Les Séries TV

séries

#303

Allez je joue aussi :

  • The Wire
  • Seinfeld
  • Flight of the Conchords
  • Twin Peaks
  • Black Mirror

Et en dernière place du classement, Sense8 dont je ne résiste pas à l’envie de copier/coller une critique lue sur les Cahiers du Foot :

"AAAh Sense8 et les frères Wachowski. Mais mon Dieu que c’est beau. Un vrai chef d’oeuvre… Il faut savoir que tout est beau dans Sense8. Notamment une profusion de ralentis qui ne sont pas sans rappeler les heures les plus glorieuses de Fred Godard. Non, Godard, l’autre, celui de France Télévision en Coupe de la Ligue. Du coup, prière de maintenir les épileptiques à distance. Dans chaque épisode, la narration comme l’esthétique sont soignées au possible, au service d’un message profond et d’une interrogation métaphysique, le tout même pas au prix d’un kilo de débouche-évier, vu qu’aujourd’hui il y a le téléchargement. Construction des épisodes : après nous avoir hurlé dans les oreilles une bonne dizaine de minutes “attention, c’est beau regardez comme on est des artistes baroco-néotorturés (attention « néo », référence !)”, les Wachowski passent une bonne demi-heure à se regarder filmer et écrire. S’ensuit alors un magnifique montage sur base d’un clip musical qui voit s’enchaîner des images au ralenti, des regards profonds (et parfois émus d’une nostalgie fine et forte, mais sans qu’elle leur monte au nez) de différents personnages situés aux quatre coins du monde. Sans un mot, mais en musique. Cela en dit des choses et surtout, ça fait écho au générique qui montre sur fond de clip musical qu’en fait, la série est sponsorisée par United Colors of Benetton avec quelques (très) subtiles références à des classiques, notamment « Twin Peaks ». Au bout du processus, on s’aperçoit que mince, il reste plus que six minutes, du coup utilement mises à profit pour faire avancer l’histoire, car il y en a une, c’est celle des gentils globalisés interconnectés chassés par de méchants et…bon, chassés par des méchants. Au-delà de l’esthétique pure qu’Hegel n’eut pas reniée, il y a ensuite la réflexion philosophique et sociologique profonde. Attention spoiler: on apprend grâce aux Wachowski que nous vivons dans un monde globalisé où malgré nos différences, de puissants courants nous unissent. (Je vous laisse récupérer un instant.) Il y a par exemple l’Afrique. C’est pauvre l’Afrique, et il y a de la violence. Ce n’est franchement pas facile tous les jours, d’ailleurs on le voit au ralenti, en musique et en référence à une sous-culture occidentale, celle qui adule Jean-Claude Van Damme, le plus francophone de tous les américains belges qui portent un nom flamand. Oui, c’est un peu complexe, mais c’est beau aussi et n’est-ce pas le cas de toute réflexion poussée ? En effet, les africains sont très sympas, mais il faut bien admettre qu’ils ont du mal à exister en dehors d’un référentiel occidental – sont pas rentrés dans l’Histoire, les mecs, faut croire. N’oublions pas l’Inde. Alors là-bas c’est plein de gens kitsch qui font des mariages kitsch en se référant à des divinités kitsch, mariages arrangés en plus. Mais au fond ce sont des humains aussi, respectons les différences. Non, s’il vous plaît, nous sommes tous une seule et même race. Interconnectée, la race. Il y a aussi un personnage américain, aux antipodes de tout cliché. C’est-à-dire qu’ il est jeune, musclé, blond aux yeux bleus, et il est flic. Vous croyez que ce n’est pas original? Détrompez-vous. Contrairement à toutes les autres séries américaines, ce héros-là ne s’appelle pas Jack. Il s’appelle Will. Prenez le temps de réfléchir là-dessus. Et de toute façon, vous avez le temps, il ne se passera rien de significatif avant l’épisode 49 de la saison 27. Globalisation oblige, il y a aussi une sud-coréenne. Alors chez ces gens-là, Monsieur, ça ne parle pas beaucoup, Monsieur, ça fait surtout du karate/kung fu/boxe, c’est connu. Du coup rien dans les dialogues, tout est dans les yeux. Mais comme le personnage principal coréen est une femme dans une société d’hommes, son expression tant corporelle que verbale demeure relativement bridée. Tout cela est déjà amplement impressionnant du point de vue de la réflexion sur la condition humaine, que Malraux il peut aller se coucher, mais évidemment les auteurs poussent encore plus loin l’audace philosophique. En effet, bien que tout en apparence les sépare, ces personnages (ils sont 8, habile référence à la subtilité du titre) ont des choses en commun. Des choses qui vont mettre en branle – littéralement – des mécanismes d’identification globalisante tout à fait remarquables qui leur permettront de lutter contre le mal. Tout d’abord au moins deux personnages sur les huit principaux sont homosexuels voire transgenre. Du coup les huit ne disent pas non à une bonne partouse à coups de corps musclés s’entrelaçant sur un énième clip musical. Et c’est très beau, notamment quand c’est au ralenti car le ralenti souligne…le ralenti souligne vachement tout ce qu’il y a à souligner. Et tout cela fait avancer la narration notamment parce que…bon ben c’est sur fond de musique avec du ralenti, donc c’est beau en soi, non ? Ensuite, la plupart des personnages ont en commun une capacité à philosopher sur la vie à partir d’une certaine hauteur. En effet, ils sont plusieurs personnages à avoir un réflexe qu’on devrait tous avoir plus souvent : dès que vous avez un coup de moins bien, rendez-vous sur les hauteurs de la ville que vous habitez et réfléchissez un bon coup sur les paradoxes de la vie. Asseyez-vous sur de l’herbe ou sur un banc de pierre offrant une vue imparable, regardez la ville illuminée d’une activité incessante (ouais, l’activité est incessante, c’est comme un symbole de …un symbole profond), mettez-vous des écouteurs diffusant une musique de clip et enfin interrogez-vous : tant de beauté apparente face à tant de violence réelle ? Est-ce bien raisonnable ? C’est puissant. "


(Et pan ) #304

Pour ma part :

  • Seinfeld
  • The Shield
  • Breaking Bad
  • How I met your Mother
  • This is us

(mqxou) #305

Oue c’est un peu pour ca que je disais ne pas pouvoir le faire. C’est une esquisse…

Y a des monuments comme Twin Peaks que j’ai pas vu en plus.


(teusch) #306

Qu’est ce que je me suis emmerdé en regardant Twin Peaks. C’est dommage car je trouve les persos assez intéressants. J’ai fini la saison 1, laborieusement, et j’ai pas osé commencer la saison 2.


#307

Numéro 1 Les Sopranos. Malgré tout le foin que j’ai effectué avec the wire, c’est pour moi la meilleure série loin devant toutes les autres. Un vrai divertissement, très drôle , écrit à la perfection, pas une ligne de dialogue est a chié, des prestations d’acteurs exceptionnelles ( mention à tony, carmela, paulie et Janice), des mises en scènes démente, des épisodes magiques en pagaille . C’est aussi la mère de toute les séries moderne, bien + que twin peaks en tout cas.

Numéro 2 The wire : J’ai déjà tout dit

Numéro 3 Treme : la musique la bouffe la vie , il y aura un vide dans ma vie tant que je n’aurai pas fait mardi gras à la nouvelle Orléans en écoutant professor longhair

Numéro 4 : the shield, l’émotion imémdiate à l’état pur avec en point d’orgue la saison 4 et sa comparaison avec l’invasion en irak et la saison 5 avec forrest whitaker.

Numéro 5 : Malcolm , tout le monde s’émerveille de bryan Cranston dan breaking bad mais sa meilleur perf c’est celle d’ AL , chaque épisode me fait marrer aujourd’hui encore ( l’apprentissage du patin à roulette, le komodo 2000 etc etc )


#308

Moi je dirais un peu pareil que tout le monde, the wire, the shield, seinfeld, breaking bad, sopranos…

Mais en coup de coeur des séries comme Nowhere Man, Black books (britannique), ou Martin qui me fait rire à chaque fois comme ici, surtout la fin.


(louiskanak) #309

Mon top 5, pas facile, ca bouge souvent:

1 . The Wire: Parceque Fays nous avait martyrise le cerveau pour voir ca, et ce fut une grosse baffe. La serie recelle d acteurs tous plus geniaux les uns que les autres, une justesse de jeu epoustoufflante qui vient servir un scenario a etage aussi credible que passionnant. Y a pas mieux. SHIIIIIIITTTTTTTT

Résumé

https://www.youtube.com/watch?v=hr0ckdRnVsE

  1. House of Cards: je l avais en top 1, mais les 2 dernieres saisons sont venues un peu casser le chef d oeuvre, autant que Kevin Spacey aimait casser des petits culs. La serie part un peu en suce, et sincerement apres ce qui s est passe, l idee d avoir une derniere saison avec uniquement Claire Underwood (que j’adore), me deprime… Au dela de ca, du passage des premiers episodes ou on a du mal a saisir l’intrigue dans un complexe systeme politique, nous amene a faire face a Franck Underwood .

Spoiler mais je vous laisse une de mes creations, un chef d oeuvre inapercu de Youtube:

Résumé

https://www.youtube.com/watch?v=zdFCcMp5pl0

  1. The Office: la version US, parceque je ne connaissais pas Steve Carrell, un genie tout simplement. Si on bosse dans des bureaux, vous ne pouvez que retrouver de vos collegues. J ai pas encore eu de Dwight Schrute mais je reverais de le rencontrer. Un bel encule, republicain, adoreur des armes a feu, rien que ce personnage vaut la vision de la serie. Et puis je n avais jamais autant ri devant une scene.
Résumé

https://www.youtube.com/watch?v=NHh0rf0ojEc
De la revoir, je pleure encore

  1. Narcos: la serie a moustache, en VO sous titre en anglais. Idem un casting exceptionnel, sur le fascinant Pablo Escobar, a fortiori.
Résumé

https://www.youtube.com/watch?v=f93ZMC71LVI

  1. Game Of Thrones: parceque , ok ca commence a faire long, mais je loupe pas une saison, chaque episode vu en live, en couple. Puis apres on fait ca:
Résumé

https://www.youtube.com/watch?v=EJcHl2hMH0A


(louiskanak) #310


#311

Mon top 5 serie

the wire le chef d oeuvre absolu

the shield vu et revu il y a pas longtemps il reste un chef d oeuvre

Godless la meilleur serie Western une petite saison parfaite ! belle decouverte 2017 !

4 Games of Thrones plus je m accroche au fil des saisons puis c est bon ( en esperant une belle fin )

5 The office US meilleur serie de comédie


(...is Goal_007 on PSN) #312

A l’heure actuelle, les séries (plus récentes) qui m’ont donné envie de voir au plus vite l’épisode suivant.

1- The Walking Dead
2- The Vikings
3 - The Strangers Things
4 - Sherlock
5 - The Office

On peut rajouter en bonus Kamelott, Scrubs et H.

Je dois encore regarder des “must to seen” que sont Narcos et The Games of Throne.
J’ai aussi entendu du bien de The End Of The F***ing World sur Netflix.


(mqxou) #313

Je viens de m’enfiler la dernière que tu cites :sunglasses:
Bien aimé, c’est frais. L’acteur m’a bcp plu. Un peu dans le même rôle que dans l’épisode où il figure dans la saison 3 de black mirror.

Je viens de commencer (s01e14) Gotham, fallait que je trouve une série à regarder avec ma copine. Je suis agréablement surpris. J’en attendais pas grand chose mais elle me donne envie de me plonger dans l’univers de Batman, que je ne connais que trop peu, plus en profondeur.

Sinon je me suis avalé Spartacus en 2 semaines. Bien.

Je me suis relancé le 1er épisode de Naruto Shippuden… j’avais abandonné la série alors que j’attendais toutes les semaines les nouveaux épisodes. Je ne sais même plus où je m’étais arrêté… Qqun peut me dire si ca vaut le coup que je m’y replonge ? 500 épisodes je me tâte.


(LuchoGonze du cul) #314

Je viens de m’enfiler en 2-3 jours les deux saisons de Baron Noir, j’ai vraiment bien aimé. Une première saison très politique à papa avec des combines habituelles dans la politique française, puis une deuxième saison beaucoup plus dans l’actualité, avec la menace terroriste omniprésente et des problématiques très actuelles. Mais dans l’ensemble, c’est vraiment bien écrit, bien monté, les décors sont top, on sent vraiment que c’est une histoire qui pourrait se passer en vrai, à quelques légères incohérences près. Il faut pas être allergique à Kad Merad, sinon je trouve également les acteurs plutôt bien dans leurs rôles.

Les deux saisons sont dispos en intégralité sur Canal à la demande, foncez dessus.


#315

Qui regarde la “Casa del papel”?

Les flashbacks me saoulent (j’aime pas ça de manière générale) mais c’est super bien foutu dans le genre Ocean Eleven qui part en live. (J’en suis au 5eme épisode).

J’ai l’impression d’un déjà vu (je ne retrouve pas le/les films en question) mais ça se goupille très bien!


(Nicolas Lhoir) #316

La top série de ces derniers temps à mon sens c’est DARK!
Une série allemande palpitante! Et oui les teutons ne font pas que du Derrick :smile:

Des voyages dans le temps (toujours au même endroit), une ambiance “sombre”, un petit bled perdu dans une région boisée, un casting très bien fichu…
Par moments, on retrouve le même genre d’ambiance que dans Strangers Things mais à l’européenne of course.
Pas envie de spoiler, donc je n’en dis pas plus mais foncez!
Vivement la saison 2 :stuck_out_tongue_winking_eye:


#317

J’ai commencé les 3 premiers épisodes de baron noir que j’ai trouvé bon, j’ai trouvé kad merad très suprenant et dans le bon sens du terme mais une fois l’election à la tête du ps j’ai laché, trop incohérent pour moi .


#318

je sais pas pourquoi mais j’ai tant entendu parlé de la serie black mirror mais quand j’ai regardé quelques épisodes j’ai pas trop kiffé et par contre la série DARK j’ai vraiment adoré… !!! à voir


#319

Auto quote et radotage mais je confirme Dark c’est vraiment énorme dans l’écriture, dans le jeu, c’est absolument à voir.


#320

ouiiii quoi que les séries allemandes sont vraiment pas mal… mais pour le moment j’ai un coup de cœur pour LACASA DE PAPEL <3 UNE TUERIE DE NETFLIX ! cette fois si c’est une série espagnol sur les braquages je vous la recommande !!


#321

Me suis arrêté au bout d’un épisode dela casa de papel , un copié collé d’inside man un soupçon d’ocean eleven , j’ai pas du tout été conquis.
je viens de commencer gomorra , sale et realiste ça me fait penser baltimore, et don pietro le fout la trouille à chaque apparition … et je parle pas de ses goûts déco


#322

Oui mais pour renouveler le genre c’est compliqué.

Une fois que tu as vu Inside man, Ocean et un après midi de chien difficile d’aller plus loin sans “s’inspirer”…

Oui on voit que à la Casa du déjà vu ou presque mais je vais faire mon raciste :
Pour une fois c’est pas amerloc
Pour une fois on connait pas les acteurs

De plus,

J’en parlais plus haut à propos d’autres genres, perso ce genre de séries apportent de la fraicheur (scénaristique ou à d’autres niveaux) au milieu de tous ces copiers collés bien pires :
Séries sur les avocats, Marvel, vampires, Z, etc etc sur 184 saisons.

Là, 19 (je crois) épisodes là, série bouclée, ça fait un “long” film, nickel!

Sans être exceptionnelle elle est bien la Casa! (Même si j’aurais souhaité zéro décès au final pour faire du Ocean)