Les jeux de société


(Et pan ) #102

Kingdomino est vraiment top, je l’ai ressorti à Noël pour jouer avec des non joueurs, et it’s étaient enchantés. Les règles s’expliquent très rapidement, les parties sont courtes et il y a un minimum de stratégie.

7 wonders Duel est aussi excellent, je le préfère même à la version standard que j’ai pu essayer dernièrement.


(Gamertag : Kitof82) #103

Je vais l’acheter pour faire tester à la famille mais je l’ai déjà essayé et je me suis éclaté.

Le principe est tout con : vous avez des meeples colorés (bleus, jaunes et rouges) ainsi que des accessoires (barre, baril, balle) et des animaux (éléphants, chevaux)

Chaque joueur a sa piste et doit essayer de marquer le plus de points en satisfaisant le public. Pour ça vous pouvez compter sur le choix du public qui consiste en 4 “figures” imposées et sur votre adresse car vous pouvez très bien décider de faire le montage de votre choix en ignorant le choix du public (si vous n’avez pas les éléments nécessaires par exemple).

Il y a quelques règles à respecter : un meeple bleu vaut un point bonus s’il touche le sol, un meeple jaune c’est 1 point s’il ne touche pas le sol et un meeple rouge rapporte un nombre de points selon sa hauteur (à mesurer avec une réglette).

Du coup c’est un peu stratégique de choisir ses pions mais encore faut il faire preuve d’assez d’adresse pour réussir à faire tenir sa construction.

Le tout se joue avec un timer qui est constitué d’une playlist de morceaux musicaux de cirques (à télécharger apparemment) d’une durée de 2 minutes environ.

Le jeu se joue en trois tours : les deux premiers tout le monde essaye de faire sa figure en même temps mais sur le dernier tour vous avez des défis spéciaux et chaque joueur joue chacun son tour.

Les défis spéciaux sont bien débiles du genre “Quand la musique joue à chaque morceau de cymbale le joueur doit sautiller sur sa chaise” mais c’est super fun de voir le mec concentré à fond pour essayer de faire sa tour d’acrobates puis d’un coup entendre la cymbale, sautiller et stresser quand sa tour se vautre. :joy:

Bref à mes yeux un excellent jeu d’ambiance : tu en feras pas 25 parties dans la soirée mais par contre ça peut clairement faire rigoler la tablée.

Je dois avouer qu’on avait fini la soirée sur ça (après avoir jouer à Nomades et à Intrigue) et franchement on s’est bien marrés.


(Pilou-Pilou) #104

Salut @rayallen, je possède aussi l’extension Panthéon, mais ne l’ai pas encore ajouté au jeu de base.
J’ai pu lire que cela complexifiait la mise en place, voir même le jeu tout court, et que certains dieux étaient trop puissants, affectant alors l’équilibre du jeu de base. Qu’en penses-tu ?

@Game_ovaire : concernant Fabulosa Fructus, mon avis sera un peu biaisé par le fait que, pour le moment, je n’y ai joué qu’à deux avec Madame. Or, je pense qu’il se destine plus à un groupe de 4/5 joueurs. À deux, le choix des territoires est, en effet, moins cornélien, la bataille mois intense qu’à 4/5 je pense, et certaines cartes revêtent moins d’intérêt. Cela dit, cela se joue bien quand même bien, et l’évolution du jeu, dans le temps, apporte un petit coté addictif ou, en tout cas, un “on continue encore 10 minutes:stuck_out_tongue: . Clairement une bonne innovation dans un jeu de cartes.

À noter que nous concernant, même si je sais que ce n’est pas ce qui est indiqué dans les règles, nous avons choisi de ne pas arrêter la partie au bout de 5 jus de fruits réalisés pour en recommencer une autre (de suite ou plus tard).

Ce que l’on fait, c’est qu’on met vraiment le jeu sur pause intégrale, lorsqu’on souhaite arrêter la session de jeu en cours, en conservant les territoires en cours, mais aussi en notant le nombre de jus réalisés pour chacun des joueurs, ses cartes en mains et enfin les cartes présentes sur le marché.

Au final, on ne va, en fait, ne jouer qu’une seule partie (sur plusieurs semaines/mois) lorsque les 240 cartes seront épuisées.

Après, nous avons peut-être raté quelque chose mais nous ne sommes dit que quitte à mettre en pause les territoires, autant tout mettre en pause (cartes fruits également), avec, à la fin, les 240 points « prenables » répartis entre les x joueurs.

Ray, t’auras peut-être un avis là-dessus également. À ton niveau, est-ce que d’ailleurs tu n’as joué qu’à deux ou à plus ?


(Jesus Shuttlesworth) #105

@Oni

Pour l’extension Panthéon, elle apporte plus de stratégie je trouve, grâce à la possibilité de ne pas prendre de cartes lors de son tour et donc de laisser cette responsabilité à l’autre joueur.

Je ne trouve pas les dieux trop puissants, même si bien sûr ils ne sont pas tous égaux, mais c’était déjà le cas avec les merveilles. Au contraire ils apportent des pouvoirs plutôt originaux.

Le seul point où je suis un peu plus mitigé c’est que le remplacement des guildes au IIIème âge par les cartes Grands temples.

Pour Fabulosa Fructus, j’ai fait quelques parties avec d’autres joueurs, oui, mais comme je disais j’ai trouvé ça moins intéressant quand c’est pas des joueurs avec qui tu vas rejouer souvent car t’es obligé de recommencer au départ et le jeu perd de son intérêt (qui est d’enchaîner les parties et de voir les règles évoluer). Par contre avec 4 ou 5 joueurs réguliers, il est peut-être encore mieux qu’à 2 car tu dois choisir quel adversaire tu veux faire chier avec certaines cartes :slight_smile:


#106

Je crois n’avoir vu personne ici parler de T.I.M.E. Stories. Je m’y colle.

image

Ce jeu coopénarratif envoie 4 joueurs (configuration optimale, même si jouable à deux), recrues de l’agence T.I.M.E, à travers les âges pour éviter la survenue de failles temporelles.

Le premier scénario se déroule en 1921 dans un asile français, laissant à chacun des agents la possibilité d’incarner un “réceptacle”, ici un patient choisi parmi huit disposant chacun d’une pathologie particulière et de capacités liées. L’équipée secrète devra trouver des objets, remporter des épreuves d’agilité, de “bagout” ou de force par des jets de dés, résoudre des énigmes et surtout faire des choix (parfois un peu trop à l’aveugle), tout en visitant les différentes salles de l’asile selon un mécanisme appelé “decksploring”. Chaque lieu est présenté par un deck de cartes (jusqu’à 7), joliment et mystérieusement illustrées, dont chacun des joueurs pourra explorer la face cachée – la décrivant et la paraphrasant seulement aux autres – à condition de s’y déplacer. Car la mission a bien entendu un temps limité, et les déplacements et actions consommeront des Unités de Temps…

Si la mission se solde par la mort de tous les réceptacles, par une fin abrupte (un mauvais choix) ou par l’expiration du temps imparti, votre boss Bob vous fera un sermon assez amusant avant de vous renvoyer sur place pour retenter votre chance. Vous conserverez alors certains (rares) avantages et recommencerez l’aventure en tâchant de vous souvenir des indices et des échecs passés, optimisant ainsi votre nouveau run.

Trois essais et quatre bonnes heures nous ont été nécessaires pour terminer cette première mission, nous récompensant d’une évaluation plutôt positive de Bob et de bonus à valoir sur les prochaines missions à vivre dans d’autres univers et d’autres époques… à condition d’être prêt à lâcher 25€ à chaque nouvelle sortie. L’extensibilité de ce jeu est sans limite, et pas moins de 8 extensions sont déjà parues. Mais quand on aime (ou mieux : quand on y joue invités par des amis).

Même s’il faut avouer que ce premier scénario n’est pas foufou et compile quelques clichés, l’immersion fonctionne et, alors que je suis pourtant peu connaisseur des JdR plateau, je me suis assez surpris à roleplayer (il faut dire que je jouais l’inspirant rôle d’une érotomane spécialisée dans la persuasion). Le système de jeu se révélera sûrement trop limité pour les rôlistes chevronnés mais pour les autres, ce Code Quantum sur plateau pourra peut-être éveiller des vocations. Il n’y a pas vraiment d’originalité en dehors du decksploring mais un savant mélange de mécaniques dont l’accessibilité et la fluidité – bien aidées par un travail éditorial efficace – sauront préserver l’indispensable suspension d’incrédulité des joueurs.

Je crois savoir que les extensions sont à jouer plutôt dans l’ordre, qu’elles prolongent la méta-histoire de l’agence T.I.M.E. et surtout qu’elles amènent de nouvelles mécaniques de jeu, rendant le jeu plus ou moins coopératif, linéaire ou aléatoire…


(Jesus Shuttlesworth) #107

Pour mon anniversaire on m’a offert 3 nouveaux jeux :

KANAGAWA


Un magnifique jeu signé Bruno Cathala (7 wonders duel, MrJack, Abyss, Jamaica, Kingdomino…) avec un matériel exceptionnellement beau (le tapis en osier, les pots de peinture en bois, les cartes aux superbes dessins…). Le thème paraît assez abstrait au début (on doit dessiner une fresque de peinture) mais finalement c’est assez simple à comprendre. Les règles sont bien dosées entre simplicité et complexité je trouve. On a des choix à faire, de l’interactivité avec les autres joueurs et il y a une part de chance/hasard au tirage des cartes. Il est jouable de 2 à 4 ce qui est un critère de choix pour moi.

HONSHU

Un jeu de placement de tuiles, qui me fait un peu penser à Kingdomino mais un peu plus complexe dans son système de décompte des points et de plis. Là aussi il y a des choix à faire, pas toujours faciles. Et le hasard du tirage des cartes n’aide pas. Lui aussi jouable de 2 à 5, j’ai hâte de le tester à plus de 2 pour voir ce que ça donne !

ARBORETUM

Un petit jeu de cartes numérotées plus complexe qu’il n’y paraît. Il y a autant de pioches que de joueurs et à chaque tour il faut choisir quelles cartes récupérer parmi les pioches, quelle carte poser et quelle carte défausser, ce qui devient vite le casse tête :rofl: ce jeu est vraiment très calculatoire mais les parties s’enchaînent assez vite et on peut adopter différentes stratégies pour gagner. Encore une fois il est jouable à 2 mais aussi à 4, donc il peut facilement être sorti en soirée, surtout que ses règles sont simples et rapides à expliquer.


#108

Testé et approuvé, Blanc Manger Coco (le +18)!!

Mention spéciale à ma fille de 15 ans qui demande sur une carte : “C’est quoi Ko-It” (Coît ss le tréma). Plié en deux, je e suis roulé de rire sur le sol… Elle a assuré sur le reste!

Merci à vous pour ce jeu, en soirée entre (vrais) amis c’est génial!


#109

On m’a offert la recave de BMC ainsi qu’une autre extension “Pot de départ”, sur le monde du travail, que je n’ai pas encore testées. Visiblement y en a aussi une sur le foot, “Poteau rentrant”, je me demande ce que ça peut donner.

Il y aussi Limite Limite qui est tout à fait similaire à BMC, mais avec moins de cartes, et un peu plus branché cul dans mon souvenir.


J’ajoute aussi à la liste des jeux cités sur ce topic le très bon Splendor :

image

Un jeu de gestion de ressources dont on oublie le thème assez vite mais avec une mécanique de jeu très simple et accrocheuse (et de vrais beaux jetons comme au poker). C’est jouable de 2 à 4 et je dois avouer le préférer à King Domino, par exemple.


J’ai (enfin) aussi pu tester 7 Wonders Duel qui fonctionne du tonnerre en effet, les différentes façons de gagner sont suffisamment nombreuses pour varier les parties. Et il faut vraiment se concentrer sur le jeu adverse, ce qui était moins le cas sur le 7 Wonders de base joué à 4. Et cette pioche semi-ouverte est super cool. L’extension “Panthéon”, elle apporte quoi ?


J’ai également poursuivi T.I.M.E. Stories dont j’ai parlé plus haut. Après une première mission nous envoyant dans un asile français des années 20, mon équipe est partie dans un polar-thriller-horrifique se passant en 1992 dans une petite ville américaine… infestée de zombies. Malgré ce thème qui commence à être bien fatigant, de nouvelles mécaniques de jeu sont venues s’ajouter mais on a un peu planté l’histoire en ne piochant pas la bonne carte à un moment du jeu (mauvaise lecture…). Ca a un peu terni l’expérience mais on s’est rattrapé sur le troisième scénario, dans un univers Heroic Fantasy (original, encore…) avec là aussi de nouvelles façons de jouer. C’est une qualité et un défaut de ces 3 premières histoires : ce sont des game designers qui les ont créées, et il leur faut vraiment un scénariste parce que le récit est très convenu et plein de clichés. Je crois savoir que les Space Cowboys s’en sont rendu compte et que ça change à partir de la cinquième mission. Ca reste tout de même un jeu très immersif et rigolo (mais long : une dizaine d’heures).


Dans le même genre narratif, en plus expéditif (car compte à rebours d’une heure), Unlock reste le maître. J’ai pu faire les deux premières missions de la troisième boîte, Secret Adventures, et c’est de mieux en mieux. L’une nous expédie dans un train du far-west en ajoutant entre autres un peu de jeu d’enquête à la Sherlock Holmes Détective Conseil (mais en moins chiant), des rebondissements et des énigmes sonores (via l’application) ; l’autre nous renvoie défier le professeur Sausage dans un univers directement inspiré des point & click comme Day Of The Tentacle avec de l’humour et des énigmes absurdes.


Une autre revisite de ces point & click mais aussi des jeux textuels est sortie le mois dernier : Chateau Aventure

Je ne serai pas aussi dithyrambique que la critique de Gus and Co parce que je n’ai fait que les 2 premiers scénarii qui sont trop simplistes mais c’est un bel hommage à ces vieux jeux vidéo. Ca a l’avantage d’être joué sans matos, donc en bagnole par exemple, ou autour d’une table encombrée de bouffe et de bouteilles. Et si le maître du jeu est doté d’un bon sens de la répartie et de l’improvisation, ça peut être très drôle.


Enfin, j’attends de pied ferme la livraison de mon 7th Continent.


#110

Level up pour mon fils

Nous jouons à au loup !

Un jeu de mémoire sympa où les règles ont été assimilées en un clin d’œil. Si facile que mon fils explique les règles aux autres enfants, à la famille et aux amis. Les parties sont rapides et tout le monde se prend au jeu.

Chez le même éditeur il y a au feu les pompiers

Un jeu de bataille sympa pour deux joueurs.

Les deux jeux sont au format compact et mon fils les trimballe en permanence dans son petit sac.


(Smiley B.) #111

Oulah, je réponds avec 6 mois de retard, mais j’ai fait un petit flop moi avec ce jeu en fait. Je ne l’ai sorti qu’une fois pour l’instant.

C’est ma faute, je pensais que le thème en faisait un petit jeu familial, et que ma fille de 5 ans s’amuserait du côté “puzzle”, mais non. Ou plutôt, elle a aimé le côté puzzle, mais pas la frustration du tirage des dominos ni la contrainte abstraite du carré de 5x5. (“Oui, mais moi je veux le mettre là le champs!”)

Pas sûr que ma femme ait accroché beaucoup non plus. Heureusement qu’il me reste mon fils de 7 ans qui avale goûlument tout ce que je peux lui lancer!

Je pense quand même qu’on y reviendra.

Sinon, dans les jeux qui sont arrivés récemment chez moi et auxquels j’ai joué:

DIXIT

Plus trop besoin de présenter le jeu, je suppose, mais le succès a été immédiat avec toute la famille, grands-parents compris. Il y a eu souvent un petit blocage au début chez les grands parents, peu habitués aux jeux d’ambiance, mais heureusement, il suffit d’un tour pour tout le monde rentre dans le jeu.

Bon, il faut encore que Papy comprenne que ce n’est pas forcément un jeu où on joue la gagne à tout prix.

CLANK - Les aventuriers du deck building

Un gros coup de coeur à Noël, auquel on a joué en boucle avec mon plus jeune frêre et mon fils pendant la semaine.

C’est un mix de jeux de plateau (un donjon à explorer) et de mécanique de deck-building (chacun part avec les 10 mêmes cartes et en achète de nouvelles au fur et à mesure). L’objectif est de descendre dans le donjon, récupérer le plus de richesses, et ressortir avant que le dragon ne crame tout le monde.

On va donc jongler entre 3+1 ressources: les déplacement, l’argent, les points de combat, auxquel s’ajoute le bruit qu’on génère, symbolisé par des petits cubes de “clank” qu’on met dans un sac. Lorsque le dragon attaque, on pioche au hasard dans le sac quelques uns de ces cubes pour savoir qui se fait cramer le derrière et perd de la vie.

C’est un mélange de plusieurs mécaniques qui ne devraient pas forcément marcher ensemble, il y a de la stratégie et une part de hasard, et on se marre bien. Prévu pour 12 ans et plus, mais mon petit n’a eu aucun souci à comprendre à partir du moment où je lui ai expliqué, et il adore. Il a d’ailleurs gagné la plupart des parties…

MICE AND MYSTICS

D’un côté, la rupture de stock de la VF avec des prix qui grimpent (et une réédition peut-être pas pour tout de suite); de l’autre, quelqu’un qui le vendait d’occase en ayant oublié de spéculer. J’ai donc cédé!

Je ne regrette pas, car mon fils est devenu totalement fasciné par le jeu, et on y a passé de longues soirées! Il faut dire que le thème est extrêmement fort et marche très bien sur lui;

De mon côté, j’aurais quelques reproches, comme les règles un peu fouilli, ou le manque de narration à des moments clefs, mais je ne bouderai pas mon plaisir non plus. Le principal problème est que les parties sont très longues, et c’est dur à placer chez moi.


Pour la suite, je me suis commandé quelques trucs pour essayer de résoudre mes deux problématiques:

  • Des jeux qui peuvent marcher avec ma fille de 5 ans, sans ennuyer le plus grand (ni moi)
  • Des jeux thématiques pour le plus grand, mais qui puissent se jouer rapidement (30-45min max)

Bref, pas The 7th Continent, pour lequel on attend le retour de @Game_ovaire, ni Gloomhaven ou Mage Knight (mais tu joues avec qui à ça @Goku82?)


#112

Eh bien The 7th Continent m’a fait sombrer dans un gouffre… J’y ai joué 40 heures la semaine qui a suivi la réception du jeu.

Essentiellement en solo (parce que ma compagne n’est pas aussi goulue que ton fils @SmileyB) , j’ai pu terminer la première malédiction après une trentaine d’heures et trois parties (et donc deux morts). Trois parties qui ne se sont pas du tout ressemblé, j’ai pris des chemins et des personnages différents et largement exploré le continent. Le jeu est plein de surprises, les mécaniques fonctionnent du tonnerre (malgré quelques difficultés à les assimiler dans les premières heures, et l’obligation d’aller gratter des précisions sur le forum internet du jeu), l’immersion est totale (particulièrement avec la bande originale du jeu en fond).

Et aussi une dizaine d’heures à trois joueurs sur une autre malédiction, c’est un peu moins immersif mais quand même beaucoup plus marrant avec des discussions parfois absurdes et des aventuriers qui, mus par la curiosité, partent chacun dans des directions différentes comme les premières victimes dans les films d’horreur.

Bon, après une semaine j’ai fait un break avec ce jeu parce qu’il agitait beaucoup trop mon sommeil : tout ce que j’entreprenais dans mes rêves devait passer par le dévoilement de cartes “exploration”, par le calcul d’un coût en cartes “action” et par la réussite de défis… C’était devenu beaucoup trop obsédant. Et je pense qu’au bout d’un moment, l’effet de surprise s’estompe, on commence à connaître la géographie du continent et les secrets qu’il recèle. Les nouvelles extensions arriveront au mois d’octobre, peut-être qu’elles renouvelleront un peu le terrain.


(Smiley B.) #113

Imagine l’horreur quand mon fils me faisait jouer 40h par semaines à Croque-Carotte…


#114

“Je vais te les faire bouffer les carottes moi, je vais te les faire bouffer moi les carottes moi…”


(mqxou) #115

Adpetes de Splendor, on vient d’acquérir Abyss. Une partie tirée en longueur hier seulement, mais je suis déjà conquis !
Je le conseille fortement à tous les fans de jeu de développement, strategie,…

En plus les illustrations sont pas degueulasses.
On verra comment il vieilli, mais je mets une pièce qu’il deviendra l’un de mes coups de coeur.

Ils ont sorties 5 éditions. Ce ne sont que 5 boîtes différentes mais ca ajoute un petit cachet


#116

Bonjour à tous.
Vous me conseillez quoi comme jeu de société familial pour noël ? Jean a 10 ans, on aime tous les deux les RPG, je me disais qu’un bon petit jeu de stratégie RPG ce serait pas mal …


(Gamertag : Kitof82) #117

Euuuh joker.

C’est quand même varié les jeux de société. Tu cherches quoi ? Du coopératif ? Du compétitif ? Des interactions entre les joueurs ou pas du tout ?

Des parties rapides genre 30 minutes ou plus long ça peut le faire aussi ?

Et pour le thème ça a une importance ou pas ?


#118

Coopératif c’est pas mal à mon avis.
Interactions oui bien entendu.
Plus long que 30 min ça peut le faire bien entendu.
Le thème, aucune importance.


(mqxou) #119

2eme et 3eme partie d’Abyss hier avec les potes. Je confirme donc mes premières impressions, il va nous bouffer des heures cet hiver celui la.

On a hésité à décortiquer les règles de Mysterium mais on a pas eu les couilles. Faudra faire ça poser, en début de soirée, l’esprit frais à mon avis.
Y en a qui y joue ici ?


(Gamertag : Kitof82) #120

En coopératif tu peux choper Pandémie : https://www.philibertnet.com/fr/filosofia/23050-pandemie-8435407620155.html

Sinon tu peux voir pour du Magic Maze https://www.philibertnet.com/fr/sit-down/48287-magic-maze-3683080182971.html

En petits jeux rapides mais pas coop tu as du :

Kingdomino : https://www.philibertnet.com/fr/blue-orange/44925-kingdomino-3770000904406.html

King of Tokyo : https://www.philibertnet.com/fr/iello/43123-king-of-tokyo-vf-version-2-3760175513152.html

Smash up : https://www.philibertnet.com/fr/iello/22224-smash-up-vf-3760175510830.html

en deck-building pour débuter tu as Hero realms : https://www.philibertnet.com/fr/iello/62769-hero-realms-jeu-de-deckbuilding-3760175514845.html

Sinon parmi mes coups de cœur :

Evolution : https://www.philibertnet.com/fr/funforge/45765-evolution-vf-3770001556482.html

Codenames : https://www.philibertnet.com/fr/iello/41406-codenames-vf-3760175512858.html

Et surtout Mage knight : https://www.philibertnet.com/fr/intrafin/28816-mage-knight-vf-9791091972048.html

Quoi qu’il en soit n’hésite surtout pas à te renseigner sur des forums comme tric trac ou boardgamegeek (anglais celui là) il y a souvent des listes “recommandées”.


#121

Merci Goku, je vais regarder tout ça !