PES : Mode Master League - Stories, conseils, perles


#724

L’an dernier j’avais lu que c’était digne d’un Pelé (Pas Johann ni Abedi, l’autre, celui De A nous la victoire!

Et effectivement après test c’est un cador!

A ce propos il y a une liste de ces “faxes”?


(teusch) #725

Déjà tous ceux qui sont dans les fausses équipes. Quelques uns de libres aussi mais je ne sais pas si il existe une liste.


#726

Ligue 1 - 1ere journée - Dijon arrache le nul à Bordeaux (1-1)

La trêve aura fait des dégâts. A l’instar de Monaco ou de Lyon, Bordeaux a laissé filer des points au cours de cette première journée. De quoi faire les affaires du PSG, seule équipe du précédent top 6 à s’être imposée ce week-end. Pour Bordeaux, la moutarde est montée au nez : la courte victoire espérée s’est soldée par un match nul arraché sur le gong.
c’est l’ensemble de l’entrejeu Bordelais qui a montré des signes de faiblesse en l’absence de l’habituel taulier, le Brésilien Otavio. Pour compenser, Bordeaux a tenté un jeu moins défensif mais a perdu beaucoup de ballons.
« En seconde période, le bloc était trop haut . On a perdu trop de ballons à ce moment-là, analyse le coach bordelais. J’ai essayé de casser les lignes djonnaises. Ça n’a pas payé. C’est un point, un match nul qui comptera à la fin. »

Champion’s League - Match Barrage Aller - Vitesse-Bordeaux

Le club de Vitesse, accroché par Bordeaux (2-2), voit son entrée en Champion’s League retardée
À l’extérieur, les Bordelais sont revenus par deux fois au score face aux Hollandais pour arracher le match nul (2-2).
La réception de Bordeaux ressemble à la dernière chance des Hollandais de rester dans la course à la CL. Menés par deux fois au score, les hommes de Carrat se sont accrochés pour revenir à chaque fois dans la partie, avant de pousser en fin de match. Insuffisant cependant pour renverser la vapeur (2-2). Pour les Jaune et Noir, ce match nul signifie sans doute la fin de leurs espoirs européens. Les Bordelais doivent assurer au match retour afin de se qualifier pour la phase de poule.

Ligue 1 - 2e journée - les Girondins de Bordeaux écartent Angers (3-2) et amorcent leur saison.

En battant les Angevins grâce à Malcolm, De Préville et Kamano, Bordeaux, malgré une fin de match ratée, signe ce samedi son premier succès. Intéressant avant d’aller défier Le Vitesse à domicile lors du match retour de Barrage.


#727

:joy::zipper_mouth_face::scream:


#728

HOLLANDAIS ! Le c*n :smiley:

Le Stichting Betaald Voetbal Vitesse (Fondation du Football Professionnel Vitesse en néerlandais), plus communément appelé Vitesse Arnhem, est un club de football des Pays-Bas, situé à Arnhem et évoluant en Première Division néerlandaise Source WIKIPEDIA (Note pour moi-même)

Barrage Retour CL - Bordeaux-Vitesse (5-2) : un Bordeaux exceptionnel !

L’équipe au scapulaire s’est offert un festival à domicile en battant le club de Vitesse (5-2) ce Dimanche. Driussi s’est notamment distingué avec son premier doublé de l’année.

Trois jours après sa victoire face à Angers, Bordeaux s’est remis en marche. Opposé à une équipe de Vitesse toujours aussi joueuse et loin d’être effrayée par l’enjeu, le club s’est imposé 5-2 avec la manière. Les hommes de Carrat ont démarré la rencontre au petit trot. Un certain relâchement qui leur a valu d’être surpris après 12 minutes de jeu lorsque Luc Castaignos est venu conclure une merveille de contre-attaque menée par Rashica, qui venait de récupérer le ballon dans les pieds de Vada.
L’ouverture du score aurait pu laisser augurer un scénario délicat pour les partenaires de Vallejo, capitaine d’un soir, mais ces derniers ont immédiatement réagi grâce à Kamano (20e).

Plus précis dans leurs choix et plus impliqués, les Bordelais ont enfoncé le clou en l’espace de quinze minutes. Une première fois par Driussi (22e), qui s’est offert un petit festival dans la surface de réparation, puis par malcolm (37e).

Dans un premier temps, Bordeaux a tiré le frein à main et n’a pas vraiment cherché à aggraver le score, malgré deux grosses occasions de Vada (50e) et Kamano (62e), et le club hollandais, toujours aussi désinhibé, a profité des largesses défensives de Bordeaux pour inscrire son deuxième but de la soirée grâce à Matavž (68e).

Dans un deuxième temps, Bordeaux a passé la vitesse supérieure. Et c’est finalement le Serial Buteur, Driussi, qui a mis fin aux espoirs de Strasbourg d’une frappe placée (73e) et d’une jolie offrande à Verde, entré à la 75e minute pour laisser souffler Malcolm.

Ligue 1 - 3e journée - Bordeaux-Lyon (1-4) : "Fekir sur un rythme d’enfer"

CARRAT (FCGB) : “Ça fait désordre” cette lourde défaite contre Lyon
“C’est insupportable de perdre dans ces conditions, avec trois buts d’écart”, a déclaré Dimanche David Carrat, l’entraîneur des Girondins, après la défaite à domicile (1-4) contre l’OL.

"On a joué quinze minutes, les quinze premières. Ensuite, on a manqué de beaucoup de choses, de présence dans les duels par exemple.
On a joué dans les forces de Lyon, qui est une équipe qui joue magnifiquement les contres.
On n’avait pas prévu de faire l’impasse sur ce match.
Je n’ai pas aligné une équipe de CFA, comme j’ai pu le lire ici ou là. Je voulais donner du temps de jeu à ceux qui en avaient moins.
Nous jouons un matché crucial du championnat juste après s’être qualifié pour la Champion’s League !
Il n’y a pas eu d’impasse de faite. Les remplaçants sont à la limite de la faute professionnelle. On a un premier match de poule à venir (contre le PSV, ndlr), c’est le plus important maintenant. On peut perdre des matches, mais pas en montrant le visage qu’on a montré ce soir. On a peut-être cru que ce serait trop facile après l’ouverture du score de Laborde, ça montre le travail qu’on a à faire pour atteindre le très haut-niveau."

Ligue des Champions - 1ere journée - Bordeaux résiste au PSV

Dominés durant l’essentiel de la rencontre, les Bordelais, avec un Rossi des grands soirs, sont repartis de Hollande avec un match nul sans saveur.

Pour les fans de ballon rond qui découvrent Bordeaux en Ligue des champions, il y a de quoi être choqué. Oui, les Girondins ont développé un football particulièrement médiocre ce Dimanche.
Sans un grand Agustín Rossi, Bordeaux ne serait jamais reparti d’Eindhoven avec un résultat nul 0-0.

Heureusement pour les Girondins, la formation hollandaise a ses limites. Les pensionnaires du Philips Stadion ont multiplié les tentatives (15 tirs au total !) sans jamais trouver la faille. Si les frappes lointaines ont été nombreuses, certaines occasions auraient pu finir au fond des filets sans l’intervention de Rossi, auteur de superbes parades devant Ramselaar (45e) et De Jong (45e+1). Le PSV a accentué sa domination en seconde période mais en manquant de lucidité au moment de conclure.

Placés avec Barcelone et Manchester city, les Girondins devront cravacher sévère pour terminer à l’une des deux premières places du groupe, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.
“C’est un groupe difficile, sans aucun doute”, a réagi l’entraîneur bordelais.“si nous jouons comme contre Lyon et le psv, nous pouvons déjà nous considérer comme éliminés”


#729

Ligue 1 - 4e journée - Bordeaux-ASNL

Les Girondins de Bordeaux se sont imposés à la dernière minute face à nancy (2-1) ce Lundi. C’est Laborde qui a libéré les Bordelais avant d’entrer dans le temps additionnel.

Ligue 1 - 5e journée - ASM-Bordeaux : Bordeaux replonge !

Après sa victoire contre Nancy Lundi, Bordeaux n’a pas pu confirmer au stade Louis II. Pire, les Bordelais ont cédé en fin de match (0-1) contre une équipe de Monaco qui reste invaincue en L1.
Si vous avez raté le match, surtout ne vous donnez pas le mal de le regarder en replay. Pour faire simple, les deux équipes ont affiché un visage frileux, avec très peu d’occasions. Hormis sur une reprise trop croisée de Rony (22e) et une frappe précipitée de De Préville (32e), le frisson n’a pas été présent au stade. Il a fallu attendre les ultimes minutes pour voir Bordeaux plonger sur le dernier assaut monégasque.
Alors que le match semblait se diriger vers un triste nul, Bordeaux s’est sabordé. Recruté pour donner de l’assurance aux Girondins et devenir le patron de la défense, Vallejo a craqué, s’est couché sur le dernier coup de rein de Jovetic et l’a laissé son dernier rempart d’un pied du pied “tranquillou-billou”.

à la veille du deuxième match de groupe contre la grande équipe de Barcelone, la tension est à son comble.

Champion’s League - 2e journée - Bordeaux-Barcelone

Les Girondins reçoivent Lundi soir le FC Barcelone, deux semaines après le résultat nul contre le PSV lors du premier match.
C’est sans aucun doute le premier grand rendez-vous européen des Girondins, alors que la prochaine journée les catapultera directement à Manchester !
Le match de ce soir est donc l’occasion pour Bordeaux de marquer (des buts?) les esprits à domicile et de donner une autre image que celle laissée après un match nul décevant (0-0).

Le milieu Brésilien Otavio a mis en avant l’état d’esprit de son équipe avant le match.
“Il y a beaucoup de joie. On sait qu’en recevant Barcelone, on doit être capables de parfaitement défendre et aussi de marquer des buts. On doit le faire. Ce n’est pas évident face à une magnifique équipe, qui joue au ballon. Ils ont battu la majorité des équipes présentes au tableau de cette phase de groupe, ce n’est pas rien. C’est un vrai défi pour nous, on doit le relever avec le cœur, avec un état d’esprit de guerriers”.


#730

Ligue 1 : en battant Nantes (2-1), Bordeaux reprend sa marche en avant pour la 6e journée

Les Girondins comptent 4 points d’avance sur les nantais

Grâce à sa victoire samedi face à Bordeaux (2-1), l’AS Monaco conforte sa place de leader de L1, avec cinq points d’avance sur Nice, et six sur le Paris-Saint-Germain qui joue dimanche face à Lorient, dans le cadre de la 29e journée de championnat.

Le FCGB a assuré l’essentiel en fin de match, à quinze jours de son match de poule de Ligue des champions contre Manchester City.
“On avait à coeur de prendre les trois points, on pensera à Manchester plus tard, même si ça va vite arriver”, a commenté De Préville sur Canal+ Sport.

CdF - 2e tour - Bordeaux-Orléans

Victoire au Matmut Atlantique (4-2), nos remplaçants enchainent !
Sur leur terrain ce samedi, les joueurs de Carrat ont confirmé leur bon état de forme en s’imposant sur le score de 4-2.

Champion’s League - Phase de groupe - 3e journée

Bordeaux touche le fond face à City. Incapables de battre l’incroyable équipe de City, les Girondins sortent du match avec une nouvelle défaite au compteur et se rapprochent dangereusement de l’Europa League avec seulement quatre petits points. Les Girondins devront impérativement gagner deux des trois matches à venir pour espérer accrocher une qualification.

Une réunion décisive samedi

Il y aura-t-il une fumée blanche qui sortira du Château où Nicolas de Tavernost, président de M6 actionnaire majoritaire, lors de ce rendez-vous traditionnel d’après journée ?
Rien n’est moins sûr dans l’immédiat car la tendance est bien au maintien du technicien.

On ne pourra pas leur reprocher d’avoir essayé, c’est le moins qu’ils pouvaient faire, mais leurs intentions ont manqué de tout pour désarçonner un adversaire concentré, notamment de précision à l’image de Driussi, positionné en permanence aux abords de la surface, qui a eu les meilleures situations mais il a manqué de précision (13e, 38e, 67e).

Leur bourreau aurait pu être Silva sur coup-franc mais Rossi veillait par deux fois (25e, 69e), ou Aguero d’un missile de 25 mètres fracassant sa transversale (66e). Finalement, c’est Silva, servi en première intention par De Bruyne, qui allait briser le peu de confiance qui restait aux Bordelais à ce moment là (71e). Courte victoire, mais victoire quand même des Citizens bien partis pour se qualifier pour la phase à éliminication directe. Les Girondins sauront-ils hausser leur niveau de jeu, gagner enfin en efficacité, pour passer devant les Barcelonais au finish ?


#731

Ligue 1 Conforama - 7e Journée - Nice-Bordeaux

Cruelle défaite pour les Niçois !
Au terme d’un grand match, le Gym a longtemps accroché des Bordelais très nerveux dès l’entame du match mais qui s’impose finalement grâce à un but tardif de Kamano.
Rageant pour les Aiglons qui peuvent s’estimer fiers de leur match.

LA RÉACTION DE LUCIEN FAVRE

"C’était un beau match. Il y a eu des occasions de part et d’autre.
Notre première mi-temps est meilleure que la deuxième. Après la pause on a perdu trop de ballons.
Notre défense était sous pression, Il y avait moins d’intensité dans notre jeu. J’ai vu de mon banc qu’on baissait en deuxième période. Avec les remplaçants, on a tout de même bien tenu et joué les contres.
Je regrette les deux buts encaissés qui sont complètement évitables, ces deux-là ne sont pas de vraies occasions. Quitte à en prendre, autant prendre de “vrais buts” !
On pouvait prendre un point sur ce match. Mais contre Bordeaux nos erreurs n’ont pas pardonné.
Pour tenir il faut une grosse débauche d’énergie sur 95 minutes. Ça reste tout de même positif dans l’ensemble."

Ligue 1 - 8e journée - Bordeaux-Rennes

Courte Victoire 1 à 0, mais ô combien importante pour le Stade Rennais à Bordeaux !

Ce sont trois points précieux pour le Stade Rennais. Une victoire pleine de réalisme tant les Bretons n’ont pas été dangereux face à Bordeaux. Les Bordelais peuvent avoir des regrets, mais ils sont tombés sur un excellent Amalfitano. Une victoire importante pour Rennes, qui enchaîne donc un troisième succès d’affilée !

Ligue 1 - 9e journée - Lille-Bordeaux

Bordeaux plonge la tête de Lille au fond du seau !

Lille est au plus mal. Le LOSC s’est incliné sur sa pelouse face à Bordeaux (1-2), ce dimanche.
C’est l’histoire d’un club qui tombe et qui se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien… c’est certain, nous ne sommes qu’au début de saison mais les premiers signaux négatifs sont bien là.
à Lille, jusqu’ici tout va mal. Très mal même ce Dimanche après cette nouvelle défaite à domicile (1-2). Dans le flou financier le plus total, le club lillois ne parvient même pas à oublier ses déconvenues économiques sur le terrain. Alors que Nicolas Pepe avait redonné de l’espoir au public lillois en égalisant en fin de match (1-1, 78e), De Préville, d’une volée splendide (1-2, 84e), a crucifié les hommes de Christophe Galtier !

Champion’s League - Phase de groupe (retour) - Bordeaux-Manchester

Implacable City qui humilie Bordeaux (1-4).
Manchester City a engrangé un 3e succès consécutif en châtiant Bordeaux ce dimanche lors de la 4e journée de Champion’s. Les Bordelais ont sombré en fin de rencontre face à la force collective des hommes de Pep Guardiola.
La partie était déjà mal engagée, en encaissant un but d’Aguero dès le premier quart d’heure : les hommes de carrat étaient sous pression.
Malgré quelques occasions, les Girondins ont ensuite subi la loi du plus fort avec deux buts de Kevin De Bruyne (75e, 80e) et le but du doublé d’Aguero (88e).
Driussi a sauvé l’honneur des siens en marquant l’unique but des Bordelais.


#732

Ligue 1 - Journées 10 et 11 - Bordeaux n’y arrive pas !

Les défaites de Bordeaux à domicile contre Montpellier et Guingamp : la claque de trop ?
Les dirigeants girondins avaient soutenu leur entraîneur. Mais le nouveau couac subi à domicile par deux fois (défaites 0-1 et 0-2 ) risquerait de changer la donne.

Nicolas de Tavernost nous a informés qu’il se rendrait à Toulouse dimanche soir, pour le compte de la 12e journée de championnat. La présence du président du directoire de M6, actionnaire principal des Girondins, est tout sauf anodine, alors que Bordeaux vient d’enregistrer deux défaites consécutives.

L’Europe est-elle une marche trop haute pour la troupe de Carrat ? Les supporters se posent la question. Le recrutement, ambitieux, ne produit pas les résultats escomptés et chaque faux-pas en CL est un véritable coup de massue. Les Girondins ne trouvent pas encore les ressources psychologiques pour rebondir et certains joueurs doutent de leur avenir. Malcolm et Driussi songeraient à rejoindre un club peut être plus en adéquation avec leurs ambitions individuelles.

Ligue 1 : 12e journée - Bordeaux s’offre Toulouse pour souffler, sur le score de 3 à 1

Supérieurs dans tous les compartiments ce soir, les Girondins n’ont pas eu à forcer leur talent face à une équipe toulousaine bien frêle offensivement pour espérer bousculer le bloc mis en place par Carrat. Les Girondins effectuent ainsi un bond jusqu’à la 8e place au classement.

Champion’s League - phase retour - FCGB-PSV

Le PSV décroche le nul à Bordeaux (1-1).
Dans un match relativement pauvre en occasions, c’est le PSV qui a ouvert le score dans le temps additionnel de la première mi-temps. Malcolm lui a répondu au retour des vestiaires mais les Bordelais ne sont jamais parvenus à refaire plier la défense hollandaise, malgré une nette domination et des tentatives sérieuses de Driussi (54e), Kamano et Malcolm (79e). Retenu par le bras dans la surface de réparation à la 69e, Malcolm aurait pu obtenir un penalty. Mais l’arbitre n’a pas bronché !

Ligue 1 - 13e journée - Bordeaux s’impose sans trembler face à LENS (2-0)

Les Girondins enchaînent un deuxième succès de rang en Ligue 1 en s’imposant à domicile ce dimanche. De Préville et Laborde sont les buteurs du soir.
L’embellie doit se confirmer pour Bordeaux avant d’aller défier les parisiens à domicile lors de la prochaine journée. Les Girondins, auteurs d’une prestation convaincante contre Toulouse, ont récidivé en s’imposant face à des sang-et-or peu inspirés, lors de la 13e journée de Ligue 1.


(Old-Spencer) #733

Lens en ligue 1 ? :rofl:


#734

Bordeaux inflige au PSG sa deuxième défaite de la saison (0-2) !

LIGUE 1 – Le PSG n’est pas imbattable : Bordeaux en a donné la preuve, Vendredi lors de la 14e journée. Les Girondins se sont imposés 0-2 face au leader du championnat. De Préville (33e) et Laborde (75e) ont inscrit les deux buts.

Déjà bousculés en milieu de semaine, les Parisiens ont encore manqué de volonté et de repères devant des Girondins déchaînés au Parc.

Le coach espérait presque un miracle pour résister à l’armada parisienne. Il n’en a pas eu besoin car c’est une équipe parisienne remaniée et sans réels repères collectifs qui s’est présentée sur la pelouse.
Cavani a ainsi débuté sur le banc pendant que l’habituel capitaine parisien Thiago Silva était carrément ménagé.
L’absence du défenseur central brésilien a certainement perturbé ses coéquipiers qui se sont loupés dans leur placement sur un long coup franc venu de l’axe et se sont fait surprendre par l’excellent De Préville, qui a profité de l’excellent travail de pivot de Kamano.

Les parisiens ont tout de même eu le mérite de se réveiller doucement après cette ouverture du score et Mbappé, aligné en pointe, aurait pu égaliser rapidement d’une intelligente frappe enroulée (43e). Quelques secondes plus tard, le tir de Draxler a fui la cible au dernier moment (50e). Les Argentins Di Maria et Lo Celso, eux, ont mis encore plus de temps à entrer dans leur match.

Au lieu d’intensifier leur domination en seconde période (66% de possession de balle au final), les Parisiens sont retombés dans leurs travers et se sont laissés endormir. Friables en défense sur les rapides attaques bordelaises, ils ont même encore craqué devant laborde qui les a transpercés avant de fusiller Areola (0-2, 75e)

Ligue 1 - 15e journée - Bordeaux-Metz

Porté par l’excellent Malcom, impliqué sur le but de son équipe, Bordeaux enchaîne un deuxième succès de rang, après la victoire ramenée de Paris.
Avant le match crucial à l’extérieur face à Barcelone, Bordeaux s’est offert une courte victoire en s’imposant contre Metz (1-0).
Malgré la fatigue et l’énorme pression imposée par les Messins en seconde période, les hommes de Carrat ont su trouver les ressources nécessaires pour arracher un succès ô combien important dans la course à l’Europe.


(Old-Spencer) #735

Es qu’on peut recruter en LM des joueurs comme Gerrard ? ou pas ?
Merci


#736

Oui mais il faut les gagner avant en My Club.


(teusch) #737

Ah putain je savais pas ça. J’aurais peut-être dû farmer un peu myClub…


#738

Il me semble qu’il y a des F.O. contenant toutes les légendes. L’année dernière c’était le cas.


(teusch) #739

Faudrait que je regarde. Et c’est compatible avec les kits importés ou c’est complétement différent?


#740

Oui compatible . En fait tu charge juste les joueurs (ils sont dans joueurs libres ou créés je sais plus ).


(Old-Spencer) #741

Ah ok.
Sinon dans le dernier patch de CYPES il y a les vrais visages et légendes comme Zidane ou Beckham.
Mais pas de Stevie G :disappointed_relieved:


#742

Ligue 2 : la méthode de David Carrat, un jeune entraîneur ambitieux à Paris

David Carrat est le nouvel entraîneur d’une équipe du Paris FC qui s’est redressée au classement et peut espérer jouer la montée la saison prochaine. Le jeune technicien apporte sa rigueur et son professionnalisme.
David Carrat est apparu détendu le 9 Juillet, devant les médias qui découvraient le nouvel entraîneur. A ses côtés, le président s’était réjoui de son arrivée : “Pour gagner, il faut beaucoup travailler, beaucoup de professionnalisme. On s’est rencontré sur beaucoup de points communs, de valeurs.”


#743

à quelques jours du coup d’envoi de la Ligue 2, les Parisiens ont encore du boulot, et si les chantiers sont multiples, la défense constitue l’un des axes de travail prioritaire du staff.

Un bilan positif, un classement au milieu de tableau et une défense quasi impassable. Nous évoquons là l’objectif du Paris FC de Carrat : Faire partie des meilleures défenses de Ligue 2.
C’est une transformation spectaculaire, promise à tous les supporters parisiens, qui est attendue.
“Toute la préparation sera axée là-dessus” affirme carrat, “Deux à trois joueurs joueurs à vocation défensive, titulaires en devenir, sont prévus durant le mercato. Si de belles opportunités se présentent pour les deux autres lignes, nous tenterons notre chance. L’investissement est limité, renforcer la défense au plus tôt, afin de partir en stage et préparer les nouveaux arrivants dans les meilleures conditions”.

L’entraîneur du Paris FC souhaite également faire évoluer le style de jeu de son équipe pour lui donner plus d’impact. "On a une autre équipe, une autre expression sur le terrain, a-t-il avancé. Notre bloc est plus haut et exerce plus de pressing." Le système de jeu de l’équipe a également changé : “Aujourd’hui, nous jouerons en 4-3-3, ce que je préfère. Le 4-2-3-1 ne donne pas le résultat escompté. Saint-louis et Lavigne montrent de belles qualité de contre-attaquant avec ce système. Dylan a été jusque là axial mais je suis certain qu’il a une carte à jouer en tant qu’ailier gauche. Il doit s’accrocher. Mathieu (Robail) va lui apporter toute son expérience.”