Faut-il encore lire les tests de jeux de sport ?


Tous les ans c’est la même rengaine. La sortie du nouveau FIFA/PES/NBA 2k/insère ici le jeu de sport de ton choix est irrémédiablement accompagnée de son flot de tests de gameplay. Forcément, lassé par la mouture précédente que tu es depuis quelques mois, tu ne peux t’empêcher d’être complètement hypé par ce que tu y lis.…


Lire l’article en entier

1 J'aime

Sujet très intéressant.

Effectivement, les attentes étant différentes d’une personne à une autre, il sera toujours très compliqué de pouvoir se sentir concerné par l’avis d’un tiers.

Bien vu Lucho :wink:

Je pense qu’on peut élargir le débat au jeu video en général

Les avis des testeurs sont, selon moi, de moins en moins utile.

Moins en tout cas que les avis des joueurs qui accompagnent maintenant ces tests.

Un test reste utile pour l’aspect technique je pense.
Il peut aussi aussi être utile pour situer un jeu par rapport à sa concurrence, il doit permettre de donner des points de repère au lecteur pour savoir quels genres de sensations il procure. Et ainsi faire tout pour que le joueur puisse imaginer son expérience avant même qu’il pose les mains dessus.

Et donc nous permettre avant de jouer, de savoir si nous pourrions être intéressés…avant l’acte d’achat.

Je parlais la d’un cadre de jeux hors sport :wink:

Pour les jeux de sport, il y a une autre composante, à mon sens la plus compliquée.

L’aspect technique a son intêret pour ceux qui veulent acheter le plus beau des 2 ou des 3 mais celui qui achète un jeu de sport est déjà intéressé par le sport en lui même, il n’a donc pas besoin d’un test pour savoir s’il peut faire partie des cibles puisque son simple intêret répond déja à la question.

Mais si on reste sur la pensée de Lucho, à savoir “nous attendons tous quelque chose du différent d’un seul et même sport” alors la question se pose la.

Dans quel état d’esprit le testeur a écrit ? Quelles étaient ses propres attentes , Quel football aime t’il ?

Ces questions sont d’autant plus vraies pour les jeux de sport alors que dans le cadre d’un FPS, TPS, jeu d’action,…On se basera uniquement sur une comparaison du jeu par rapport à sa concurrence et la note qui en découlera sera la pour le positionner face à celle ci. (Au travers de points clés liés au gameplay, à l’IA,…)

C’est vraiment cela qui est compliqué.

Prenons FIFA et PES…Peut on dire que l’un est meilleur que l’autre ? Qu’est ce qui nous permet de le dire ?

A mes yeux, rien…On préfère l’un ou l’autre mais dans le fond, on ne peut pas juger que l’un est meilleur que l’autre.

Donc, faut il lire les tests de jeux de sport ?

A mon sens oui, parce que l’on est toujours tenté de le faire…Dans le fond, lire une série d’articles de nos jeux préférés reste quelque chose d’agréable.

Faut il les prendre en compte dans notre choix ? Non…Trop de facteurs divergents entrent en ligne de compte pour que je puisse me sentir concerné.

Je suis forcement d’accord sur l’aspect sport puisque je reste convaincu que, de nos jours, le test en jeu video est quelque chose de désuet, dans sa forme actuelle en tout cas.

Désuet quand il s’agit d’un testeur d’un site généraliste qui va enchainer les jeux, previews et tests et qui aura qu’un avis très général et basique je trouve.

Avis que l’on peut se faire de nous-même maintenant avec la démocratisation du streaming.

Là où avant on avait les seuls magazines/sites pour savoir à peu près ce que valait un jeu (qui n’avait pas de démo), on a maintenant une multitude d’outils qui nous permettent de nous faire notre propre avis, en plus de la généralisation de l’avis des joueurs eux-même.

C’est vrai qu’on n’a pas abordé l’utilité d’un test face à la multitude de vidéos à laquelle nous sommes exposés, c’est aussi intéressant.

Ca pourrait faire l’objet d’un autre article mais je suis beaucoup moins calé sur les jeux vidéo dans leur globalité et je ne lis quasiment pas de tests de jeux, c’est le bouche à oreille des potes qui me fait prendre un jeu ou non.

En sus, Carlo a très bien résumé mon point de vue dans son deuxième commentaire ^^

Tu seras tout autant dépendant du “style” des joueurs qui streament que tu l’es par rapport au football qu’aime le testeur de gameblog ou autre site similaire (gamekult, jeuxvideo.com,…).

Je ne sais pas si je suis très clair mais pour faire simple : tu me colles un stream de deux lambdas qui jouent en futo en alignant les passes improbables et les cachous de 35 mètres en lucarnes les doigts dans le nez ça me donnera clairement moins envie que de regarder un match des wapiens en club à base de dédoublements de passes, d’appels et de buts moisis au ras du sol. :smile:

Je pense qu’à ce niveau le meilleur moyen sera encore et toujours de tester le jeu en espérant qu’il ne soit pas modifié par la suite.

Pas con, je dirais même que t’es plutôt bon pour un mec qui n’a pas le temps :grin:

Combien de fois a-ton lu sur Wap des avis tranchés après avoir assisté à une nouvelle parodie de football sur le nouvel opus de fifa/pes qui sortait ?

On avait droit à tout : c’est la vidéo qui est encodée trop rapidement, ils jouent en futo, l’ordi est en mode amateur et j’en passe.

Je pense qu’il y a tellement des variations possibles dans les réglages/le gameplay que je vois mal comment on pourrait se faire un avis sur la base de vidéos/tests faits par des personnes avec d’autres attentes ou un autre style de jeu que soi.

C’est d’ailleurs le point soulevé par Lucho que je félicite au passage pour son article très intéressant et fort bien écrit. :clap:

4 J'aimes

Débat intéressant et très vaste.
Un FIFA a la carte , ou presque comme solution…

Notre jeu de foot annuel, un produit " culturel " avec un impact non négligeable au quotidien. Il influence toutes les classes sociales. Bref , tout le monde connaît FIFA , ou comme dirait une copine : " les mecs jouent a la FIFA ". :joy:

Pour revenir sur le bien fondé des tests de la presse , et plus précisément sur les avis des joueurs qui influencent grandement sur la version definitive ( british maj ).

Qu’elles sont les raisons qui poussent les développeurs à revoir leurs copies ?

  • L’aspect économique - offre & demande : le client roi , on s’adapte au joueur , et non l’inverse. La base acheteur de FIFA étant anglo-saxonnes, il convient de repondre à leurs besoins. ( accessibilité & fun immédiat X mode de jeu qui cristallise cette demande , Ultimate Team = FIFA en tête des charts.

Pourquoi FIFA propose pas deux versions , une arcade et une simulation ?

  • Pour la première raison , cela causerait du tort aux amateurs de Ultimate Team , full auto , nains aux cheveux colorés …

Deux versions , reviendrais a dire que EA sports considère les Britishs comme des assistés, qui veulent un jeu accessible en valorisant l’ego a travers des actions spectaculaires très facile à réaliser techniquement. Admettont que EA decide de nommer les configurations manettes et pourquoi pas une vue camera en fonction du niveau de difficulté :

. Amateur ( full auto - vue hauteur éloigné max par defaut ).
. Semi - pro ( semi auto - vue hauteur éloigné interdite ).
. Pro ( semi - manuel - vue hauteur éloigné interdite ).
. Champion ( full manuel - vue hauteur éloigné interdite).
. Legende ( full manuel - vue dynamique + radar off ).

On commencerait amateur avec un jeu direct ( ping - pong ) très prononcé grâce a une lisibilité du jeu très étendue.
Pour finir avec le mode legende ou chaque passe , chaque action demande une concentration soutenue sous peine de perdre le cuir , mais une réelle satisfaction a chaque but.

C’est tout simplement inenvisageable pour la franchise Canadienne de concevoir une telle chose. Un pied de nez pour leurs fans qui se sentent tout - puissants , et surtout une perte conséquente via UT qui va au delà de la rentabilité … C’est pas les gamers " manuels players / fuma " qui risque de balancer des € | £ | $ dans un mode de jeu bien qu’intéressant, manque cruellement de cohérence / profondeur pour être legitime vu la maturité et le degré de connaissance sur le foot de la communauté. ( il suffit d’avoir des joueurs de même nationalité pour avoir un gros collectif , ou encore , pouvant s’adapter a un système de jeu , no way , no way :joy:).

Au final FIFA , essaye de toucher tout le monde en proposant un contenu riche et varié mais ne parvient a émoustiller les plus mordus de football .
FIFA est une série développée pour repondre a la majorité. On peut juste esperer que celle-ci évolue vers une vision du football qui tend un tant soit peu vers la crédibilité de ce sport.

Le millésime 2016 , en depit de ses efforts en proposant une version " originale " interessante a défaut d’être transcendante , est une preuve suffisante que leurs visions du football est étroite et dogmatique , mais surtout , une démonstration de force sur leurs pouvoirs d’influence.

Une différence trés nette entre ce qu’ils veulent voir / lire ( construction indispensable , nouvelle physique de cuir , inertie , réalisme , blablabla … ) , et ce a quoi ils veulent jouer ( buts spectaculaire a tous les matchs / actions , joueurs sous stéroïde alias le sempiternel : " mes joueurs sont trops mous / lent " , attaque / defense ou le milieu est inutile , jeu de passe onetouch … ).

Donc non , il ne faut pas lire les tests de la presse.
Du moins , tant qu’ils ne se decideront pas a revoir leur système de notation , post - maj.

Pour conclure , a mes yeux , EA sports n’est pas le principal responsable , mais c’est bel et bien , nous les joueurs / consommateurs qui sommes décisionnaires vers l’issue finale de notre produit.

1 J'aime

Merci pour ton com, c’était intéressant à lire. Par contre, je ne comprends pas pourquoi tu veux obliger une certaine vue en fonction de la difficulté. Enfin si, je comprends l’idée, mais je trouve le FUMA déjà suffisamment peu permissif pour en plus nous empêcher d’avoir une vision globale du terrain. La caméra dynamique obligatoire apporterait en difficulté ce qu’elle contraindrait en terme de style de jeu. On peut évidemment se servir du radar, mais ça n’est clairement pas suffisant pour moi, j’ai besoin de la caméra éloignée (aussi parce que ma vue ne me permet pas de supporter un zoom et une vitesse aussi prononcée).

Au final, ma réponse ne fait que confirmer ton propos : il faudrait une version custom de FIFA pour chacun.

Effectivement , la cam ’ pourrait être contraignante pour certains et avantageuse pour d’autres. Un paramètre trop aléatoire pour qu’il soit imposé.

En ce qui me concerne , je joue en camera dynamique avec zoom , elle permet d’apprécier pleinement le travail des devellopeurs , et offre un niveau d’immersion élevée. Concrètement , on ne joue pas de la même manière avec une vue rapprochée qui t’offre moins d’opportunité de jeu , où la solution la plus sure sera privilégié , alors qu’au contraire une vue eloignée t’offre une multitude d’options pour déployer ses phases de jeu , et on pourrait dire t’encourager a la prise de risque car une visibilité accrue sur les appels de balle.

Pour être honnête , je trouve la vue eloignée trop permissive , et manquant cruellement de sensations.
Deux visions differentes , l’une plus proche du joueur de football en condition match ( la camera pro est un bel exemple ) , et l’autre plus axé sur l’aspect coach , le contrôle total sur les événements se déroulant dans le carré vert.

Moi je verrai bien un triple XP en ligne pour les joueurs fuma.

1 J'aime

Je suis peut-être une exception, mais je suis venu aux jeux de foot à une époque où j’étais par ailleurs franchement “anti-footeux”.

J’ai d’abord joué à Kick-off (un peu), Nintendo World Cup (beaucoup) puis ISS Deluxe (passionément) quasiment sans avoir jamais regardé un match de vrai foot à la télé. Sans même être un abonné des ballon Corner avec les copains dans les terrains vagues.

Du coup, tout ce que je connais du foot, de ses règles, de ses aspects tactiques, je l’ai d’abord appris manette en main. Ce n’est qu’au summum de mon addiction à PES que j’ai commencé à suivre de façon plus régulière le championnat anglais et l’actu du foot. Avec mon désintérêt pour les jeux de foot ces dernières années, j’ai d’ailleurs arrêter de suivre d’aussi près le sport réel.

Du coup, je trouve ta question très pertinente @LuchoGonze, mais l’argument qui consiste à dire que l’on achète un jeu de sport parce qu’on est déjà intéressé par le sport lui-même et que c’est notre vision du sport qui défini nos attentes me laisse un peu de marbre.

C’est sûr que je suis incapable de juger de la qualité de la reproduction d’un joueur, d’un stade ou d’un crampon: un éditeur sortirai un jeu de foot ultra réussi, avec uniquement des joueurs imaginaires, ce serait la même pour moi. Et pourtant, je suis beaucoup plus exigeant sur la profondeur du gameplay et sur la qualité des options stratégiques que beaucoup de mes amis docteurs ès arts du ballon rond.

Je rejoins donc plutôt @kobe. Je ne suis pas sûr que la question des tests se pose de façon très différente pour les jeux de sport que pour les autres type de jeu, tels les FPS, VS Fighting, Moba, Schmups ou RPGs, où les attentes des joueurs peuvent êtres très différents selon leurs goûts, leur expérience du genre ou leur maîtrise.

La différence majeure que je vois en revanche, c’est qu’en raison de la complexité du sujet et des questions de licence, il y a rarement plus de deux séries pour défendre un sport donné (exception faite des sports mécaniques), et qu’elles s’efforcent souvent de faire la même chose, là où les autres genres ont une offre plus large pour répondre aux différents goûts. Difficile dans ces conditions de donner des repères clairs entre testeur et lecteur.

L’autre point, c’est qu’à partir d’un certain degré d’expertise dans un type de jeu donné, ou dans une série, les tests “généralistes” ne s’adressent plus à nous. Mais ça non plus, ça ne me semble pas propre aux jeux de sport.

Ca fait quelques temps que je l’ai écrit donc je suis pas sûr, mais il me semble que j’aborde brièvement la question des gens qui n’aiment pas le foot ou qui ne s’y intéressent pas mais qui ne conçoivent pas une soirée entre pote sans un FIFA. Des personnes qui sont souvent plus à la recherche du fun immédiat que d’un truc très recherché et dont EA se doit de tenir compte également.

Oui, effectivement, tu mentionnais les personnes dont le rapport au sport était purement virtuel.

Mais je partageais mon expérience justement parce que le fait que je m’intéresse peu au foot ne fait pas non plus forcément de moi un futo-potes-bière. Je pense que la principale différence entre moi et un vrai fan de foot se fait à 95% sur des éléments extérieurs au gameplay (stades, visages, adéquation des stats…).

Du coup, peu m’importe le pedigree de footeux d’un testeur pour ce qui est du gameplay :slight_smile: