FIFA 18 : Votre carrière, votre histoire !


#121

Eh bah on va bien se faire chier ! Hahaha

Ce niveau affligeant…


#122

Conférence de presse : présentation de Joan Ximenès

Andrès Tapas : "Bonjour Joan"

Joan Ximenès : “Bonjour M.Tapas, même si je préfère le cassoulet”

A.T : "Ahah on me l’avait jamais faites celle là, plus sérieusement pourquoi avoir choisi le petit club de Reus ?"

Joan Ximenès : “C’est assez simple, je viens d’obtenir mes diplômes je voulais un projet à taille humaine où on me laisserai le temps de m’installer. Reus est certes un petit club mais il a un vrai potentiel et puis je voulais entraîner en catalogne. Vous savez j’ai parcouru le monde grâce à la Ligue Master, je voulais revenir chez moi et faire partager mon expérience. Reus est le club parfait pour cela”

A.T : "Les premières moqueries n’ont pas tardé à fusé notamment sur votre première déclaration"

Joan Ximenès : “Ah oui j’ai vu ça sur les réseaux sociaux. J’étais tellement content de cette nomination que je ne savais plus quoi dire et comme j’étais en train de manger du chorizo. Après il ne faut pas s’arrêter sur les gens qui ne cherchent que la polémique sur le net, c’est souvent des personnes qui n’en valent pas la peine … et qui en plus ne connaissent pas les qualités gustatives d’un bon chorizo !”

A.T : "Avec les moyens limités du club, c’est quoi vos objectifs ?"

Joan Ximenès : “Dans un premier temps je vais faire une revu d’effectif, il y a 2-3 joueurs avec un bon potentiel. On n’a pas une pesetas sur le compte à banco comme on dit alors je ne ferai pas de folie. On va surtout flairer les bons coups comme des joueurs que les grands clubs espagnols ne veulent plus mais qui ont un vrai talent. Ensuite, on va essayer de mettre en place un bon système de détection avec Ordaz pour l’Espagne, Castolo pour le Brésil et Miranda pour le Portugal. C’est des amis, j’ai une entière confiance dans leur capacité à me dénicher quelques perles. Sur la première saison, le président Ramos Ramos De La Paëlla m’a donné juste comme objectif de me maintenir. Pour les années qui suivent nous verrons.”

A.T : "Merci Joan, on se retrouve après les premiers matchs de pré saison"

Joan Ximenès : “Merci à vous”


#123


#124


(teusch) #125

Ça se lâche. :joy:


(Gamertag : Kitof82) #126

Fin de parcours pour le Racing

Peu après notre interview Kasuya Hongô a échoué à atteindre la finale du bouclier européen avec le Racing.

Le club alsacien s’est en effet incliné aux tirs au but face aux russes du FK Oufa

Voici le résumé en statistiques et en vidéo de ce match.

S’il s’est montré bien évidemment déçu par ce résultat Hongô n’était toutefois pas abattu et a continuer à œuvrer en coulisse pour renforcer son équipe.

Des arrivées et des départs

Afin de pallier la fin du prêt de Dimitri Foulquier l’entraîneur a fait venir l’arrière droit du FC Tokyo : Takahiro Yanagi.

“Il m’avait impressionné lors d’un match amical que j’avais pu observé. Il est jeune et encore un peu inexpérimenté mais je sens qu’il a du potentiel”. a déclaré l’entraîneur.

Le Racing s’est également offert les services de Markus Schubert le jeune gardien du Dynamo Dresde qui servira de doublure à Bingourou Kamara.

Le club a également réussi à convaincre Christopher Nkunku qui arrivait en fin de contrat avec le Paris-Saint-Germain de venir les rejoindre.

Face à ces multiples arrivées le club devait obligatoirement se séparer de plusieurs joueurs. Comme évoqué précédemment Vincent Nogueira a rejoint Guingamp et Dimitri Liénard a lui rejoint Rennes.

Landry Bonnefoi voyant son avenir s’assombrir devant le recrutement de Schubert a quant à lui entamé les négociations avec quelques clubs afin de trouver un nouveau point de chute.


(Gamertag : Kitof82) #127

Bon retour dans l’élite

Dix ans. Cela faisait quasiment dix ans que le Racing avait quitté la ligue 1 quand ils ont foulé la pelouse de l’Olympique Lyonnais en ce soir du 05 août 2017.

Et que dire à part que les retrouvailles avec le très haut niveau furent délicates.

Si le Racing ne s’incline que de très peu il faudra montrer un tout autre visage pour envisager accrocher le maintien.

Afin de fêter l’événement que constituait le retour du Racing dans l’élite nous avons obtenu les droits pour retransmettre la rencontre dans son intégralité.

Interrogé en fin de match le nouvel homme fort du Racing déclarait :

“Je ne suis pas inquiet. Certes nous avons été dominés mais il ne faut pas oublier qu’il s’agissait de Lyon en face. Je vous rappelle qu’ils sont européens depuis des années alors qu’il y a deux ans nous étions en troisième division. L’écart de niveau me semble logique. Attendons encore quelques matchs avant de dresser un constat inutilement alarmiste de la situation.”

Le Racing rebondit

Une semaine après avoir concédé la défaite face à Lyon les alsaciens ont mis les bouchées doubles à l’entrainement et cela s’est senti sur le terrain.

Pour l’entraîneur il était hors de question de ne pas ramener au moins un point pour leur premier match de ligue 1 à domicile depuis leur descente en 2008.

Plus appliqués dans les duels, coupant plus intelligemment les transmissions adverses et se montrant plus volontaires en attaque les hommes d’Hongô ont parfaitement répondu à ses attentes et comblé la Meinau qui pouvait exulter au coup de sifflet final.

Acclamé par les supporters Hongô a félicité son équipe qui avait fait selon lui preuve de caractère et montré qu’il faudrait compter sur eux pour créer quelques surprises cette année.


#128

#Tout d’abord bonjour Vincent, merci de nous accorder cette interview.
-Bonjour!
#Racontez-nous, comment avez vous atterrit ches les Urawa Red Diamond?
-Et bien les Reds cherchaient un coach et malgré ma maigre expérience du haut niveau leur choix s’est porté sur moi. Je n’ai pas hésité.
#Vous avez effectué une belle préparation malgré une élimination en demi final de l’Asia Elite Cup, quels enseignements tirez vous?
-J’ai un groupe super, et même si on a pas remporté ce tournoi, on a montré de belles choses. Les gars ont travaillé dur pour appliquer mes consignes. Ils ont vite assimilé. Malgré la frustration on a beaucoup appris.
#La J-League a commencé dur pour vous avec ce déplacement à Yokohama. Ce match nul (2-2), est-il un bon résultat?
-À première vue oui, on se déplaçait dans un stade avec une ambiance magnifique et contre une équipe réputée qui est en quête de titre après sa triste saison passée (10 ème lors de la saison 2016). Mais quand on voit le match on peut nourrir quelques regrets. On partait là bas pour gagner et on a échoué, donc pour nous ce n’est pas un bon résultat. On a dominé, pressé et ouvert le score. Ils nous on rejoint et malgré ça on a trouvé les ressources pour marquer ce 2 ème but dans la dernière demie heure. Malheureusement on a craqué un peu avant la fin. On va travailler là dessus pour améliorer notre façon de défendre. On doit rester concentré tout le long du match… ça nous a coûté cher. Mais les Marinos avaient l’air contents eux…
#Vous avez très peu remanié votre groupe par rapport à celui de la saison dernière, mais vous avez installé votre 4-3-3, c’est plutôt risqué pour l’équilibre de l’équipe non?
-Pour moi ce schéma était une évidence, j’ai les joueurs pour ça et ils s’y sont vite adapté. Ça nous permet d’avoir la possession du ballon. De plus, cela nous offre une multitude de possibilités d’attaque. On peut passer par l’axe, avec la qualité de dribble et de passe de Kashiwagi. Il est bien aidé par notre capitaine Abe qui a une bonne qualité de frappe et qui a un coffre énorme. Sur les ailes j’ai installé Takagi et Silva qui peuvent créer le danger grâce à leur vitesse. On travaille tous les jours sur les différentes manières de percer les bloques et sur l’efficacité. C’est dur mais avec une telle envie ils peuvent m’amener à ce que j’ai en tête.
#Et vos objectifs pour la saison?
-finir le plus haut possible en championnat et allez le plus loin possible en coupe (il éclate de rire)
#Pour finir, un mot en japonais?
-(il réfléchit l’air gêné) Gambare Urawa!
#Merci et bonne chance pour la suite
-Merci

#Kashiwagi joueur du mois de mars. 8.70 de moyenne à la 4 ème journée


#129

Première défaite pour Ximenès et son équipe

Première match et déjà une défaite pour Reus lors de l’ouverture de la coupe euro internationale. Alors qu’il évolué en 4-5-1 le club catalan n’a pas vu le jour pendant 80 minutes martyrisé par un Nottingham Forest très incisif. Les anglais auraient pu remporté le match avec beaucoup plus d’écart si le gardien Badiu n’était pas dans un bon jour.

Le seul point positif a noté pour le nouvel entraîneur c’est la réaction en toute fin de match de ses protégés qui avec un peu plus de réussite aurait pu arraché un match nul miraculeux.

Lors de la conférence de presse d’après match Ximenès est apparu malgré tout confiant :
“Oui nous avons été défaillant 90% du match. Mais j’ai envie de retenir ce bon dernier quart d’heure avec quelques bonnes combinaisons. De toute façon nous sommes encore en phase de découverte et il va falloir du temps pour trouver notre rythme.”

Résumé du match :


(Gamertag : Kitof82) #130

Stagnation et mouvements

Arrivés en ce premier septembre nous pouvons faire un premier point sur le premier mercato de Kazuya Hongô à la tête du Racing Club de Strasbourg et sur les dernières rencontres disputées par les alsaciens.

Si au niveau des résultats le club stagne avec deux résultats nuls successivement contre Montpellier et Guingamp (voir résumés ci-dessous) au niveau des transferts les choses se sont agitées en cette fin de mercato.

Nous avions évoqué précédemment le départ de Landry Bonnefoi. C’est le club de Terni qui a accueilli le portier alsacien de 33 ans qui n’entrait pas dans les plans de Hongô.

Deux autres cadres ont été transférés à savoir Anthony Gonçalves qui a fait le bonheur de Lille pour 1300000 € t Jérémy Blayac qui a été transféré à PEC Zwolle pour 540000 €.

Niveau arrivée le Racing a signé en prêt le jeune Mickael Cuisance de Monschengladbach afin de pallier la blessure de Christopher Nkunku qui est victime d’une luxation de l’épaule et sera absent huit semaines.

Les alsaciens ont également enregistré l’arrivée de Yuya Nakasaka transféré du Vissel Kobe pour 1400000 € afin de servir de doublure.

Le gardien Andrea Gambetta va récupérer du temps de jeu en état prêté pour un an au Paris FC.

Dans les dernière heures du mercato Auxerre a finalisé le transfert d’Ernest Seka qui quitte le Racing pour 700000 €.

Et enfin nous venons d’apprendre que Jérémy Grimm rejoindra le FC Nantes lors de la prochaine période de transfert pour un montant de 1600000 €.

C’est donc quasiment 6 millions d’euros de plus-value qu’a réalisé le Racing Club de Strasbourg sur ce mercato.

Est-ce que la stratégie d’Hongô de se séparer des cadres ayant permis au Racing de retrouver l’élite sera payante ? Nul ne le sait pour l’instant mais une chose est sûre s’il devait échouer les supporters l’encaisseraient très mal.

Résumés et stastistiques des 3e et 4e journées de L1 Conforama.

Troisième journée.

Quatrième journée


(Gamertag : Kitof82) #131

Septembre pas tendre

Coup de froid en Alsace avec un mois de septembre à oublier au plus vite pour le Racing qui repart avec un bilan bien maigre : une victoire en quatre matchs et 3 points pris sur 12 possibles.

C’est d’abord l’autre promu amiénois qui jouera un mauvais tour au Racing. Alors que l’entraineur s’attendait à un match fermé avec peu d’occasions les joueurs d’Amiens ont proposé un défi physique auquel les alsaciens n’ont pas su répondre.

On pouvait néanmoins sentir une pointe de frustration chez Hongô qui a déclaré après le match : “Quand on peut s’affranchir des règles arbitrales c’est forcément plus simple de l’emporter. Je ne dis pas qu’on aurait gagné le match autrement mais l’arbitre a quand même fait de la bonne grosse merde.”

Ce sont ensuite les champions de France en titre qui se sont imposés sans trembler. Les hommes d’Hongô ont beau n’avoir perdu qu’un à zéro c’était un monde d’écart entre les deux formations.

“On s’est fait massacrer. On perdait 6-0 c’était totalement mérité” a déclaré Hongô en interview d’après match.

Suite aux déclarations d’après match à Amiens le Racing a été condamné à jouer à huis-clos contre Nantes.

Quand on lui a demandé son avis sur le match après cette troisième défaite en trois rencontres l’entraîneur s’est fendu d’un laconique.

“Je ne commenterais pas l’arbitrage de ce soir, je ne veux pas de procès avec les associations d’aveugles.”

Petite embellie en cette fin de mois avec la victoire contre Dijon. Hongô était satisfait de ses joueurs mais il fallait maintenant confirmer contre Marseille.

Le Racing rebondit

Après l’avoir emporté contre Dijon le Racing accueillait l’Olympique de Marseille, grande figure du football français.

Si les hommes de Kazuya Hongô n’ont pas démérité ils n’ont toutefois pas réussi à surmonter les buts encaissés sur des erreurs défensives et s’inclinent lourdement.

Seul motif de satisfaction du match le but marqué par le jeune Cuisance qui espère que ce n’est que le premier d’une longue série.

Après avoir affronté Marseille c’est Toulouse qui se rendait à la Meinau afin de disputer les seizièmes de finale de la coupe de la ligue.

Hongô a tenté une approche différente en modifiant sa formation et le Racing a rendu une bonne copie pour parvenir à se qualifier pour les huitièmes de finale.

Le Racing enchaîne pour la première fois de la saison

C’est un Kazuya Hongô heureux qui s’est présenté devant les journalistes après le match comptant pour la 11e journée de ligue 1 face à Angers.

“Nous avons dominé le match et enfin réussi à enchaîner une deuxième victoire. Je suis vraiment heureux.”

Interrogé sur le faible rendement de son attaque il a répondu : “Nous n’avons quand même pas eu de chance sur ce match. Nous touchons les montants à 3 ou 4 reprises mais il est vrai que nous devons apprendre à convertir nos occasions car c’est ce qui peut nous permettre de nous maintenir en L1. Nous allons travailler ça avant d’aller affronter Nice pour ce match décalé de la 10e journée.”


(teusch) #132

Un match à huis-clos pour une déclaration. Ça va, c’est pas exagéré comme sanction. :joy:


#133

Demi finale d’euro cup. J’aime bien mon deuxième but.


(mijean) #134

je démarre une carrière avec le Paris FC fuma légende avec les sliders de Carlo. N’ayant pas beaucoup de temps ni les compétences je ne ferais pas de long résumés mais juste des points flash.
pour commencer, un but qui n’a rien à envier à celui de Dijon hier face au PSG :_kif:


#135

Dommage on le voit pas rentrer.


(mijean) #136

ouais la loose mais bon je t’assures qu’il est bien rentré :joy:


#137

Je te crois lol, belle frappe. C’étais qui en face ? Zurich ?


(mijean) #138

oui en tournoi européen de pré-saison.


(Alexis12) #139

Hey, je trouve ce site super. Comme j’ ai pas envie de faire une video de carriere de Gardien de but sur youtube, je me lance ici.
Préface
J’ ai toujours voulu etre gardien de but . Ca c’ etait un de mes reves sportif. Ma carriere s’ est arreté a l’ age de 10 ans lorsque mon entraineur m’ a dit si tu vires tes lunettes, tu pourras jouer. Une courte carriere.
Lorsque FIFA 15 est apparu, j’ ai eu enfin la possibilité de me mettre dans “Ma” peau de gardien. mais la version 15 etait encore balbutiante, Idee tres bonne, réalisme pas terrible. la version 16 fut ameliorée mais le systeme de point et de progression était trop injuste.
le 17 permettait une bonne simulation de jeux mais je trouvais le déplacement du gardien pas terrible. et toujours ce systeme de point… Enfin la version 18, et c’ est pour moi, la meilleure. J’ ai tout de suite adheré et je réalise des trucs encore jamais realisé.
je suis deja a ma 2eme Saison et je voudrais vous la faire partager. je me suis inventé une histoire et je compte bien vous lqa conter. J’ espere qu’ elle vous plaira. Sinon je la range de coté.
Au fait , j’ ai 50 ans et je veux devenir le meilleur gardien du monde. A mon age, tout est possible

a demain pour le chapitre I
vortre Joris12


#140

C’est toujours interéssant à lire, hésite pas. En plus carrière de gardien ça m’a toujours intrigué mais je n’ai jamais fait.