Vélodrome siffle

1 L’OM n’a gagné qu’un seul de ses 17 derniers matches à domicile en Ligue 1 (12 nuls, 4 défaites), c’était le dernier contre Reims (1-0) le 7 mai dernier.

L’homme : Doria laisse sceptique
713 jours après sa signature à l’OM, Doria a débuté sous le maillot marseillais. Prêté successivement à Sao Paulo et Grenade, le défenseur central brésilien de 21 ans a enfin eu sa chance. Et, comme lors de la préparation estivale, il est apparu irrégulier. Capable du pire comme du meilleur. Souvent en retard, il a par exemple blessé Somalia en manquant totalement le ballon (58e). Mais il a également été l’auteur d’une superbe intervention devant Braithwaite (81e). Complémentaire de Hubocan, seule solution avec le départ prévu de Rolando, il doit prendre confiance afin de faire disparaître cette fébrilité flagrante.

Le fait : Lafont gagne ses deux duels avec Gomis
Incapable de cadrer un tir en première période, l’OM a poussé après la pause. Par deux fois, Bafé Gomis a été proche de marquer. A la 63e, il s’est présenté devant Lafont, légèrement décalé sur la droite, mais sa frappe a été mise en corner par le gardien adverse. Sur l’action suivante, la tête puissante de l’ancien Lyonnais a été claquée par le jeune Lafont.


#39

Bon j’ai trouvé un écran pour regarder un peu tout ça de mon lieu de villégiature et je trouve que tout n’est pas à jeter. Rekik sarr ça n’a pas le niveau l1 à mon avis et c’est très frustre. …
Cependant ça pourra se maintenir à flot cette année.
Par à flot j’entends 15 ème. …


(Mazen) #40

MLD OUT ! OUT ! OUT ! :rage: